ÉQUIPE DE FRANCE


EN PLEINE PRÉPARATION DE L'EURO U20, JEAN-AIMÉ TOUPANE FAIT LE POINT

JeanAimé Toupane
Crédit photo : Sébastien Grasset

L'équipe de France U20 prépare l'EuroBasket qui aura lieu en Crête en juillet.

Ces dernières années, l'EuroBasket U20 est devenu une compétition un peu au rabais. Déjà draftés en NBA, les meilleurs éléments des générations concernées sont souvent absents. C'est le cas ailleurs, mais c'est également le cas en France. En 2012, l'équipe de France et celle de Lituanie se sont affrontées en finale... sans Evan Fournier côté français ni Jonas Valanciunas côté lituanien, les deux stars de la génération 92 européennes déjà draftées.

Ses problématiques, Jean-Aimé Toupane, les connaît bien. Sélectionneur sur la catégorie U20 depuis 2009, il en a tiré les leçons. C'est pourquoi les Bleuets ont commencé leur préparation plus tard cette année.

"C'est un choix qu'on a fait car la catégorie U20, une catégorie particulière car les gamins gèrent leur carrière, sont invités à faire des work-outs etc. Il y a un environnement qui est de plus en plus pressant autour d'eux."

Malgré cette préparation débutée tardivement, les Bleuets sortent d'un tournoi "positif" à Clermont-Ferrand où ils ont battu la Turquie (76-71), l'Ukraine par deux fois (73-44 puis 75-65) et la Lituanie (83-79). Il faut dire que le groupe avait déjà été réuni deux fois au cours de la saison 2016/17, en novembre puis en février.

"Ces deux regroupements  nous ont permis de mettre des choses en place, aussi bien médicalement que sportivement. C'est quelque chose de positif, cela permet aux uns et aux autres de se sentir, qui n'ont pas forcément été en équipe de France jusqu'ici, de se sentir plus concernés."

Ona Embo et Doumbouya en renforts

Car de la génération 97 que l'on voit depuis des années, il y a des absents. Pas de Jonathan Jeanne ni d'Olivier Cortale, ce qui laisse un vide sur les postes intérieurs. A la mène, il y a un creux générationnel. Sekou Doumbouya, qui aurait pu faire le Mondial U19 et ou même l'Euro U18, et Renathan Ona Embo (éligible en U19 car né en 1998), renforcent donc le groupe "pour rééquilibrer les effectifs". L'équipe de France U19 avait en effet plus d'options pour son Mondial. Le choix a donc été de répartir les talents sur les sélections. Ce qui explique également qu'un Ivan Février n'aille finalement pas au Mondial U19 pour rester avec les U18.

"Ca ne pose pas de problème, ce n'est pas parce qu'on est plus jeune qu'on doit jouer dans sa catérogie d'âge. Sur le poste de meneur, si Renathan n'est pas là, qui mène ? Je ne dis pas qu'il y en a pas, mais pour un championnat d'Europe U20 c'est un peu le désert. On a préféré aller chercher un joueur plus ''expert''. Il a déjà fait deux compétitions (U16 et U18)."

Concernant la hiérarchie, elle a évolué avec les années. Luc Loubaki et Stéphane Gombauld étaient plus jeunes les leaders de la génération 97. Depuis, d'autres joueurs se sont affirmés. Appelé pour faire la préparation du Mondial U17 en 2014, Elie Okobo a depuis explosé. Avec un an d'avance, il a fini meilleur marqueur de la sélection U20 l'an passé. Contre la Lituanie dimanche, il a cumulé 16 points et 14 rebonds pour 30 d'évaluation.

"En général, ce qui est commun aux joueurs qui réussissent, ce sont les joueurs matûres", rappelle Jean-Aimé Toupane. Un compliment caché pour l'arrière aquitain. L'ancien basketteur professionnel voit avec un oeil très positif le fait que beaucoup des U20 pré-sélectionnés évoluent déjà en pro. C'est le cas d'Okobo donc, à l'Elan Béarnais, mais aussi d'Amine Noua (ASVEL, Pro A), Stéphane Gombauld (Saint-Chamond, Pro B), Gauthier Denis (Le Havre, Pro B), Carl Ponsar (Rouen, Pro B), Luc Loubaki (Orléans, Pro A) et donc Sekou Doumbouya (Poitiers, Pro B).

"Cette année on a cette chance d'avoir beaucoup de joueurs qui ont joué en Pro B et un peu en Pro A. On le sent au fil des générations. Quand on a une génération où malheureusement peu de joueurs ont joué dans une division professionnelle, c'est difficile. Les garçons qui n'ont que de l'Espoir, c'est compliqué. Ca n'a rien à avoir avec des Okobo..."

Alexis Yetna, une bonne surprise

Mais tous ne jouent pas en professionnel sur les 14 qui prendront part à un tournoi de préparation à Platja d'Aro en Espagne ce week-end.

"On part en Espagne à 14. On a commencé à 18. Mais bon il y a pas mal de joueurs avec des petits pépins (physiques). En commençant si tard, parfois on n'a pas la possibilité de les remettre sur pied. Darell Poirier (tendon d'Achille) et Louis Cassier (tendinite aux genoux) quittent le groupe, pour le moment."

