ÉQUIPE DE FRANCE


FRANCE - GRÈCE : GAGNER OU DOUTER

Crédit photo : Sébastien Meunier

Elle n'est pas encore dos au mur, mais la France doit remporter son deuxième match de poule pour s'éviter toutes sueurs froides dans la course aux quatres premières places. Présentation de la rencontre (15h30).

L'enjeu : se rassurer

Certes, s'incliner ne serait pas rédhibitoire. Avec encore trois matchs à jouer ensuite, dont la Pologne et l'Islande, on n'imagine pas les Bleus sortir de l'Euro dès les poules même s'ils perdent aujourd'hui contre la Grèce (15h30). Mais tout de même, commencer cette compétition par deux défaites ferait mal aux têtes tricolores. Après sa chute inaugurale, l'équipe de France a "grillé un joker" selon les mots d'Antoine Diot, et doit donc retrouver son jeu et la confiance qui va avec. La Grèce elle, s'attend à affronter une équipe revancharde et forte sans-doute d'un surplus de motivation. Contre une faible Islande, les joueurs de Constandinos Missas ont longtemps peiné avant de prendre le dessus physiquement après la pause. Ce deuxième match fera donc office de premier test pour les Hellènnes.

Le secteur clé : le rebond

Contre la Finlande, les Bleus ont laissé beaucoup de rebonds offensifs (12) à des adversaires pourtant plus petits et moins athlètiques. Au-delà des chiffres, c'est l'attitude des Bleus sur les box-out qui a été inquiétante, et Vincent Collet n'a pas dit autre chose lors de son point presse d'hier, fustigeant le comportement de ses joueurs dans ce domaine. Face à des Grecs moins mobiles mais plus grands et plus difficiles à bouger, il ne faudra pas laisser trop de rebonds, sans quoi Georgios Printezis ou Ioannis Bourousis se ferront un plaisir de sanctionner à l'intérieur. Ou de ressortir pour les gachettes qui les accompagnent.

Le joueur à surveiller : Thanasis Antetokounmpo

Giannis absent, son grand frère, lui, est bien là pour porter fièrement le nom d'Antetokounmpo sur les parquets européens. Peu utilisé avant la mi-temps contre l'Islande, il a changé le cours du match au retour des vestiaires. Son énergie, son intensité et ses qualités physiques des deux côtés du terrain ont fait craquer un adversaire déjà émoussé. Thanasis a signé 9 points à 3/4, 4 rebonds, 2 passes décisives, 2 contres, 1 interception et aucune balle perdue pour 17 d'évaluation en 15 minutes. Avant de sortir pour cinq fautes. Énergie on vous dit. Face à une équipe de France qui n'a pas rassuré sur sa faculté à tenir les un-contre-un, le nouveau joueur du Panathinaïkos pourrait faire des dégâts dans un rôle de facteur X. L'occasion pour Axel Toupane, seulement 8 minutes de jeu contre la Finlande, de montrer ses qualités défensives ? 

L'effectif grec :

- Meneurs : Nick Calathes – Nikos Pappas
- Arrières : Kostas Sloukas - Vangelis Mantzaris – Giannoulis Larentzakis
- Ailiers :  Kostas Papanikolaou – Ioannis Papapetrou – Thanasis Antetokounmpo
- Ailiers forts : Georgios Printezis – Dimitrios Agravanis
- Pivots : Ioannis Bourousis – George Papagiannis – Georgios Bogris   

02 septembre 2017 à 10:03
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
89
-
83
Monaco
Chalon-sur-Saône
74
-
75
Gravelines-Dunkerque
Cholet
77
-
80
Nanterre
Le Portel
74
-
58
Dijon
Strasbourg
90
-
60
Hyères-Toulon
22 octobre
Pau-Lacq-Orthez
94
-
82
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
PROGRAMME TV
28 octobre - 18h30
Le Mans
Chalon-sur-Saône
29 octobre - 18h30
Limoges
Pau-Lacq-Orthez
30 octobre - 20h45
Nanterre
Strasbourg