ARCHIVES

LE MACCABI TEL-AVIV REMPORTE L'EUROLEAGUE AU NEZ ET À LA BARBE DU REAL (98-86, A.P.)

C'est au terme d'une finale d'une incroyable intensité et d'un suspense permanent que le Maccabi Tel Aviv a remporté l'Euroleague face au Real Madrid, pourtant grand favori et déjà finaliste l'an dernier.

(photo : Facebook Maccabi Tel Aviv Basketball)

Emmenés par un très grand Tyrese Rice (élu MVP de ce Final Four), les joueurs du Maccabi se sont imposés 98 à 86 après prolongation à Milan et offrent au club Nation son sixième trophée dans la compétition, le premier depuis 2005.

Face à ce Real Madrid là, on ne donnait pas cher de sa peau. Et pourtant, comme l'Olympiakós l'an dernier, le Maccabi a sorti ses tripes et a pu compter sur son homme providentiel pour assommer le club madrilène dans un ultime combat de boxe, dont ce dernier sort (encore) groggy. Deux jours après avoir survolé leur demi-finale contre le Barça, les Madrilènes pensaient pourtant avoir pris la bonne voie en prenant 11 points d'avance après 16 minutes de jeu (33-22). Felipe Reyes (12 points à 6/12 et 6 rebonds) régnait dans la raquette adverse et Rudy Fernández (15 points à 4/11, 8 rebonds et 4 passes) alimentait facilement la marque de loin. Quant à la défense du Real, elle parvenait à bien couper les lignes de passe du Maccabi, tout en laissant moins de liberté à l'intérieur. Mais elle offrait tout de même aux partenaires de David Blu (14 points à 4/7 et 4 rebonds) quelques passages sur la ligne des lancers, qui profitaient à la formation israélienne pour rester en vie (35-30). Et même mieux, puisque sur un gros triple de l'ancien Manceau juste avant la pause, le club Nation ne ratait pas l'occasion de mettre la pression à l'entracte (35-33).

Commença alors un deuxième acte à l'indécision la plus totale. Sergio Rodríguez (21 points à 6/14 dont 5/10 à 3-points), Nikola Mirotić (12 points à 3/10 et 7 rebonds) et Ioánnis Bouroúsis (12 points à 3/8, 9 rebonds et 4 contres) d'un côté. Ricky Hickman (18 points à 5/17 aux tirs et 7/8 aux lancers), Devin Smith (15 points à 5/12 et 7 rebonds) et Alex Tyus (12 points à 5/7, 11 rebonds et 3 contres) de l'autre. Les deux camps se rendaient coup pour coup, entrainant la bagatelle de 15 changements de leader dans les deux derniers quart-temps (sur les 21 du match). Et l'Euroleague ne voulait pas trouver preneur. Même avec le réveil de celui qui allait devenir le héros du week-end, le combo-guard Tyrese Rice, crédité de seulement 5 unités après trente minutes et auteur d'un joli floater à l'entrée de la dernière minute (69-73), le Maccabi ne bouclait pas encore l'affaire. La faute à un Real tenace, qui n'a presque pas tremblé aux lancers de toute la soirée (19/20) et qui a donc pu compter sur les doubles réussites de Rodríguez et Bouroúsis pour arracher cinq minutes supplémentaires : 73-73. Une prolongation jamais vue en finale de l'Euroleague depuis 1969 !

Posté par Emile Vaizand

Photo : (photo : Facebook Maccabi Tel Aviv Basketball)

18 mai 2014 à 22:32
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
29ème journée
23 avril
Monaco
92
-
88
Limoges
25 avril
Châlons-Reims
71
-
76
Cholet
Hyères-Toulon
68
-
78
Strasbourg
Le Mans
66
-
77
Le Portel
Nancy
77
-
85
Lyon-Villeurbanne
Nanterre
20h00
Antibes
Orléans
58
-
78
Paris-Levallois
Pau-Lacq-Orthez
94
-
83
Gravelines-Dunkerque
28 avril
Dijon
70
-
84
Chalon-sur-Saône
Autres journées