ÉQUIPE DE FRANCE


BORIS DIAW INDÉCIS SUR SON AVENIR INTERNATIONAL, COLLET VEUT QU'IL RESTE

Crédit photo : Sébastien Meunier

Boris Diaw aime trop l'équipe de France pour annoncer sa retraite internationale un jour. Mais en attendant de voir s'il peut toujours se rendre utile à la sélection, le capitaine est incertain sur son avenir en Bleu.

Fidélité incarnée au maillot bleu depuis janvier 2002, Boris Diaw (35 ans) a honoré sa 241e sélection en équipe de France contre l'Allemagne. Sa dernière ? Pas si sûr. Interrogé à ce sujet en conférence de presse, le capitaine tricolore a botté en touche, indiquant qu'il prendrait sa décision au moment des qualifications pour la Coupe du Monde 2019. Au chômage pour l'instant, le Bordelais n'est de toute façon pas certain de pouvoir prendre part aux deux premières fenêtres internationales. Cela dépendra de l'identité de son club. Mais les fenêtres de juin et septembre 2018 le concerneront, s'il est disponible.

"Je ne sais pas, j'étais simplement concentré sur cet EuroBasket. Je prendrai ma décision au moment des qualifications pour la Coupe du Monde. Si je sens que je peux encore jouer, alors je jouerai. Si je ne sens que je ne peux plus aider l'équipe, alors j'arrêterai."

Doyen des Bleus, Boris Diaw n'en reste pas moins un moteur de l'équipe de France. Un peu long à se mettre en rythme cet été, il a été le meilleur Bleu lors des trois derniers matchs de l'EuroBasket, tournant à 9,2 points à 56%, 5,7 rebonds et 3,3 passes décisives de moyenne en Finlande et en Turquie. De quoi donner envie au sélectionneur, Vincent Collet, de le conserver au sein de l'effectif tricolore, même si le Normand se pliera à la décision de son capitaine.

"On compte toujours sur les meilleurs joueurs, et Boris en fait toujours partie. Il est bien sûr libre de sa décision, il a tellement donné pour cette équipe que je respecterai sa décision, quelle qu'elle soit. Le basket français a encore besoin de Boris, et aujourd'hui, on l'a beaucoup vu."

Cela dit, Boris Diaw a toujours annoncé vouloir battre le nombre de sélections de sa mère, Elisabeth Diaw-Riffiod : 247. Alors il y a fort à parier que l'histoire entre le champion d'Europe 2013 et l'équipe de France n'est pas encore terminée...

À Istanbul,

09 septembre 2017 à 20:52
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées