COUPE DE FRANCE

TROPHÉE COUPE DE FRANCE : LE BILAN DES SEIZIÈMES ET HUITIÈMES DE FINALE

USA Toulouges Basket
Crédit photo : USA Toulouges Basket

Ce week-end se jouait les seizièmes et les huitièmes de finale du trophée coupe de France. Aubenas, Brissac, Toulouges, Kayserberg, Berck, Golfe-Juan, Pointe Noire et les Espoirs du Cholet Basket ont décroché leur qualification pour les quarts de finale.

Photo : L'équipe de Toulouges s'est qualifiée pour les quarts de finale à domicile

Dix-sept équipes de Nationale 2 étaient encore en lice à l'entame des seizièmes de finale du Trophée Coupe de France. Cette compétition avait parfois un avant-goût de playoffs NM2 puisque des chocs entre formations de différentes poules étaient programmés. A travers huit plateaux de quatre équipes repartis aux quatre coins de l'hexagone, les seizièmes de finale se sont disputés ce samedi et les huitièmes, dimanche. Le vainqueur d'un de ces tournois à quatre se voyait attribuer un point supplémentaire en championnat. 

Par Thomas Dietsch et Vincent Lamarque

Plateau d'Aubenas

Ce plateau était particulièrement alléchant puisqu'il mettait en jeu les formations d'Aubenas (leader de la poule D), de La Charité (leader de la poule B), de Toulouse (deuxième de la poule A) et les Espoirs de l'ASVEL.

Seizièmes de finale :

  • La Charité (NM2) vs ASVEL (Espoirs) : 70-44

En ouverture de ce plateau, les jeunes Villeurbannais étaient opposés à de solides leaders de la poule B de NM2. Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, La Charité n'a fait qu'une bouchée des Espoirs et s'est donc qualifiée sans trop d'encombre tout en préservant des forces pour le lendemain en prévision d'un gros choc!

  • Aubenas (NM2) vs Toulouse (NM2) : 78-68

Le deuxième match était quant à lui plus équilibré. L'avantage du terrain, dont les Ardéchois bénéficiaient, n'allait pas être neutre! Soutenus par une salle comble, les locaux vont prendre une large avance durant la première mi temps. Pourtant, ce sont bien les Toulousains qui vont mieux rentrer dans la seconde partie de match mais avec un débours trop important, la victoire restera dans les mains Albenassiennes.

Huitième de finale :

  • Aubenas (NM2) vs La Charité (NM2) : 84-68

Ce gros choc mettait aux prise tout simplement le leader de la poule D qui recevait celui de la poule B pour un petit avant goût de play-offs! Après avoir très certainement bien étudié son plan de jeu durant la nuit, le coach Nivernais avait concocté une "petit zone" efficace qui va perturber les locaux. Peu en réussite au tir, Aubenas va tenter de trouver des solutions et ne trouver que quelques rares éclairs par son duo Duro - Tchoubaye. Les deux Ardéchois permettaient à leur équipe de ne pas sombrer après un premier quart compliqué (19-25) mais surtout de rentrer aux vestiaires avec un avantage un peu inattendu vu la physionomie de la rencontre (43-42).

En difficulté offensivement, c'est derrière sa défense que va se réfugier Aubenas qui, à son habitude, va exercer une pression énorme ne laissant pas une possession de répit à son adversaire. Possédant pourtant de gros arguments pour répondre à ce défi physique, La Charité va petit à petit subir et reculer laissant les leaders de la poule B imposer leur loi et garder la tête à la fin de la troisième période (60-57). Le dernier quart temps va devenir cauchemardesque pour les visiteurs qui, sortant du match après de nombreuses discussions, ne vont pas tenir le choc et craquer mentalement laissant Aubenas leur infliger un petit éclat (84-68).

Victoire méritée des locaux qui peuvent savourer leur point de bonus et le gros match de Gilles Duro auteur de 29 points et sans contestation le MVP de cette rencontre.

Les marqueurs (source Journal du Centre) :

Aubenas: Pedeboscq (0) - Chardon (14) - Mbodj (3) - Séguela(0) - Archinard (0) - Lontadila (2) - Barradji (4) - Tchoubaye (15) - Duro (29) - Ipouck (11)

La Charité: Laumain (0) - Thalien (9) - Fandelet (8) - Aboudou (12) - M'Bala (3) - Ajenifuja (10) - Salaneuve (3) - Montanana (10) - Camara (12)

 

Plateau de Longueau

Enorme exploit réalisé par l'EDO de Pointe Noire, club leader du championnat guadeloupéen. S'ils comptaient à chaque fois 7 points d'avance en début de partie (ils sont considérés comme une équipe de Nationale 3), ils ont écrasé les Espoirs du BCM Gravelines-Dunkerque puis ceux de Châlons-Reims dans une salle où de nombreux sympathisants de la communauté antillaise se sont déplacés pour mettre l'ambiance.

