À L'ÉTRANGER


JONATHAN JEANNE VEUT CONTINUER À JOUER, À L'ÉTRANGER

Jonathan Jeanne SLUC Nancy
Crédit photo : Sébastien Grasset

Jonathan Jeanne dit se sentir bien et compte continuer à jouer.

En juin, Jonathan Jeanne a connu un coup d'arrêt brutal dans son ascension. Alors qu'on pensait qu'il serait drafté au premier tour en NBA, l'intérieur français de 2,17 m s'est fait diagnostiquer le syndrôme de Marfan, une maladie rare et incurable. D'autres tests en France l'ont confirmé. Du coup, Le Mans Sarthe Basket, avec qui il était sous contrat jusqu'en 2019, a annoncé vendredi qu'il ne pourrait rejouer au basket. Interrogé par France Bleu Maine, ce jeune homme de 20 ans ne compte cependant pas s'arrêter là.

"Cela fait six ans que je joue au basket et je n'ai jamais eu de problème. Aujourd'hui ils me trouvent un problème qui me parait bizarre mais je ne m'arrête pas à ça. Si je ne me sentais pas en bonne santé, j'aurais arrêté. En France, je ne vais pas chercher à convaincre d'autres club car je sais très bien qu'ils vont se baser sur ce qu'il s'est passé avant. Donc ça va être (je vais chercher) dans le monde entier. Je vais voir les différentes opportunités qui vont se présenter à moi. Je ne sais pas si vous connaissez Isaiah Austin, c'est un joueur américain qui a connu le même cas que moi. Il a joué en Serbie (et depuis au Japon, NDLR). Du coup je me dis que je n'ai pas le droit d'abandonner comme ça. Ce n'est pas parce que la première porte s'est fermée que la deuxième ne va pas s'ouvrir. Je vis basket, je mange basket, je dors basket."

Seulement, cela paraît risqué. Directeur sportif du MSB, Vincent Loriot est revenu sur son cas dans l'émission Buzzer sur SFR Sport.

"Pour jouer en France, il n'y a plus d'espoir, sauf si on trouvait un remède miracle. Je ne suis pas habilité pour avoir un avis en la matière.  Jonathan a consulté les plus grands spécialistes et le verdict est sans appel. Aucun cardiologue en France ne lui délivrera la licence en raison des risques de rupture de l'aorte qui planent autour de lui. Après il y a l'option d'aller à l'étranger avec des fédérations, des clubs et des médecins sans doute moins scrupuleux. Jonathan a la balle dans les mains, j'espère qu'il fera les bons choix."

Dans la foulée, Stephen Brun, consultant pour SFR Sport, indique qu'Isaiah Austin, ce basketteur dont parle Jonathan Jeanne dans l'interview, a pu reprendre le basketball professionnel car le niveau de sa maladie est moindre.

"Malheureusement, Jonathan Jeanne se rattache à cet exemple là alors que ce n'est pas tout à fait la même chose."

Une situation bien compliquée pour Jonathan Jeanne.

07 novembre 2017 à 11:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching