ÉQUIPE DE FRANCE


EURO U18 (M) : LA ROUTE S'ARRÊTE EN QUART POUR LES BLEUETS

Euro U18 (M) : La route s'arrête en quart pour les Bleuets
Crédit photo : FIBAINTIME

Première de sa poule, l'équipe de France U18 masculine se voyait offrir l'hôte grec en guise d'adversaire pour les quarts de finale.

Comme on le craignait, il s'est révélé un véritable cadeau empoisonné. Portés par l'événement et un public tout acquis à leur cause, les Grecs ont livré un match plein pour venir à bout de Bleuets trop timorés (67-59). Il s'agit maintenant de surmonter cette grosse déception pour aller chercher la cinquième place de la compétition.

Le match avait très mal débuté pour des Bleuets rapidement privés de Stéphane Gombauld, touché par deux fautes prématurées. Sans leur point d'ancrage à l'intérieur, les Bleuets s'en remettent à leur adresse extérieure avec trois réussites à 3 points pour ouvrir leur compteur. Suffisant pour créer un premier break, malheureusement rapidement annulé par le chantier intérieur de Georgios Papagiannis. Les deux équipes se quittent dos-à-dos après dix minutes de jeu (16-16).

Des Grecs survoltés

En manque de solutions offensives, les Bleus ne parviennent pas à se reposer sur leur défense pour faire la différence. Les Grecs perdent très peu de ballons et jouent plutôt juste derrière un impressionnant Vasileios Charalampopoulos (7 rebonds et 10 passes décisives à la mi-temps !). Les locaux comptent bientôt six longueurs d'avance et semblent en mesure de s'échapper, mais cinq points d'Arthur Leboeuf puis un tir à à longue distance un peu chanceux de Jonathan Jeanne remettent les compteurs à zéro. Iakovos Milentigievits-Alifieris aura toutefois le dernier mot offrant un court avantage à son équipe à la pause, à l'issue d'une dernière minute très mal gérée par les Français (32-34).

Au retour des vestiaires, les Grecs enflamment la rencontre par trois tirs à longue distance. Papagiannis enfonce le clou à l'intérieur et c'est un 11-0 qui force Tahar Assed-Liégeon à griller rapidement un temps-mort. Les Bleus réagissent par l'inévitable Frank Ntilikina au four et au moulin, tandis que Stéphane Gombauld débloque son compteur d'un dunk rageur en contre-attaque. Les Grecs sont bien en place défensivement, mais les Bleus restent dans le match grâce à leur domination au rebond, matérialisée par un Jonathan Jeanne très présent. Cela permet aux Bleus de limiter la casse malgré un ultime tir à 3 points grec (46-55).

Trop de déchets pour les Bleuets

Bathiste Tchouaffé et Luc Loubaki trouvent la mire à leur tour derrière l'arc pour entretenir l'espoir, mais Papagiannis est à nouveau incontrôlable dans la raquette. Quelques paniers faciles et lancers-francs laissés en route pèsent très lourd pour des Français qui ne parviennent pas à suffisamment réduire l'écart pour inquiéter les locaux. Charalampopoulos porte finalement le coup de grâce derrière la ligne des 6,75 mètres, qui offre 12 points d'avance aux Grecs à deux minutes du terme. Les Français se battent jusqu'au bout, mais doivent logiquement s'incliner.

Les hommes de Tahar Assed-Liégeon ont pêché offensivement, ne compilant qu'un faible 33% aux tirs, et 7/14 aux lancers-francs. Rapidement touché par les fautes, le secteur intérieur n'a pas pesé comme à l'accoutumée alors que l'équipe était toujours privée de Killian Tillie. Frank Ntilikina est le meilleur marqueur des Bleus avec 17 points auxquels il ajoute 4 interceptions. Luc Loubaki fut admirable de combativité et termine avec 13 points et 8 rebonds tandis que Jonathan Jeanne ajoute 9 points et 15 rebonds. Du côté de la Grèce, le monstre à deux têtes Charalampopoulos (13 points, 10 rebonds et 11 passes décisives) - Papagiannis (21 points, 13 rebonds et 4 contres) fut tout simplement dominateur.

Afin de terminer le tournoi sur une bonne note, les Bleus ont rendez-vous avec l'Allemagne à 15h45 pour le premier match de classement.

31 juillet 2015 à 22:27
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT THIOLLIÈRE
Tombé sur un ballon orange dès ma naissance, il ne m'a plus jamais quitté. Avec lui, c'est pour la vie.
Vincent Thiollière
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
13ème journée
15 décembre
Hyères-Toulon
20h30
Dijon
Le Portel
75
-
80
Strasbourg
16 décembre
Monaco
19h00
Antibes
Cholet
20h00
Gravelines-Dunkerque
Limoges
20h00
Le Mans
Nanterre
20h00
Chalon-sur-Saône
Levallois Metropolitans
20h00
Châlons-Reims
17 décembre
Lyon-Villeurbanne
18h30
Bourg-en-Bresse
18 décembre
Boulazac
20h45
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
bebasket tv
Aucune vidéo trouvée
PROGRAMME TV
16 décembre - 05h30
Berlin
Limoges
16 décembre - 07h30
Real Madrid
Barcelone
16 décembre - 09h15
Moscou
Maccabi Tel-Aviv
16 décembre - 18h30
Limoges
Le Mans
17 décembre - 02h30
Limoges
Le Mans