ÉQUIPE DE FRANCE


EDWIN JACKSON : "SI ON JOUE COMME AUJOURD'HUI, ON NE BATTRA PERSONNE"

Crédit photo : Sébastien Meunier

Si la lourde défaite concédée contre la Slovénie ne remet pas en cause la qualification des Bleus pour les 1/8e de finale, le pauvre niveau de jeu affiché inquiète grandement. Edwin Jackson est le premier à dire que le séjour stambouliote ne sera pas long si rien ne change d'ici là.

Pour la première fois depuis l'EuroBasket 2007, l'équipe de France ne terminera pas en tête de son groupe du premier tour du championnat d'Europe. Battus par la Slovénie (78-95), les Bleus se classent à la troisième place du groupe A.

Passé à côté (0 point à 0/3, 2 passes décisives et 2 balles perdues en 9 minutes), à l'image de toute l'équipe, Edwin Jackson a parfaitement conscience que les Bleus devront faire beaucoup mieux samedi contre l'Allemagne, s'ils veulent au moins voir les quarts de finale.

Edwin, quel est ton regard sur ce match et sur la perspective de retrouver l'Allemagne en huitième de finale ?

Notre entame de match n'est pas si mal que ça mais on n'arrive pas à répondre à leur niveau d'intensité. Il faut qu'on soit beaucoup plus dur. Aussi, on a trop perdu la balle dans les moments clés et ça a été un vrai problème. Il faut se concentrer sur nous. Tout le monde nous parle de notre prochain adversaire mais si on joue comme aujourd'hui, on ne battra personne. Il faut une réaction avant les huitièmes de finale.

Êtes-vous déçus de votre niveau aujourd'hui ?

Nous sommes déçus de notre performance aujourd'hui, c'est sûr. Quand on a des objectifs, il faut s'en donner les moyens. Cela n'a pas été le cas aujourd'hui. On a des joueurs plus talentueux mais il faut être plus patient dans la première intention et en faire tous un petit peu plus.

Va t-il y avoir une grosse remise en cause avant les matchs couperets d'Istanbul ?

Après chaque match, on se remet en question mais ce n'est pas parce qu'on a fait un mauvais match qu'il faut tout remettre en question. Il y a aussi eu de bonnes choses sur ce premier tour, contre la Grèce notamment. Il y a eu des hauts et des bas, il faut qu'on trouve de la constance. Même sur ce match-là, il y a des moments où on est mieux mais d'autres où c'est catastrophique. Dans ce genre de passages, il ne faut pas prendre l'eau complètement et essayer de rester à distance pour avoir une chance.

 À  Helsinki,

06 septembre 2017 à 16:34
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées