À L'ÉTRANGER


ANGELO TSAGARAKIS ÉGALE SA MEILLEURE PERF' CETTE SAISON

Crédit photo : Trikala

Pour sa première saison hors de l'Hexagone, le Franco-grec s'épanouit à Trikala. Ce samedi, face à l'AEK Athènes, l'arrière a égalé sa meilleure performance de la saison avec 16 points, le tout face à l'un des ténors du championnat et malgré une cheville douloureuse. Il nous livre ses impressions du moment.

C'est une de ces défaites frustrantes. Face à l'AEK Athènes, co-leader du championnat grec, Trikala est passé tout proche de l'exploit. Devant tout au long du match, le 11e (à égalité avec le 9e) a craqué dans le dernier quart (20-36) et s'incline finalement 82-87. Mais si le petit a longtemps fait douter le gros, c'est en grande partie grâce à son arrière Franco-grec Angelo Tsagarakis. Le joueur bien connu en Pro B a inscrit 16 points à 4/9 de loin, pris 4 rebonds et distribué 2 passes décisives. Il égale sa meilleure performance de la saison, malgré une cheville douloureuse.

"J'ai joué diminué malheureusement, nous explique celui qui est aussi une pointure du 3x3. Je reviens tout juste d'une grosse entorse de la cheville qui m'a fait manquer les deux matchs précédents. Je suis tombé sur le pied d'un coéquipier à l'entraînement après un shoot, et ce n'est pas complètement rétabli . Mais nous avons deux matchs très importants d'affilée la semaine prochaine à domicile, donc il fallait que je reprenne du rythme. Le coach n'avait pas prévu de me faire jouer autant mais comme je gérais plutôt bien la douleur il m'a autorisé à continuer un peu plus."

Et celui qui jouait à Vichy la saison dernière de regretter une fin de match où l'AEK a pris feu.

"Ce match nous appartenait... Notre mauvaise gestion des trois dernières minutes nous aura malheureusement coûté le match. Sans parler de l'euphorie locale, ils n'ont plus raté un shoot en fin de match. Mais ils ont les joueurs pour mettre des gros tirs. C'est vraiment dommage, ça aurait été une victoire magnifique."

Après 13 rencontres, l'ancien joueur de Bourg ou de Boulogne tourne à 9,85 points, 3,2 rebonds et 2,2 passes décisives. Son équipe est 11e d'un championnat grec relevé et dominé par les grosses écuries labellisées Euroleague, l'Olympiacos et le Panathinaïkos, avec l'AEK qui soutient la cadence. Un contexte dans lequel Angelo Tsagarakis s'épanouit pleinement, après neuf saisons passées en France.

"Je suis très heureux d'être ici. L'opportunité de me rapprocher géographiquement de mon père et de jouer contre des grosses cylindrées dans un des cinq meilleurs championnats européens est très épanouissant. Ça faisait quatre ans que j'avais des offres en A1 grecque, mais j'ai voulu aller au bout du cycle en France. Culturellement en Grèce, les joueurs nationaux sont respectés et responsabilisés. J'ai ici l'opportunité que j'aurai aimé avoir en France."

Parti de France à cause d'un marché verrouillé, le vainqueur du Quai 54 a parfaitement su rebondir en Grèce. Certaines formations LNB doivent s'en vouloir de ne pas l'avoir signé l'été dernier.

Vidéo : les highlihts de Trikala contre l'AEK

12 février 2017 à 13:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
16 aout - 05h30
Lituanie
France
16 aout - 21h00
France
Croatie
16 aout - 23h30
NBA Africa Games 2017
17 aout - 05h30
France
Croatie
17 aout - 07h45
Dallas
Phoenix