Seizièmes de finale :

  • Pointe Noire (Guadeloupe) vs Gravelines-Dunkerque (Espoirs) : 77-57
  • Châlons-Reims (Espoirs) vs Rouen 2 (NM3) : 76-70

Huitième de finale :

  • Pointe Noire (Guadeloupe) vs Châlon-Reims (Espoirs) : 101-65 

 

Plateau de Bréal-sous-Monfort

Joué en Îlle-et-Vilaine, ce tournoi à quatre opposait des formations de divers horizons. Deux équipes de la poule B de Nationale 2 étaient présente, Fougères (huitième) et l'EOSL Angers (douzième) ainsi que l'équipe espoir du Cholet Basket et la réserve de Rueil.

Seixièmes de finale :

  • Cholet (Espoirs) vs EOSL Angers : 77-75

En levée de rideau, les espoirs maugeois retrouvaient les Angevins pour ce qui était un remake de la saison dernière puisque ces deux équipes s'étaient affrontées au même stade de la compétition. A cette occasion, ce sont les séniors qui s'étaient imposés. Au terme d'une première mi-temps disputée, les deux équipes ont regagné les vestiaires sans qu'aucun écart n'ait été crée (44-40). Probablement reboostés par le discours de leur entraîneur Damien Bracq à la mi-temps, les Angevins ont sorti un gros troisième quart-temps, dominant les espoirs dans la raquette grâce au serbe Bogdan Bojanovic (18 points). Menés de 5 points à l'entame du dernier quart-temps, les jeunes Choletais ne se sont pas dégonflés, au contraire, ils ont mêmes repris les devants en fin de match pour finalement s'imposer de deux unités. A noter que quatre joueurs terminent en double-figure côté maugeois.

  • Fougères (NM2) vs Rueil 2 (RM1) : 90-84 (après-prolongation)

Dans l'autre affiche de la soirée, Fougères partaient avec quatorze longueurs de retard sur les joueurs Rueil puisque ce derniers évoluent en RM1. A la fin de la première mi-temps, les Bretons avaient déjà rattrapé leur retard (45-46). Mais de façon surprenante, les Franciliens ont nettement dominé le troisième acte, poussant ainsi Fougères à s'arracher pour recoller au score en toute fin de match. La logique a été respectée au terme de la prolongation.  

 Huitième de finale : 

  • Cholet (Espoirs) vs Fougères (NM2) : 84-75

Cette rencontre avait bien mal démarré pour les Bretons. En effet, les deuxièmes du championnat espoir Pro A étaient déjà largement en tête après vingt minutes de jeu (46-32). Par la suite, les hommes de Christophe Evano se sont rebiffés et n'affichaient qu'un point de retard à deux minutes du terme de cette rencontre (76-75). Finalement, le money-time leur aura été fatal puisqu'ils ont encaissé un 8-0 final, laissant ainsi la qualification aux jeunes choletais. La prolongation de la veille aura donc laissé des traces aux pensionnaires de Nationale 2. Quant aux Choletais, ils peuvent se targuer d'être les derniers espoirs encore en lice en trophée coupe de France.

 

Plateau du Cannet

 Seizièmes de finale :

  • Golfe-Juan (NM2) vs Monaco (Espoirs) : 74-65

Après avoir mené très légérement tout au long de la rencontre, les Golfians vont sortir de ce seizième avec une victoire étriquée mais importante dans l'optique d'une confrontation annoncée contre Pont-de-Chéruy le lendemain. Avec quelques cadres au repos pour cette première rencontre, les Azuréens auront réussis leur pari de remporter ce match tout en préservant des forces.

  • Pont de Cheruy (NM2) vs Aorai (NM3) : 100-53

L'équipe Tahitienne, avec dans ses "bagages" l'ancien international Georgy Adams, n'aura pas tenu le choc face à un des cadors de la Nationale 2. Avec un gros effectif leur permettant également de faire tourner sans trop laisser de forces, les Isérois n'ont fait qu'une bouchée de leur adversaire de ce seizième de finale.

