ÉQUIPE DE FRANCE


EURO U18 (F) : ALEXIA CHARTEREAU, LEADER EN FORMATION

Crédit photo : FIBA

Après un championnat d'Europe U20 éprouvant, la jeune intérieure française retrouve sa catégorie d'âge avec un statut à assumer.

L'équipe de France féminine brille depuis plusieurs années au championnat d'Europe U18. Avec sept podiums consécutifs, les Bleues font figure de poids lourds européen à l'instar de l'Espagne ou de la Russie. Mais aucune de ces deux nations ne peut se targuer d'une telle régularité. Pourtant, il manque souvent le dernier coup de rein nécessaire pour emporter un titre qui n'est revenu qu'une seule fois aux Bleues dans ce temps-là : en 2012.

C'était le cas l'an dernier, lorsque les Françaises ont connu un parcours sans-faute avant de s'incliner en finale face à l'Espagne. Nommée dans le meilleur cinq du tournoi alors qu'elle évoluait dans la catégorie avec un an d'avance, Alexia Chartereau s'était affirmée parmi les joueuses majeures de l'équipe (12 points et 10,4 rebonds en moyenne par match), affichant notamment un abattage monumental dans la raquette. Cette année, elle en est la capitaine en plus d'être une joueuse cadre.

"Elle a beaucoup progressé mentalement, dans son esprit de compétition" indique Arnaud Guppillotte sur le site de la FIBA. "Et maintenant, elle est capable de porter l'équipe sur ses épaules. Elle a développé un véritable leadership sur et en-dehors du terrain."

Après un premier match remporté aisément face à la Croatie (88-37), les Françaises ont connu quelques difficultés à se défaite de la Hongrie dimanche. Avec deux petits points d'avance à l'entame du dernier quart-temps, les Bleues n'en menaient pas large avant que Chartereau n'enfile deux tirs à 3 points quasiment coup sur coup pour un total de 10 unités sur les 10 dernières minutes de jeu.

"Elle est capable d'être moins bien en première mi-temps mais de revenir pour nous gagner le match par la suite" poursuit son coach. "Elle n'était pas à son meilleur niveau en première mi-temps, mais en seconde, elle a fait la différence."

Avec 16 points et 6,5 rebonds en seulement 22,8 minutes de jeu sur les deux premiers matchs de l'Euro, elle est au rendez-vous malgré un état de fatigue déjà bien avancé dû à sa participation à l'Euro U20 il y a quelques jours (7 points et 2,4 rebonds en moyenne par match).

Mais au sein d'une équipe où la menace est bien répartie jusqu'ici et alors que la première place du groupe est déjà assurée, elle devrait pouvoir récupérer avant les matchs cruciaux, où elle devra confirmer ses progrès pour emmener son équipe le plus haut possible. Afin d'aller chercher une médaille et qui sait, peut-être un titre avant un repos bien mérité. Un repos qui sera forcément de courte durée puisqu'il sera alors temps pour la jeune pépite française de penser à la saison prochaine où elle découvrira la LFB et l'EuroLeague avec Bourges.

26 juillet 2016 à 10:18
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT THIOLLIÈRE
Tombé sur un ballon orange dès ma naissance, il ne m'a plus jamais quitté. Avec lui, c'est pour la vie.
Vincent Thiollière
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Le Portel
20h00
Dijon
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
20h00
Monaco
Chalon-sur-Saône
20h00
Gravelines-Dunkerque
Cholet
20h00
Nanterre
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Lyon-Villeurbanne
Strasbourg
20h00
Hyères-Toulon
Autres journées
PROGRAMME TV
21 octobre - 00h15
NBA Extra
21 octobre - 00h15
NBA Extra
21 octobre - 00h30
Unics Kazan
Levallois Metropolitans
21 octobre - 01h00
Milwaukee Bucks
Cleveland Cavaliers
21 octobre - 09h30
Philadelphia 76ers
Boston Celtics