ÉQUIPE DE FRANCE


EURO U20 (F) : FIN DE PARCOURS POUR LES BLEUES, BATTUES SUR LE FIL PAR L'ESPAGNE

Crédit photo : FIBA

L'équipe de France U20 féminine s'est inclinée 51-50 face à l'Espagne en quart de finale de l'Euro au terme d'un match irrespirable.

Peu importe la catégorie et le genre, un France-Espagne n’est jamais un match comme les autres. On en a eu une nouvelle preuve ce jeudi après-midi à Sopron avec une défaite douloureuse pour l’équipe de France U20 féminine, éliminée en quart de finale de l’Euro au terme d’un match tendu qui trouvera son épilogue dans un final dramatique. L’Espagne s’impose 51-50 poursuivant sa route en dem-finale, quand les Bleues devront passer par les matchs de classement pour tenter de terminer ce tournoi sur une bonne note.

Les Bleues ont pourtant fait la course en tête durant la majeure partie du match, sur la base d’un début de rencontre fulgurant. Galvanisées par l’enjeu, elles prennent très vite le contrôle des opérations grâce à la domination sous les paniers de Maeva Djaldi-Tabdi et à l’adresse extérieure de Tima Pouye. Défensivement en place, elles maintiennent l’Espagne à seulement 4 petits points marqués pour prendre un net avantage à l’issue du premier quart-temps (15-4).

La révolte espagnole

Aina Ayuso (14 points) lance finalement le match des Espagnoles à longue distance avec quatre réussites à 3 points sur le seul deuxième quart-temps. Les Bleues sont moins patientes en attaque et laissent ainsi leurs adversaires recoller avant la pause (28-22). Un nouveau match débute alors entre deux équipes qui ne veulent rien lâcher.

L’Espagne revient à hauteur des Françaises grâce à son jeu rapide et (surtout) à une défense zone bien compacte empêchant les joueuses de Jérôme Fournier d’imposer leur puissance physique sous les panneaux. Heureusement les Bleues multiplient les rebonds à l’image d’une Kadiatou Sissoko percutante (9 points et 8 rebonds).

Naomi Mbandu et Tima Pouye redonnent un peu d’air aux Bleues avec leurs tirs extérieurs, mais l’Espagne finit par prendre brièvement les devants sur un tir à 3 points de Naira Caceres. L’atmosphère devient irrespirable mais les Espagnoles semblent prendre un petit ascendant à l’entrée des trois dernières minutes.

Un final dantesque

Chaque panier devient difficile à marquer même si Maeva Djaldi-Tabdi (10 points, 15 rebonds et 3 contres) trouve la solution sous le cercle avant que Tima Pouye (15 points et 10 rebonds) ne redonne un court avantage aux siennes à quelques encablures de la fin du match. Kadiatou Sissoko obtient deux lancers-francs pour augmenter l’avance des Françaises, mais manque ses deux tentatives, laissant une dernière porte ouverte aux Espagnoles. Une porte dans laquelle va s’engouffrer Iris Mbulito (12 points et 12 rebonds) qui a le dernier mot d’une pénétration bien sentie. Les Bleues n’auront pas le temps de se créer un bon tir pour forcer la décision et doivent s’incliner de la façon la plus cruelle qui soit.

L'équipe de France va maintenant devoir passer outre la déception pour tenter de finir cet Euro, le dernier de la génération 1998, sur une note positive. Même si peu importe leur classement final désormais, il gardera un goût bien amer.

12 juillet 2018 à 17:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT THIOLLIÈRE
Tombé sur un ballon orange dès ma naissance, il ne m'a plus jamais quitté. Avec lui, c'est pour la vie.
Vincent Thiollière
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching