ÉQUIPE DE FRANCE


DES BLEUS SANS LA PEUR AU VENTRE (ET EN QUART)

France - Turquie
Crédit photo : Sébastien Grasset

Quel match ! Devant 26 135 personnes - le nouveau record pour un match de basketball en Europe -, l'équipe de France masculine s'est brillamment qualifiée en quart de finale de l'EuroBasket en dominant la Turquie sur le score de 76 à 53.

Après une entrée timide face à la zone adversaire, les Bleus se sont tout simplement lâchés dégageant une envie au-dessus de la moyenne. Place désormais au quart de finale mardi contre la Lettonie.

Toute la journée, voire même toute l'année, le public du Stade Pierre Mauroy a attendu ça. Et que dire des joueurs. Logiquement crispés par l'enjeu devant un public de 26 135 personnes tout acquis à leur cause, les Bleus sont entrés timidement dans la rencontre. Mais quelques tirs de Nicolas Batum leur permirent de se lâcher et de prendre le large (17-10). C'est le moment qui choisit Ergin Ataman pour faire passer son équipe en défense de zone. Une réussite. Sans oublier que de l'autre côté Ersan Ilyasova (14 points à 5/13, 10 rebonds et 5 balles perdues en 29 minutes) par sa mobilité, son tir et ses feintes fit mal à Boris Diaw (4 points à 2/2, 5 passes décisives et 3 rebonds en 20 minutes) rapidement touché par deux fautes. Puis Bobby Dixon (9 points à 4/13 et 5 passes décisives en 32 minutes) prit le relai et la Turquie passa devant avant de conclure le premier quart temps (17-18).

La génération 91/92 est partout

Pendant quelques minutes, la zone posa moultes problèmes aux Bleus, comme souvent par le passé. Mais leur excellente défense - notamment sur le phénomène Ali Muhamed plus connu en France (ex Saint-Etienne, Gravelines-Dunkerque, Le Mans, ASVEL et Dijon) sous le nom de Bobby Dixon - leur permit de rester dans le match. Puis les entrées fracassantes de Joffrey Lauvergne (aussi rouge que le maillot turc, 12 points à 4/8 et 9 rebonds en 20 minutes) - aligné au poste 4 aux côtés de Rudy Gobert - et Evan Fournier (12 points à 5/9 et 6 rebonds en 17 minutes) donnèrent un surplus d'agressivité au collectif français qui passa un 14-0 aux Turcs juste avant la fin de la première mi-temps. C'est donc avec 10 points d'avance que l'équipe de Vincent Collet rentra au vestiaire (36-26).

De Colo, el maestro

La partie reprit sur un rythme très offensif. Et comme toujours depuis ce début d'Euro, c'est Nando De Colo (15 points à 6/9, 7 passes décisives et 7 rebonds en 28 minutes) qui donna le ton pendant que Tony Parker avait plus de mal (5 points à 2/8, 3 rebonds et 3 balles perdues en 24 minutes). Le local (il est d'Arras) impregna la rencontre de son tempo, de son adresse, de sa classe. Les Français creusèrent l'écart jusqu'à compter 19 points d'avance à la fin du troisième quart temps (59-40) suite à un nouveau panier avec la faute du maestro De Colo.

L'ultime période ne fut qu'une promenade de santé pour l'équipe de France qui s'appuya sur un Evan Fournier de gala pour continuer de faire gonfler le score. Score final 76 à 53.

Le voilà, le match référence des Bleus dans cet EuroBasket 2015. Les chiffres parlent d'eux mêmes : 48% de réussite aux tirs, 11/25 à 3 points, 41 rebonds à 34, et dix marqueurs différents dont quatre en double figure. Mais attention à ne pas s'enflammer. La route est encore longue pour se qualifier pour les Jeux olympiques. Et la prochaine étape, c'est le quart de finale mardi soir contre la Lettonie tombeuse de la Slovénie plus tôt dans la journée.

12 septembre 2015 à 22:31
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
25 aout - 17h15
France
Belgique
29 aout - 03h00
France
Belgique