ÉQUIPE DE FRANCE


LA FRANCE BALAIE L'UKRAINE

La France
Crédit photo : SGrasset

Décévants lors de leur déplacement en Serbie il y a quelques jours, les Français se devaient de réagir face à l'Ukraine à l'occasion de leur retour dans l'Hexagone à Nantes.

L'équipe de France a parfaitement rempli sa mission en remportant (90-57) la première de ses deux confrontations amicales face à l'Ukraine. 

Vêtus de leur nouvelle tunique rouge, les hommes de Vincent Collet ont immédiatement donné le ton défensivement, provoquant deux pertes de balles consécutives avant de pousser les Ukrainiens au bout des 24 secondes. Nando De Colo (13 points et 2 interceptions pour 14 d'évaluation) a parfaitement montré l'exemple pour les Bleus en se montrant exemplaire à la finition en début de rencontre tandis qu'Alexis Ajinca (6 points et 4 rebons pour 7 d'évaluation), intronisé dans le cinq de départ, a lui aussi été servi à de nombreuses reprises. Beaucoup trop tendres lors des dix premières minutes, les Ukrainiens ont pris un retard conséquent (27-15).

63% de réussite en première mi-temps

Gratifié d'un temps de jeu plus important qu'à l'accoutumée, Mam Jaiteh a montré des choses très intéressantes (7 points et 7 rebonds pour 13 d'évaluation), motifs d'espoir pour son futur en équipe nationale. Côté ukrainien, le meneur naturalisé Jerome Randle (13 points et 4 passes pour 12 d'évaluation) s'est démené pour tenter de maintenir les siens à flot, en vain. Mike Gelabale a quant à lui profité des largesses  défensives de la sélection ukrainienne pour faire le spectacle grâce à un alley-oop distillé à merveille par Antoine Diot. Très adroits lors de cette première mi-temps (19/30), les Français ont quasiment plié ce match à la pause avec 26 longueurs d'avance (49-23).

Malgré un cruel manque de suspense dans cette deuxième mi-temps, la sélection française a fait l'effort de mettre en place des séquences de travail sur demi-terrain, faute d'adversité. De manière logique, l'intensité de la rencontre n'a pas toujours été au rendez-vous du fait de l'énorme écart au tableau d'affichage. Moins précis que lors lors de la première partie de la rencontre, les Français ont baissé de pied au cours du troisième quart-temps, n'amplifiant que très légèrement leur avance (68-39).

Fournier efficace, Heurtel dans le rouge

Plus permissifs en défense en fin de match, les Tricolores ont tout de même été relativement consistants en attaque à l'image de Nicolas Batum (13 points et 5 rebonds pour 16 d'évaluation) et d'un Evan Fournier très rentable (9 points à 3/3 en 13 minutes). Malgré quelques approximations, l'équipe de France a conclu la rencontre sur le score de 90 à 57 ; concluant notamment avec 62% de réussite finale et 109 d'évaluation collective (contre 41 côté ukrainien).

Ce match aura permis à Vincent Collet d'effectuer une nouvelle revue d'effectif au cours de laquelle Evan Fournier a une nouvelle fois marqué des points en vue de l'Euro. De son côté, Thomas Heurtel (2 points et 3 balles perdues en 12 minutes) semble dans le dur depuis quelques rencontres et devra vite réagir pour conserver ses chances. Les troupes de Boris Diaw retrouveront cette même équipe d'Ukraine ce dimanche (19h30) au Vendéspace pour leur sixième match de préparation.

14 aout 2015 à 22:13
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BORIS DELAGNES
Quand on grandit en Dordogne en étant fan de Stojakovic on ne part pas avec toutes les chances dans la vie mais on essaie de s'en sortir.
Boris Delagnes
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
89
-
83
Monaco
Chalon-sur-Saône
74
-
75
Gravelines-Dunkerque
Cholet
77
-
80
Nanterre
Le Portel
74
-
58
Dijon
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Lyon-Villeurbanne
Strasbourg
90
-
60
Hyères-Toulon
Autres journées
PROGRAMME TV
22 octobre - 02h00
Memphis Grizzlies
Golden State Warriors
22 octobre - 09h30
Chicago Bulls
San Antonio Spurs
22 octobre - 11h15
Memphis Grizzlies
Golden State Warriors
22 octobre - 18h30
Pau-Lacq-Orthez
Lyon-Villeurbanne
23 octobre - 15h15
Real Madrid
Moscou