ÉQUIPE DE FRANCE


LES BLEUES EN DEMI-FINALES DE L'EURO !

Les Bleues en demi-finales de l'Euro
Crédit photo : FIBACiamillo-CastoriaBellenger

L'Equipe de France féminine a souffert ce jeudi soir pour écarter la Russie en quarts de finale de l'EuroBasket à Budapest.

Portées par un trio Dumerc-Gruda-Miyem, les Bleues se sont imposées sur le fil 77 à 74 et seront bien de la partie en demies. Assurées au moins d'une place pré-olympique, elles affronteront l'Espagne demain soir pour une revanche de la finale 2013.

OUF. Le soulagement est immense. Non seulement les Bleues ont tenu leur rang dans cette dernière affiche des quarts, qui avaient notamment vu la Turquie se faire éjecter hier soir (par la Serbie) et l'Espagne trembler jusqu'à la dernière seconde aujourd'hui (face au Monténégro). Mais au-delà d'une nouvelle qualification en demi-finale de l'Euro (la quatrième de suite), elles ont surtout fait un très grand pas vers le rendez-vous olympique de Rio l'an prochain. Médaillée d'argent à Londres, l'Equipe de France a sécurisé (au minimum) sa place au Tournoi de Qualification Olympique (TQO), réservé aux nations classées entre la 2e et la 5e place de cet Euro, et qui enverra ensuite 5 ou 6 équipes sur 12 au Brésil.

Même si les chances de J.O. n'auraient pas été anéanties, on ne préfère même pas imaginer le scénario inverse... Et pourtant,  les Françaises ne sont finalement pas passées loin du cataclysme. Si l'entame de match était à l'avantage de Céline Dumerc (13 points à 5/11, 9 passes et 4 interceptions) et ses partenaires (9-6), les Russes répliquaient aussitôt, par l'intermédiaire d'un 8-0 de la talentueuse Epiphanny Prince (9-14, 6e). Dans le sillage de sa joueuse naturalisée, auteure de 15 points en première mi-temps, la Russie s'adjugeait le premier quart (16-20). En face, Sandrine Gruda et Endy Miyem n'étaient pas en reste - respectivement 14 et 10 unités à la pause - et les Bleues reprenaient l'avantage à mi-match (38-35).

Gruda à la fête, Miyem de retour

Face à son pays d'adoption et le jour de ses 28 ans, Madame Sandrine Gruda réalisait de nouveau un grand match dans cet Euro (23 points à 8/13, 4 rebonds et 2 passes) et redonnait un coup de collier au retour des vestiaires (46-39, 24e). Mais Epiphanny Prince portait elle aussi son équipe sur ses épaules et continuait d'aligner les paniers. Elle qui avait déjà fait mal aux joueuses de Valérie Garnier en EuroLeague avec Koursk, la meneuse américano-russe compilait finalement 31 points (!) à 11/17, 5 rebonds, 5 passes, 2 interceptions, 1 contre et 8 fautes provoquées en 39 minutes. Pour la première fois de la compétition, l'Equipe de France voyait son adversaire avoir plus de réussite qu'elle : 44% aux tirs, contre 59% pour la Russie (5/6 à 3-points dont 4/5 pour Prince).

Ainsi, la nation triple championne d'Europe (2003, 07 et 11) restait au contact et égalisait même au début du quatrième quart-temps (57-57, 31e), sans pour autant reprendre les commandes. En déficit d'adresse, les Bleues compensaient cependant grâce au rebond offensif (15 contre 3 seulement côté russe) et surtout aux balles perdues. Elles n'en compilaient finalement que 9 - record pour l'EDF dans cet Euro - et profitaient des 16 pertes de balle russes pour convertir 19 points. Et ce, notamment dans le dernier quart-temps, où le collectif et la défense des Françaises passaient un 10-0 aux joueuses d'Anatoliy Myshkin (67-57, 35e). Grâce à Endy Miyem (18 points à 8/15 et 3 rebonds), qui faisait son retour (gagnant) après avoir manqué toute la deuxième phase, les vice-championnes sortantes menaient encore largement à trois minutes du terme (71-62).

L'Espagne, deux ans après...

Mais les Russes profitaient à leur tour des balles perdues adverses et revenaient encore mettre la pression grâce à un 7/7 aux tirs au cours des cinq dernières minutes. Coup sur coup dans l'avant-dernière minute, l'inévitable Piph Prince effaçait totalement le retard de son équipe grâce à une énième réussite lointaine (71-71). Mais à trente secondes de la fin, intervenait le tournant décisif de ce money-time. A la lutte sous le cercle, Isabelle Yacoubou (8 points et 7 rebonds) provoquait la faute indiscutable de Irina Osipova (6 points et 7 rebonds), jugée anti-sportive par les arbitres. La pivot des Bleues ne mettait qu'un lancer, mais Gaëlle Skrela ne tremblait pas sur la ligne sur la possession suivante (74-71). Puis Endy Miyem faisait de même un instant plus tard (76-73), assurant de fait ce succès tricolore à l'arraché (77-74).

Loin d'être une promenade de santé, l'EuroBasket hongrois se poursuit donc pour les Bleues, qui croiseront désormais le fer avec l'Espagne (ce vendredi, 20h30). Première de son groupe au deuxième tour, la Roja a eu très très chaud plus tôt jeudi contre le Monténégro, s'imposant sur le fil 75 à 74. L'Espagne peut une nouvelle fois remercier Alba Torrens - meilleure marqueuse de l'Euro (19,9) devant sa coéquipière de club Sandrine Gruda (18,3) -, auteure de 28 points (à 10/26) et du contre décisif. Deux ans après l'amer dénouement de son Euro à Orchies (défaite 70-69), l'Equipe de France aura l'occasion de prendre sa revanche contre ses bourrelles ibériques (moins Sancho Lyttle, remplacée par Astou Ndour, intérieure naturalisée d'origine sénégalaise). Mais les tenantes du titre sont toujours invaincues après huit matchs dans ce tournoi. Après le quart du Mondial 2010 (perdu aussi), la finale de l'Euro 2013 - et toutes les récentes batailles masculines - la rivalité sportive franco-espagnole va connaître un nouvel épisode. Celui de la rébellion des Bleues ?

25 juin 2015 à 22:30
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
20h00
Limoges
Le Portel
20h00
Dijon
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
20h00
Monaco
Chalon-sur-Saône
20h00
Gravelines-Dunkerque
Cholet
20h00
Nanterre
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Lyon-Villeurbanne
Strasbourg
20h00
Hyères-Toulon
Autres journées
PROGRAMME TV
21 octobre - 00h15
NBA Extra
21 octobre - 00h15
NBA Extra
21 octobre - 00h30
Unics Kazan
Levallois Metropolitans
21 octobre - 01h00
Milwaukee Bucks
Cleveland Cavaliers
21 octobre - 09h30
Philadelphia 76ers
Boston Celtics