ÉQUIPE DE FRANCE


ANTOINE DIOT, RETOUR RÉUSSI

Crédit photo : Sébastien Meunier

Après 23 jours loin des parquets, le meneur de Valence a retrouvé le rythme de la compétition contre l'Islande.

Des matchs contre des petites nations du basket rappellent toujours des souvenirs douloureux aux supporters de l'équipe de France. Mais cette fois-ci, les Bleus ont été sérieux contre l'Islande. Certes encore un peu poussifs en première mi-temps (49-42), les hommes de Vincent Collet ont fait voler en éclats la défense islandaise (115-79). Suffisant au bonheur d'Antoine Diot, satisfait de voir que les siens n'ont pas abordé cette rencontre, qui leur était promise, en dilettante.

"On dit toujours que l'issue d'un tel match ne faisait que peu de doutes lorsque l'on voit ce score mais je me souviens de mauvaises désillusions contre des équipes soi-disant plus petites. Là, on est resté sérieux, même s'ils sont restés au contact en première mi-temps. On a réussi à faire le trou et on s'est rendu le match facile. Il n'y a pas grand chose à tirer de cette rencontre. Nous avons été plutôt bons des deux côtés du terrain : on met 115 points en attaque et défensivement, ce n'est pas une équipe que l'on rencontre tous les jours. C'est un jeu très atypique mais on a réussi à s'adapter."

Privé de match officiel depuis le 10 août suite à une blessure au genou, Antoine Diot a pu effectuer un retour serein à la compétition. S'il aurait déjà pu rendre service samedi contre la Grèce, il avait été jugé préférable de le garder au repos pour 24 heures supplémentaires afin de ne prendre aucun risque. Au final, le Bressan a récité une partition aboutie pour son retour (6 points à 2/4, 2 rebonds et 4 passes décisives en 19 minutes). Surtout, il n'a eu aucun problème physique.

"Je n'ai pas de douleur. On va attendre de voir au repos, et à froid, mais je pense que ce sera tout bon. Je me sens très bien."

Premier entraîneur professionnel d'Antoine Diot au Mans en 2007/08, Vincent Collet était évidemment ravi de pouvoir enregistrer le retour d'une arme supplémentaire à la mène. Le sélectionneur a salué la performance de l'ancien Strasbourgeois.

"La reprise d'Antoine Diot a été plutôt positive. Pour quelqu'un qui n'a pas joué depuis 23 jours, il avait du rythme. Il fait maintenant partie des joueurs expérimentés de cette équipe, ça fait huit ans qu'il est international. Il a de l'expérience, c'est un joueur intelligent qui a ce côté altruiste. C'est un joueur de sacrifice, capable de défendre dur sur de courtes périodes. On en a besoin. Je pense qu'il a une belle complémentarité avec Thomas Heurtel, il est moins dans la prise d'initiatives individuelles et plus dans la recherche du collectif. Avec Léo Westermann, on a une triplette vraiment intéressante, qui devrait nous permettre d'aller plus loin dans le tournoi."

Et pour ne rien gâcher, Antoine Diot a pu profiter de l'après-match pour préparer sa saison 2017/18 à Valence. Le champion d'Europe 2013 s'est retrouvé au contrôle anti-dopage avec son futur coéquipier, le pivot Trggvi Hlinason, dont l'histoire - pour le moins, originale - est contée par L'Equipe.

À Helsinki,

03 septembre 2017 à 15:53
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
22 septembre
Antibes
79
-
57
Strasbourg
Dijon
86
-
61
Châlons-Reims
Le Portel
73
-
62
Cholet
23 septembre
Chalon-sur-Saône
62
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Hyères-Toulon
19h30
Boulazac
Le Mans
20h00
Gravelines-Dunkerque
Nanterre
20h00
Bourg-en-Bresse
Levallois Metropolitans
20h00
Monaco
24 septembre
Lyon-Villeurbanne
18h30
Limoges
Autres journées
PROGRAMME TV
24 septembre - 01h15
Chalon-sur-Saône
Pau-Lacq-Orthez
24 septembre - 18h20
Lyon-Villeurbanne
Limoges
25 septembre - 03h15
Lyon-Villeurbanne
Limoges
25 septembre - 13h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
25 septembre - 20h30
Chalon-sur-Saône
Pau-Lacq-Orthez