ARCHIVES


EURO U20 (M) : LA FRANCE SE QUALIFIE POUR LE DEUXIÈME TOUR

Grâce à un dernier succès face à la Pologne (67-60), les Bleuets sont officiellement qualifiés pour le deuxième tour de l’Euro U20.

Un match gagné au forceps par des tricolores heureux d’avoir un peu de repos avant d’entamer la suite des hostilités, à Héraklion.

Par Xavier COLLIN, à Rethymnon (Crète, Grèce)

Interception, jeu de transition, dunks et autres paniers faciles. Le début de match des Bleuets est idéal, peut-être même trop (11-4, 3e). Du coup, consciemment ou pas, ils se relâchent et permettent aux Polonais d’instaurer un faux rythme qui sied très mal aux hommes de Jean-Aimé Toupane. L’intensité, marque de fabrique de cette équipe, disparaît peu à peu et la concentration avec. Du coup, les pertes de balles se multiplient et c’est un Boris Dallo dépité qui regagne le banc, sur un nouveau ballon jeté aux journalistes (déjà 7 en fin de premier quart-temps, dont 4 pour le seul Dallo). Malgré tout, les tricolores sont devant à la fin des dix premières minutes (18-17).

Le deuxième quart confirme la tendance et les Français ont alors beaucoup de mal à marquer le moindre point, à l’image d’un Mam' Jaiteh court sur toutes ses tentatives près du cercle (1/9 à la mi-temps, 3/13 au total). Les jambes semblent lourdes et la pause arrive donc au meilleur des moments (29-33).

Les Bleus jouent leur quatrième match en quatre jours et ça commence à se voir (32-42, 25e). Mais Jean-Aimé Toupane, qui en a vu d’autres, continue à encourager ses troupes. Une riche idée. Comme toujours, c’est par la défense que l’équipe de France renaît. La transition est alors exploitée au mieux, Yabusele s’envole au dunk et les Bleuets passent un 12-0 à des Polonais sonnés (44-42 à la fin du troisième quart-temps).

Dans la salle, on comprend vite que le momentum a changé de camp. Et, malgré quelques grimaces de douleurs et des sorties anticipées sur blessures (Sene, Rozenfeld, sans gravité apparente), les Français finissent même par creuser l’écart (49-63, 37e) sur les ailes d’un Boris Dallo revanchard (4 points à 2/7, 3 rebonds, 6 passes, 5 balles perdues en 24 minutes). Les U20 s’imposent finalement 67-60 et devront attendre demain pour connaître leur place définitive dans ce groupe D.

On notera les prestations discrètes mais efficaces de Benjamin Sene, meilleur marqueur français sur ce match (13 points en 25 minutes) ou encore de Guerschon Yabusele (12 points, 5 rebonds en 30 minutes), qui se sont montrés à leur avantage dans les temps faibles français. Les tricolores ont désormais 48 heures pour reposer des organismes déjà mis à rude épreuve. Prochain rendez-vous lundi pour le premier match du deuxième tour.

Posté par Xavier Collin

11 juillet 2014 à 19:24
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
16 mai
Antibes
79
-
71
Gravelines-Dunkerque
Châlons-Reims
75
-
77
Lyon-Villeurbanne
Chalon-sur-Saône
97
-
94
Le Mans
Cholet
43
-
84
Le Portel
Dijon
85
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Limoges
81
-
101
Orléans
Nancy
96
-
91
Hyères-Toulon
Nanterre
90
-
81
Paris-Levallois
Strasbourg
85
-
92
Monaco
Autres journées