ÉQUIPE DE FRANCE


EURO U16 (M) : LES BLEUS DANS LE DERNIER CARRÉ

Crédit photo : FIBA

Malgré une fin de match difficile, la France a battu la Turquie 80-76 en quart-de-finale de l'Euro U16. Les Bleus décrochent également un ticket pour la Coupe du Monde U17 l'année prochaine.

A croire qu’ils aiment se faire peur. Toujours invaincus dans cet Euro, avec cinq victoires en autant de rencontres, les Bleuets sont en demi-finale et c’est loin d’être usurpé, tant cette génération est talentueuse. Mais c’est aussi la quatrième fois qu’ils s’imposent avec moins de cinq points d’avance. Face à la Turquie ce mercredi, ils ont laissé leur adversaire revenir à un souffle (76-74 à 11” de la fin), alors qu’ils avaient la rencontre bien en mains. Victoire finale 80-76, mais les supporters tricolores ont tremblé.

Une défense sérieuse, de la vitesse en transition, et des paniers qui tombent dedans. Jusqu’à la mi-temps, les Bleus ont donné le sentiment d’avoir retenu les leçons de leur huitième de finale face à la Suède, où ils avaient raté leur entame. Incisif, Theo Maledon (photo) pointait déjà à 12 points et 5 rebonds à la pause (18 points, 9 rebonds et 7 passes décisives pour 25 d'évaluation au final) et les Bleus prenaient le large au tableau d’affichage (43-27 à 1’30” de la mi-temps). On tenait alors peut-être la meilleure période de cette équipe depuis le début du tournoi.

Frayeur en fin de rencontre

Mais quelques séquences brouillonnes, des balles perdues trop nombreuses (23 au total), et il n’en fallait pas plus pour que la Turquie revienne dans le coup. Mis sous pression, les Bleuets auront eu le mérite de ne pas céder. Killian Hayes s'est démultiplié (12 points, 9 rebonds, 4 passes et 3 interceptions) alors que la présence sous le cercle de Daniel Batcho a fait beaucoup de bien (8 points et 8 rebonds en 17 minutes). Essomé Miyem est lui à l’image de cette équipe : un talent indéniable et de bonnes mains (11 points à 6/7 et 4 rebonds), mais aussi des erreurs évitables, comme ces deux fautes récoltées alors qu'il était en train de faire le ménage au rebond sans aucune discrétion.

Les Tricolores ont aussi prouvé qu’ils avaient de la ressource, et Da Silva, Marnette et Diallo - dont les stats ne reflètent pas le travail - sont venus mettre des paniers importants quand la Turquie se faisait menaçante. Place désormais à la Croatie, vendredi à 20h30, avec une finale européenne en ligne de mire, et le rêve d’imiter leurs homologues féminines.

16 aout 2017 à 20:08
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées