ÉQUIPE DE FRANCE


AMINE NOUA ASSUME SON RÔLE DE PATRON

Crédit photo : Fiba Europe

Auteur d'une très belle performance en quart de finale, Amine Noua ne souhaite pas s'enflamer. Oui, la France a réalisé un grand match, mais il en reste encore deux à gagner. 

Aujourd'hui, Amine Noua a enfilé le costume de patron. Le meilleur français depuis le début de la compétition a montré le chemin à ses coéquipiers. Habitué à venir les étés en équipe de France, le poste 4 de l'Asvel ne cesse année après année de progresser. Il a ajouté à son énorme panoplie offensive un tir fiable à 3-points (3/5 ce jeudi, 50% de réussite depuis le début de l'Euro).

Mâture sur et en dehors des parquets, Noua est revenu sur sa performance à la fin de la rencontre. Comme à son habitude, il ne s'enflamme pas. Cette victoire face à la Serbie n'est qu'une étape qui doit mener cette génération 1997 vers une médaille. 

"Fallait mettre de la rigueur et de l'application. Je suis content car les 12 joueurs ont répondu présents. On prouve match après match que nous sommes une vraie équipe. Mais, ce n'est qu'une étape. On doit oublier ce match et penser au suivant, c'est comme ça que l'on avance dans une compétition. On ne doit pas s'enflammer."

Auteur d'une performance XXL avec 21 points (dont 14 en première mi-temps) et 11 rebonds pour 27 d'évaluation, l'ailier-fort a crevé l'écran. Il se savait attendu, il a répondu présent tout simplement. Son expérience dans un club comme Lyon-Verbanne a porté ses fruits.

"On me demande d'être un leader. Je fais en sorte de rendre la confiance. Je joue dans un grand club français, avec de très bons joueurs, de très bons professionnels. Il y a une différence entre le niveau Espoirs (U20-U21) et le monde professionnel. Donc ça m'aide, j'ai plus de maturité dans mon jeu. Mais ce (jeudi) soir, les gars ont réussi à me trouver dans les bons espaces. Donc c'est avant tout un travail collectif."

Il reste donc deux matchs à l'équipe de France pour remporter une médaille. Samedi, les Bleus feront face à Israël. Ils devront aborder ce match de la même manière que ce quart de finale.

"On ne sous-estime personne. On veut juste gagner. Il nous reste deux matchs. Sans doute les deux plus durs. On peut tout gagner, mais aussi tout perdre. A nous de faire encore plus pour ne rien regretter à la fin."

La France pourra compter sur son intérieur aux mains de fée.

En Crète,

21 juillet 2017 à 08:34
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
17ème journée
19 janvier
Antibes
73
-
82
Levallois Metropolitans
Châlons-Reims
63
-
95
Bourg-en-Bresse
20 janvier
Boulazac
67
-
91
Cholet
Le Portel
87
-
83
Chalon-sur-Saône
Limoges
80
-
72
Gravelines-Dunkerque
Lyon-Villeurbanne
102
-
85
Hyères-Toulon
Strasbourg
89
-
88
Pau-Lacq-Orthez
21 janvier
Nanterre
99
-
69
Monaco
22 janvier
Dijon
82
-
72
Le Mans
Autres journées
PROGRAMME TV
24 janvier - 01h00
Orlando Magic
Sacramento Kings
24 janvier - 01h15
NBA Extra
24 janvier - 02h00
San Antonio Spurs
Cleveland Cavaliers
24 janvier - 04h50
Athènes
Strasbourg
24 janvier - 05h30
Nanterre
Monaco
Coaching