ÉQUIPE DE FRANCE


20 ANS APRÈS, LA SLOVAQUIE (ADVERSAIRE DES BLEUES) VEUT CROIRE AU PODIUM

Anna Jurcenkova Slovaquie EuroBasket
Crédit photo : FIBA Europe

20 ans après sa dernière médaille sur la scène internationale, la Slovaquie compte bien retrouver la lumière. Un adversaire surprise mais corriace pour la France ce jeudi soir en quart de finale de l'EuroBasket.

La Slovaquie n'a pas de grandes stars, mais elle a un coeur. C'est important dans une compétition comme un EuroBasket. Mais il était difficilement envisageable de voir cette nation aussi loin. Une pluie d'absences, un groupe compliqué, un sélectionneur novice, la tâche semblait bien difficile. Pourtant, les partenaires de Barbora Balintova (1,79 m, 22 ans) sont là. Une victoire contre la Biélorussie a suffit pour voir le tour de barrage. Une démonstration contre l'Ukraine plus tard, et c'est bien en quart de finale que le vice-champion d'Europe 1997 se retrouve.

Dix des douze joueuses présentes en République tchèque jouent au pays. Les filles de Marian Svoboda ont peu d'armes, mais les optimisent. Elles proposent un jeu plaisant fait de variation entre des pénétrations et des tirs longues distances. Cette équipe connaît ses limites et joue avec ses qualités. Les Bleues vont devoir éviter de subir le jeu slovaque, sous peine de se retrouver sur un terrain défavorable. Zuzana Zirkova (1,75 m, 37 ans) est un poison si elle prend feu comme contre l'Ukraine. Celle qui joue aux Good Angels Kosice marquent 47% de ses tentatives à 3-points dans cet EuroBasket. Le pick and roll pour envoyer Anna Jurcenkova (1,95 m, 31 ans) au panier est également maîtrisé à la perfection. Enfin, avec Marie Ruzickova (1,92 m, 30 ans) qui tourne à un double-double de moyenne depuis vendredi dernier (10 points, 10 rebonds), c'est une équipe solide à l'intérieur. Sans grandes stars, la Slovaquie a construit un collectif. Cette équipe a les atouts pour embêter les Françaises.

Aux Bleues de profiter de leur expérience et de leur talent pour faire respecter la logique. Si la Slovaquie est solide défensivement, elle peut faire preuve de naïveté. Une faille à exploiter contre une équipe qui n'a rien à perdre. Accrocheuse et fiable aux tirs, sa longueur de banc risque de lui faire défaut. C'est là que la puissance physique des coéquipières de Céline Dumerc aura son importance. C'est un nouveau vrai test pour la France, mais ce coup-ci, il n'y aura plus de deuxième chance. Plus qu'un podium, c'est une qualification à la prochaine Coupe du Monde qui est en jeu.

22 juin 2017 à 14:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
NICOLAS KOHLHUBER
Nicolas Kohlhuber
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
22 aout - 21h00
France
Italie
25 aout - 17h15
France
Belgique
29 aout - 03h00
France
Belgique