ARCHIVES


EUROLEAGUE : LE RÉCAP DE LA DERNIÈRE JOURNÉE DU TOP 16 ET LE PROGRAMME DES QUARTS

La 14e et dernière journée du Top 16 de l'Euroleague a fini de lever complètement le voile concernant les huit clubs qualifiés pour la suite de la compétition, ainsi que les combinaisons gagnantes des quarts de finale.

Andrés Nocioni (photo : Saski Baskonia - Laboral Kutxa)

Retrouvez tous les résultats de ce dernier acte, les statistiques marquantes, ainsi que les incidences sur le programme des playoffs, qui verront se rejouer la dernière finale de Londres.

LES RÉSULTATS - GROUPE E

Olympiakós Le Pirée 68-65 Panathinaïkós Athènes

FC Barcelone 86-97 Laboral Kutxa Vitoria

Unicaja Malaga 95-85 EA7 Emporio Armani Milan

Fenerbahçe Ulker Istanbul 84-65 Anadolu Efes Istanbul

Des quatre candidats invités à poursuivre l'aventure continentale, seul l'Olympiakós s'est imposé lors de cette dernière journée. Une victoire symbolique face à l'éternel rival du Pana, obtenue à l’arrache et avec une adresse aux lancers-francs incroyablement basse (7/19). Les Verts menaient pourtant de +12 après la mi-temps et encore de +8 au cours de la dernière période grâce à l'ancien joueur de l'Oly, Loukás Mavrokefalídis (17 pts à 7/8 et 21 d'éval' en 18 min). Mais le double tenant du titre a pu compter sur quelques 3-points très importants (11/31 au final), et spécialement le dernier de Vassílis Spanoúlis, synonyme de game-winner à 5 dixièmes de la sirène (pour le revoir c'est ici). Pourtant peu en vue (9 pts à 4/11 et 4 bps en 23 min), le MVP sortant de l'Euroleague a sauvé les siens grâce à sa première et seule réussite du match à longue distance (1/5). Fidèle à lui-même. Et en tête du Top 10.

Dans les autres matches, des succès pour l'honneur sont venus ponctuer la double-soirée. Invaincu il y a deux semaines avec 12 victoires de rang, le Barça a enregistré un deuxième revers de suite (après Milan 63-91) dans son Palau Blaugrana face à Vitoria. Après n'avoir encaissé que 35 unités à la pause (50-35), les Barcelonais ont subi la foudre des Basques en prenant 31 points... dans chacune des deux dernières périodes. Andrés Nocioni a été le bourreau des partenaires de Juanca Navarro (25 pts, 5 pds et 28 d'éval' en 28 min). L'ailier-fort italo-argentin a livré une deuxième mi-temps survoltée en y scorant 30 points (!) pour un total de 37 à 13/21 aux tirs (dont 4/6 à 3-pts) et une évaluation de 35 en 28 minutes ! Record de points dans la compétition ; pas d'index rating, encore loin de ses 48 réalisés en 2003.

Toujours en Espagne, deux séries ont pris fin à Malaga. Celle de l'Unicaja, qui restait sur quatre défaites consécutives. Et surtout, celle de Milan, qui avait aligné sept victoires du 20 février au 2 avril ; série ayant permis aux Italiens de prendre et de verrouiller la deuxième place. Dans le sillage de Mindaugas Kuzminskas (13 pts, 9 rbds dont 6 off. et 3 pds), les joueurs andalous se sont montrés nettement plus généreux dans l'effort en captant 42 rebonds dont 18 offensivement, loin devant les Lombards (23 dont 6). Enfin, le Fener a remporté facilement l'autre derby de la semaine face à l'Anadolu Efes. L'occasion de voir la troisième sortie européenne seulement cette saison de Oğuz Savaş, crédité de 18 points à 7/10 et 7 rebonds. L'occasion également d'une révélation, celle du jeune Berk Uğurlu, à peine 18 ans et auteur de 12 points à 6/8, 7 passes et 4 rebonds pour 20 d'évaluation en 30 minutes. Le tout pour sa toute première apparition en Euroleague. On a fait pire comme baptême du feu.

Posté par Emile Vaizand

Photo : Andrés Nocioni (photo : Saski Baskonia - Laboral Kutxa)

13 avril 2014 à 19:48
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
18 aout - 14h30
France
Croatie
18 aout - 18h30
Lituanie
France