ARCHIVES

EUROLEAGUE (FINAL 4) : LE MACCABI ARRACHE LA FINALE DES MAINS DU CSKA (68-67)

Trois ans après sa dernière finale européenne, le Maccabi Tel Aviv est de retour aux avants-postes.

La joie du Maccabi et de Tyrese Rice (n°4) contraste logiquement avec le dépit du CSKA et de Sonny Weems (n°13) - (photo : Euroleague)

Le club israélien poursuit sa route en Euroleague après avoir littéralement arraché la victoire dans la première demi-finale du Final Four de Milan, à l'issue d'une incroyable remontée face au CSKA Moscou (68-67). L'armada russe échoue de nouveau dans sa conquête du titre suprême.

"C'est incroyable. Mais c'est le Maccabi !", c'est par ces mots que Tyrese Rice, héros de la première partie de soirée, a d'abord réagi à la toute fin d'un renversement de situation qui frôle quelque peu l'irrationnel. On ne le contredira pas, tant cette équipe est capable de tels coups d'éclats. On avait notamment pu le voir au match 1 des playoffs, déjà au Mediolanum Forum de Milan, lorsque le club Nation avait renversé son homologue italien. Lui et ses coéquipiers du Maccabi ont effectivement donné une autre issue à un match assez mal embarqué pour eux. Dès les premières minutes de cette belle opposition inaugurant le Final Four, les intérieurs russes ont fait souffrir les hommes de David Blatt. Inarrêtable lors de son dernier match sur la scène européenne, Sasha Kaun a poursuivi sur sa lancée en inscrivant 10 de ses 14 points (à 6/7 aux tirs, plus 5 rebonds, 3 interceptions et 2 contres) en moins de cinq minutes pour mettre le CSKA sur orbite (14-6).

Après avoir vu le Maccabi recoller en fin de première période (16-16), le club moscovite a repris de plus belle dans le sillage d'un Miloš Teodosić à la forme - et la place de titulaire - retrouvée (12 points à 4/9, 6 rebonds et 2 passes) et d'un Viktor Khryapa comme toujours au four et au moulin (9 points à 4/6, 10 rebonds et 3 passes). A la pause, le CSKA mène 38 à 30 dans un Mediolanum Forum aux airs de Nokia Arena et qui penche donc plutôt pour le camp adverse. Malgré le soutien de leurs fans, les hommes en jaune n'ont pas pu revenir au contact au retour des vestiaires, et l'ont même totalement perdu face aux big men russes, pour se retrouver à 15 longueurs après 29 minutes (55-40). Un travail intérieur du CSKA couronné par le premier panier du week-end d'un certain Sonny Weems (6 points à 2/13 et 6 passes pour -4 d'évaluation en 32 minutes), clutch-player de son équipe cette saison et notamment en quarts.

Mais dans cette opposition de styles, le Macccabi peut compter sur deux tels joueurs : Tyrese Rice et Ricky Hickman. En deux temps trois mouvements, les deux compères redonnèrent espoir à leur camp à l'entrée de l'ultime période (55-47, 31e). Accompagnés par Alex Tyus dans la peinture (10 points à 5/8, 5 rebonds et 3 contres), ils ont même permis aux siens d'envisager pleinement un come-back de fou furieux. Malgré un tir primé plein de vice de Khryapa qui l'a maintenu sous pression (60-51, 34e), le Maccabi recolla au cœur du money-time en livrant une dernière période très agressive défensivement et en voyant leurs adversaires déjouer par précipitation (64-61, 39e). Et même si Weems envisagea d'endosser une nouvelle fois le costume de héros à 50 secondes de la fin (65-61), David Blu (15 points à 5/9 à 3-points) déjoua ses plans d'un 3-points plein de sang-froid à une douzaine de secondes du terme (67-66). Avant que Tyrese Rice ne devienne le Roi du match grâce à un lay-up en contre-attaque à 6 petites secondes de la sirène. Et que Sonny Weems ne couronne définitivement son adversaire dans ce match dans le match par un énième échec à longue distance (0/5 derrière l'arc).

Décisifs, Tyrese Rice et Ricky Hickman concluent ce match au dénouement dingue - que seule l'Euroleague (ou presque) peut offrir - avec respectivement 13 points à 5/10 et 10 points à 4/10. Alors qu'ils n'avaient inscrit que 9 unités à eux deux après 29 minutes... Grâce à ses deux hommes providentiels, l'équipe coachée par David Blatt renoue avec la finale de l'Euroleague, pour son premier match au Final Four depuis la dernière en 2011. Neuf ans après, le quintuple champion d'Europe aura l'occasion dimanche de soulever de nouveau LA Coupe. Un destin qui fuit encore et encore le CSKA, pas verni ces dernières années, et dont le dernier titre en Euroleague remonte à 2008. Malgré sa domination du soir (43 à 30 au rebond et 77 à 62 à l'évaluation) et le retour du maestro Ettore Messina sur le banc, la formation russe échoue une troisième fois de rang au Final Four, "grécquifié" pour la deuxième fois en trois ans (après la finale 2012 perdu contre l'Olympiakós). Ce sera donc le Maccabi qui aura la chance de jouer la victoire finale face au vainqueur du Clásico espagnol.

Posté par Emile Vaizand

Photo : La joie du Maccabi et de Tyrese Rice (n°4) contraste logiquement avec le dépit du CSKA et de Sonny Weems (n°13) - (photo : Euroleague)

16 mai 2014 à 21:02
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
nm1
-
lfb
Résultats
Classement
24ème journée
24 mars
Châlons-Reims
20h00
Le Portel
Dijon
20h30
Antibes
25 mars
Cholet
20h00
Pau-Lacq-Orthez
Hyères-Toulon
18h30
Monaco
Le Mans
20h00
Lyon-Villeurbanne
Limoges
20h00
Paris-Levallois
Nanterre
20h00
Gravelines-Dunkerque
Orléans
20h00
Nancy
26 mars
Strasbourg
18h30
Chalon-sur-Saône
Autres journées
PROGRAMME TV
NBA
27 mars - 08h30
Los Angeles Lakers
Portland Trail Blazers
27 mars - 08h30
UCLA
Kentucky
NBA
27 mars - 10h00
Houston Rockets
Oklahoma City Thunder
PRO A
27 mars - 10h15
Hyères-Toulon
Monaco
NBA
27 mars - 11h45
NBA Extra