Huitième de fiinale :

  • Golfe-Juan (NM2) vs Pont de Cheruy (NM2) : 82-79

Entre l'ex-leader de la poule A durant quinze journées, Golfe-Juan, et le co-leader de la poule D, Pont-de-Chéruy, l'affiche était somptueuse sur la côte d'Azur ce dimanche! C'est un véritable chassé croisé que vont se livrer les deux formations durant cette première mi temps. N'excédant pas les cinq longueurs en faveur des Isérois, les deux équipes s'affrontaient droit dans les yeux sans qu'aucune ne baisse le regard avant la pause (42-47). Auteur d'une entame de deuxième mi-temps canon, Pont-de-Chéruy va créer le premier break en milieu de troisème période (51-63) mais totalement craquer dans les quatre dernières minutes pour non seulement laisser Golfe revenir mais les dépasser au tableau d'affichage (68-66). Tout était donc à refaire et les dix dernières minutes vont ressembler aux vingt premières laissant le suspens à son comble! Au terme d'une énorme rencontre, c'est l'Azuréa qui va l'emporter de peu après un final palpitant tenant tout le public en haleine (82-79)

Golfe-Juan remporte donc le point supplémentaire au classement en championnat et file en quart de finale. Diego Vebobe, auteur d'une ligne de stats époustouflante, a illumné cette rencontre avec 28 points à 69% au tir, 4 rebonds et 2 interceptions pour 26 d'évaluation.

Les marqueurs (source David Nania - So Pont de Chéruy):

Golfe Juan: Kiledjian (0) - Vebobe (28) - Karaibrahimovic (9) - Danois (0) - Vullin (16) - Trifogli (4) - Nadjimbaye (4) - Paoli (3) - Gimeno (2) - Marco (16) - Mendes (0)

Pont-de-Chéruy: Coffey (11) - Dahak (15) - A. Da Silveira (10) - Masci (0) - Ngaloro (2) - Borval (8) - O. Da Silveira (13) - Laye Basse (15) - Domenech (5)

 

Plateau de Toulouges

Toulouges (septième de la poule A) recevait La Rochelle (troisième de la poule B), Garonne (cinquième de la poule A) et les espoirs Pro A de Pau-Orthez.

Seizièmes de finale : 

  • Garonne (NM2) vs Pau-Lacq-Orthez (Espoirs) : 71-63

La première rencontre opposait Garonne à Pau. Dans une partie équilibrée, les deux équipesse sont quittées sur un score de parité à l'issu du troisième quart-temps (51-51). Mais en fin de match, les joueurs du Lot-et-Garonne ont passé la vitesse supérieure pour s'offrir un ticket pour les huitièmes de finale. Les anciens joueurs de LNB,  Thomas Larrouquis (26 points) et Mantcha Traoré (20 points),  ont été les fers de lance de leur équipe. En face, c'est l'ailier Emile Chassaigne (12 points) qui a fini meilleur marqueur côté Béarnais.

  • Toulouges (NM2) vs La Rochelle (NM2) : 72-65

L'affiche qui suivait n'en était pas moins intérressante puisqu'elle mettait en confrontation les Catalans de Toulouges aux joueurs de La Rochelle. Les visiteurs ont démarré fort cette rencontre sous l'impulsion d'un Aziz Dia (19 points) sur un nuage en ce moment. Malgré ce démarrage poussif, les Sudistes ont retrouvé des ressources pour recoller peu avant la mi-temps (41-44). Mieux encore, grâce à une défense de fer, les protégés du technicien espagnol Oriol Valls ont limité leurs adversaires à 21 points en deuxième mi-temps, laissant peu de chances aux Rochelais de s'imposer. Enfin, l'apport offensif du swingman Jonathan Barcelo (22 points) aura été précieux pour mener les siens vers le succès. 

Huitième de finale :

  • Toulouges (NM2) vs Garonne (NM2) : 60-48

Adversaires en championnat, les deux équipes l'ont aussi été à l'occasion de ce huitième de finale. Amputés de plusieurs éléments, les Garonnais ne partaient pas favoris. Pourtant à la pause, ces derniers étaient encore dans le coup (26-24). Mais par la suite, sans Mantcha Traoré ni Thomas Larrouquis tous deux bléssés en cours de match, l'affaire s'est corsé. Les Catalans étaient toujours bien en place défensivement, obligeant les visiteurs à surjouer. C'est fort logiquement que l'écart s'est creusé, permettant aux joueurs de Toulouges de gérer tranquillement leur fin de match. Ils accédent donc aux quarts de finale.

