COUPE DE FRANCE FÉMININE


BOURGES RENOUE AVEC LA COUPE

Crédit photo : Hervé Bellenger FFBB

Après avoir perdu les deux dernières finales contre Lattes-Montpellier, Bourges a repris le fil de sa glorieuse histoire avec la Coupe de France. En s'imposant contre Charleville, 75-65 les Tangos ont décroché leur neuvième titre dans la compétition.

L’expérience. Ce petit plus qui différenciait ce samedi soir une équipe habituée à jouer pour le titre, et l'autre qui découvrait la finale de la Coupe de France. Dans un Bercy pourtant chauffé par les supporters des Flammes venus plus nombreux que les Tangos, Bourges a maîtrisé (presque) de bout en bout pour finalement s'imposer 75-65. Clarissa Dos Santos, formidable sous les paniers (26 points à 11/13 et 6 rebonds pour 34 d'évaluation en 29 minutes) est élue MVP.

Charleville aura fait illusion quelques minutes, lors d'une folle série au retour des vestiaires. Vexées par leur entame ratée (47-26 à la mi-temps), les Flammes ont alors passé un cinglant 17-2. Exemplaires dans le combat, les joueuses de Romuald Yernaux recollaient à 7 petites longueurs après 6 points consécutifs inscrits par la capitaine Amel Bouderra (16 points à 6/13 et 11 passes décisives pour 20 d'évaluation en 35 minutes). Mais hormis ce passage, cassé par un panier avec la faute de Dos Santos, les Carolos auront été dominées tout au long du match.

"On a manqué d'intensité, on s'est un peu laissé marcher dessus, reconnaissait Amel Bouderra à l'issue de la rencontre. On a couru après le score tout le match. Je reste fière de mon équipe parce qu'on s'est battu jusqu'au bout. Bourges revient fort en ce moment. C'est dans ces moments là qu'on reconnait les grandes équipes."

A l'inverse des Flammes, Bourges a su insister là où ça fait mal. Dès le premier quart les Berruyères ont gavé Dos Santos de ballons. L'intérieur pointait déjà à 10 unités après 10 minutes. Puis elles ont creusé l'écart avec Ingrid Tanqueray impeccable à la baguette (5 passes décisives) comme au tir (2/2 à 3-points) et imitée par une Alexia Chartereau dont chaque panier primé sonne comme une promesse (9 points à 3/5 en 20 minutes).

Après avoir échoué deux fois contre Lattes-Montpellier en finale, Bourges a donc remis la main pour la neuvième fois de son histoire sur cette coupe qu'elle affectionne tant. Et alors qu'elles ont traversé une saison compliquée, rythmée par les blessures et une série de défaites au coeur de l'hiver, gageons que les Berruyères vont savourer ce titre. 

"Tout le monde nous a critiqué cette saison, rappelait la coach Valérie Garnier. Ces dernières semaines, on a récupéré une à une nos blessées, et là on peut montrer de quoi on est capable. Et avec ce groupe, cette famille qui sera décimée la saison prochaine, on voulait terminer de la meilleure des manières."

Mais le temps de fête sera de courte durée, puisqu'il faudra remettre le bleu de chauffe dès mardi, en demi-finale du championnat contre Lattes-Montpellier.  

22 avril 2017 à 18:39
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching