ARCHIVES


FOCUS ON DEVOTION : CE QU'IL FAUT RETENIR DE L'EUROLEAGUE CETTE SEMAINE (TOP 16 - J1)

Même pas le temps de digérer que l'Euroleague a déjà repris ses droits pour une nouvelle année pleine de dévotion.

Oubliée la saison régulière, le Pana de Dimítris Diamantídis repart du bon pied au Top 16 (photo : Panathinaikos BC)

Depuis jeudi, les 16 clubs survivants d'une saison régulière riche en émotions se sont mis sur la (longue) route vers les quarts de finale. Une route intense et impitoyable qui s'achèvera le 11 avril et dont les premiers mètres viennent d'être parcourus. Retour sur la première des quatorze journées du Top 16.

  • LES RÉSULTATS : L'Olympiakós et le Real poursuivent leur série parfaite
  • Groupe E
  • Unicaja Malaga 79 - 93 Laboral Kutxa Vitoria

Pour le premier match 100% hispanique de ce groupe E, c'est un Argentin qui a fait la décision, en la personne d'Andrés Nocioni, magistral en Andoulasie avec 20 points à 7/10 et 9 rebonds pour 25 d'évaluation en 28 minutes. Alors que la partie était mal engagée (24-13), l'ailier-fort a ainsi permis à l'équipe basque de rattraper son retard avant la pause et de prendre le large en deuxième mi-temps, notamment en fin de match lorsque Earl Calloway (17 pts) a fait revenir l'Unicaja à -4 à moins de 3 minutes du terme. Dans le sillage de son très beau 4/4 à 3-points, Vitoria a étouffé son homologue espagnol à longue distance en signant un formidable 15/24 (soit 63%) derrière l'arc. Tous deux titularisés, Thomas Heurtel et Fabien Causeur, qui ne jouait que son deuxième match européen depuis son retour, ont également apporté tout au long du match à leur formation. Et les deux joueurs tricolores ont réalisé leur meilleure sortie cette saison dans la compétition avec respectivement 15 et 12 d'évaluation.

  • Panathinaïkós Athènes 73 - 57 EA7 Emporio Armani Milan

Qualifié pour le Top 16 sans briller, le Pana de Dimítris Diamantídis, plus que jamais meilleur passeur de la compétition (11 qui font 7,6 de moyenne), n'a pas été étincelant (19 balles perdues et 59% aux lancers), mais très sérieux face à une timide équipe milanaise (37 d'évaluation collective). Et notamment au rebond, où les partenaires de Gani Lawal (7 pts et 6 rbds) n'ont presque pas vu le jour : 39 rebonds à 22. La formation grecque a une nouvelle fois montré que son collectif - 9 membres du Pana ont marqué entre 5 et 12 points - et sa défense pouvaient être injouables au cours des grands soirs. Keith Langford (11 pts à 4/12 et 7 d'éval en 28 min) et surtout Daniel Hackett (3 pts à 1/4 et 1 d'éval en 23 min), dont la venue de Sienne demande encore quelques réglages, l'ont appris à leurs dépens.

Posté par Emile Vaizand

Photo : Oubliée la saison régulière, le Pana de Dimà­tris Diamantà­dis repart du bon pied au Top 16 (photo : Panathinaikos BC)

05 janvier 2014 à 23:32
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
18 aout - 14h30
France
Croatie
18 aout - 18h30
Lituanie
France