 

Plateau de fondettes

Grosse équipe de la poule C de Nationale 2, Berck (qui descend de Nationale 1) a fait respecter la hiérarchie dans la petite salle de Fondettes, ville très basket de la banlieue tourangelle.

Seizièmes de finale :  

  • Berck (NM2) vs M'Tsapere (Mayotte) : 99-67
  • Mirecourt (NM3) vs Pfastatt (NM2) : 77-68

Huitième de finale : 

  • Berck (NM2) vs Mirecourt (NM3) : 85-50

 

Plateau de Saint-Jean-De-Braye

Le duel alsacien (en banlieue orléanaise) entre Kaysersberg et les Espoirs de la SIG a finalement tourné en faveur des plus expérimentés.

 Seizièmes de finale : 

  • Strasbourg (Espoirs) vs Recy Saint Martin (NM3) : 74-71
  • Kayserberg (NM2) vs Nancy (Espoirs) : 84-75

Huitièmes de finale : 

  • Kaysersberg (NM2) vs Strasbourg (Espoirs) : 95-82

 

Plateau de Brissac

Dans leur salle du Marin, Brissac (deuxième de la poule B) accueillait deux autres équipes de la même poule, à savoir Tours (sixième) et Cognac (quatrième). En plus de ces trois formations de haut niveau, les espoirs Pro A du Mans étaient aussi de la partie.

Seizièmes de finale : 

  • Cognac (NM2) vs Le Mans (Espoirs) : 90-57

Ces derniers sont d'ailleurs très vite sorti de la compétition puisque l'opposition proposée par l'équipe de Cognac s'est avérée infranchissable (90-54). Malgre une belle résistance en première période, les Charentais ont ensuite passé la vitesse supérieure, pour ainsi vivre une fin de match tranquille.

  • Brissac (NM2) vs Tours (NM2) : 68-66

L'autre match opposait Brissac à Tours, pour ce qui constituait l'un des chocs de ces seixièmes de finale. Dans un match marqué par une forte intensité, les deux formations sont restées au coude à coude durant toute la première période (31-28 à la pause). Dans la sillage d'un Kamel Ammour (20 points) intenable, les locaux ont fait le break dans le troisième quart-temps. Accusant un retard de sept unités à dix minutes du terme (54-47), les Tourangeaux sont revenus à hauteur de leurs hôtes lors de la dernière minute du match. Cependant, suite à un panier manqué de Babacar Diouf (7 points) à dix secondes du buzzer final, les hommes de Morgan Belnou se sont imposés de deux points. Ces derniers auront eu raison de leurs adversaires grâce à une ligne extérieure performante.

Huitième de finale : 

  • Brissac (NM2) vs Cognac (NM2) : 84-71

Dans une salle bien remplie, les locaux ont tout d'abord crée un premier écart après dix minutes (23-15). A ce moment de la partie, les Charentais manquaient cruellement d'adresse en plus d'être trop tendres défensivement. La tendance s'est confirmée dans les dix minutes qui ont suivi, permettant aux locaux de virer en tête à la pause (46-35). Les visiteurs ont démarré tambour battant le troisième acte, enchaînant trois tirs primés de suite pour ainsi recoller à quatre unités des Brissacois. Surfant sur une bonne adresse ainsi que sur les nombreuses fautes de leurs adversaires, les locaux en ont profité pour enfoncer le clou à compter de la fin du troisième quart-temps pour vivre une fin de match sereine. Brissac, initialement favori du plateau, obtient la un point crucial en championnat dans l'optique des playoffs. 

Les huit équipes qualifiées pour les quarts de finale :

  • Cholet Basket (Espoirs)
  • Etoile de l'Ouest Pointe Noire (Guadeloupe)
  • Berck Rang du Fliers (NM2)
  • Brissac Aubance (NM2)
  • Kaysersberg Ammerschwihr BCA (NM2)
  • AC Golfe Juan (NM2)
  • USA Toulouges (NM2)
  • Aubenas (NM2)
20 février 2017 à 15:28
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
29ème journée
23 avril
Monaco
92
-
88
Limoges
25 avril
Châlons-Reims
20h00
Cholet
Dijon
20h30
Chalon-sur-Saône
Hyères-Toulon
20h30
Strasbourg
Le Mans
20h00
Le Portel
Nancy
20h00
Lyon-Villeurbanne
Nanterre
20h00
Antibes
Orléans
20h00
Paris-Levallois
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Gravelines-Dunkerque
Autres journées
PROGRAMME TV
PRO A
25 avril - 10h30
Monaco
Limoges
PRO A
26 avril - 05h30
Monaco
Limoges