Parmi les surprises, on trouve la découverte Alexis Yetna. Après avoir découvert le basket en U17 à Cergy, il s'est fait une place aux Etats-Unis au point d'intégrer l'Université de South Florida à la rentrée. Ce poste 4 gaucher de 2,07 m s'est montré dans le deuxième match contre l'Ukraine (20 points à 9/13 et 11 rebonds pour 27 d'évaluation en 27 minutes). 

"Il est parti aux Etats-Unis par je ne sais quelle fillière, commente Toupane. On l'a retrouvé l'an passé parce qu'il était à Trévise avec une sélection américaine. On ne savait pas qu'il était Français."

Avec une pensée pour Jonathan Jeanne

Reste à savoir quel sera le niveau de l'équipe de France qui n'a plus ramené de médaille en U20 depuis 2012. L'an passé, les Bleuets avaient frôlé la catastrophe en évitant de justesse une relégation en division B. Cela dépendra également du niveau du plateau, encore méconnu du staff français.

"On sait que les Allemands sont forts, les Espagnols sont toujours là, ils ont été champions d'Europe l'année dernière, les Grecs (champions avec les 97 en 2015 sur l'Euro U18)... En général, c'est très, très homogène. L'an passé, on jouait pour ne pas descendre en sachant qu'on avait perdu d'un point au buzzer sur une connerie contre les champions d'Europe. Contre les Turcs, on a perdu de 4/5 points. Les équipes sont très, très proches."

Le sélectionneur rappelle, pour finir, que le groupe a une pensée toute particulière pour Jonathan Jeanne, qui n'a pas été drafté la semaine passée en raison d'une maladie rare potentielle.

"On a tous été très affectés par ça. Moi personnellement, je le suis parce que c'est un garçon que j'ai accompagné à l'INSEP. Voir son rêve se briser comme ça, c'est terrible. On en a parlé entre nous, dans le groupe, comment l'accompagner, l'aider, même s'il n'est pas là. Car c'est sa génération."

Sa génération qui a une dernière chance de prouver sa valeur sur un championnat d'Europe.

Le programme de l'EuroBasket U20 en Crête (Grèce) :

  • Samedi 15 juillet à15h00 : Islande - France
  • Dimanche 16 juillet  à 13h30: France - Monténégro
  • Lundi 17 juillet à 18h00 : France - Turquie
  • Mercredi 19 juillet : Huitièmes de finale
  • Jeudi 20 juillet : Quarts de finale
  • Samedi 22 juillet : Demi-finales
  • Dimanche 23 juillet : Finale

Les 14 joueurs retenus pour le tournoi en Espagne :

 

NOM

Prénom

Date de naissance

Taille (cm)

Poste

Club

BENGABER 

Grégory

05/03/1997

186

1

LE MANS SARTHE BASKET

CASSIER

Louis

22/07/1997

203

5

CHAMPAGNE CHALONS REIMS

DENIS

Gauthier

01/04/1997

201

2

STB LE HAVRE

DOUMBOUYA

Sékou

23/12/2000

205

3-4

POITIERS BASKET 86

FRANCISCO

Sylvain

10/10/1997

186

1

WEST OAKS ACADEMY (USA)

GOMBAULD

Stéphane

05/03/1997

205

4

ST CHAMOND BASKET (ASVEL LYON VILLEURBANNE)

GRANVORKA 

Yoan

09/06/1997

199

3

SLUC NANCY BASKET

HERGOTT

Lucas

26/12/1997

200

2

ASVEL LYON VILLEURBANNE

LOUBAKI

Luc

20/01/1997

191

2

ORLEANS LOIRET BASKET

NOUA

Amine

07/02/1997

199

4

ASVEL LYON VILLEURBANNE

OKOBO

Elie Franck

23/10/1997

187

2

EB PAU LACQ ORTHEZ

ONA EMBO

Renathan

20/10/1998

190

1

TULANE UNIVERSITY (USA)

PANSA

Jean- Marc

20/08/1997

208

5

NANTERRE 92

POIRIER

Darel

27/06/1997

207

4

CHOLET BASKET

PONSAR

Carl

02/04/1997

197

3

ROUEN METROPOLE BASKET

YETNA

Alexis

07/08/1997

207

4

SOUTH FLORIDA UNIVERSITY (USA)

 

28 juin 2017 à 10:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
13ème journée
15 décembre
Hyères-Toulon
20h30
Dijon
Le Portel
75
-
80
Strasbourg
16 décembre
Monaco
19h00
Antibes
Cholet
20h00
Gravelines-Dunkerque
Limoges
20h00
Le Mans
Nanterre
20h00
Chalon-sur-Saône
Levallois Metropolitans
20h00
Châlons-Reims
17 décembre
Lyon-Villeurbanne
18h30
Bourg-en-Bresse
18 décembre
Boulazac
20h45
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
16 décembre - 05h30
Berlin
Limoges
16 décembre - 07h30
Real Madrid
Barcelone
16 décembre - 09h15
Moscou
Maccabi Tel-Aviv
16 décembre - 18h30
Limoges
Le Mans
17 décembre - 02h30
Limoges
Le Mans