ARCHIVES


EDF U20 (M) : LA FRANCE DÉMARRE SON EURO DE LA PLUS CRUELLE DES MANIÈRES

Pour entamer leur championnat d’Europe U20, les Bleuets avaient rendez-vous avec la Russie, une équipe qu'ils avaient battue en préparation du côté d’Istanbul fin juin (72-57).

Cette fois-ci, ça ne s’est pas terminé de la même manière pour Mouhammadou Jaiteh et ses coéquipiers. Et le scénario de cette rencontre pourrait laisser des traces.

De notre envoyé spécial, à Rethymnon (Crète, Grèce)

Après un début de match accroché (15-16 à la fin du premier quart-temps), les Bleuets produisent leur premier écart en début de deuxième quart (28-18, 14e), bien aidés notamment par un bon passage de Guerschon Yabusele (7 points, 8 rebonds en 20 minutes). Mais face à des Russes plus intenses, la France baisse alors la garde. Pertes de balles (8 à la mi-temps, 18 au total) et lancers-francs ratés (5/12 à la mi-temps, 8/17 au final) se multiplient pendant que, de l’autre côté, Mikhail Kulagin (13 points, 2 passes, 1 rebond) se régale longue distance (3/5 à la mi-temps). A la pause, et après que Boris Dallo (9 points, 6 passes, 5 rebonds) et l’ailier russe aient échangé quelques paniers, les Russes sont devant (34-35).

Au retour des vestiaires, le mano a mano continue (48-48, 28e). A +5 en début de dernière période, les jeunes pousses françaises ont plusieurs ballons pour enfoncer le clou mais ne saisissent pas leur chance. Les Français n’inscrivent alors que quatre points dans les six premières minutes du quatrième quart-temps et les Russes en profitent pour reprendre l’avantage (60-61, 37e).

Malgré un bon passage de Mam' Jaiteh (14 points, 10 rebonds) qui prend alors ses responsabilités, les U20 n’y arrivent pas. A huit secondes du terme, ils sont derrière (62-64). Dans une fin de match qui n’augure rien de bon pour les Français, on se dit alors que les Russes ont quasi match gagné. Mais un ultime trois points de Antony Labanca (6 points) redonne l’espoir à tout un banc (65-64). On pense alors que les Bleuets ont fait le plus dur. Mais les Russes, grâce à un dernier shoot en aveugle de Stanislav Ilnitskiy (11 points, 2 rebonds, 2 passes), s’imposent finalement sur le fil (65-66).

Une défaite forcément très cruelle pour les garçons d’Aimé Toupane, qui n’ont pas su tuer une rencontre qu’ils avaient pourtant entre leurs mains. A voir si ce revers servira d'électrochoc. C'est en tout cas ce qu'espère le sélectionneur français, qui attend plus de dureté et de détermination de la part de ses hommes. Réponse dès demain, face à la Bulgarie, à 19h15, heure française.

Posté par Xavier Collin

08 juillet 2014 à 21:51
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées