ÉQUIPE DE FRANCE


NICOLAS BATUM À L'EURO 2017 ? IL N'EST PAS SÛR

Nicolas Batum France
Crédit photo : FIBA

Nicolas Batum envisage de faire l'impasse sur l'EuroBasket cet été pour se reposer.

Vendredi soir, Nicolas Batum se déplaçait avec les Charlotte Hornets à New York pour y affronter les Knicks. L'ailier français a été plutôt performant, passant tout proche d'un triple-double (15 points, 11 rebonds et 9 passes décisives), mais son équipe s'est inclinée 110 à 107.

Après la rencontre, le Normand a répondu aux questions d'Antoite Bancharel pour Sport24 sur sa situation avec l'équipe de France. Alors qu'il n'a jamais fait défection depuis qu'il est international, Batum n'est pas encore décidé quant à sa participation ou non à l'EuroBasket 2017 fin août / début septembre en Finlande puis, potentiellement, en Turquie.

"Moi, je ne sais pas encore. Honnêtement. J’ai dit il y a trois ans déjà que je verrai après les JO. Je l’ai dit il y a deux ans et je l’ai dit l’année dernière : il va falloir peut-être que je prenne un été de repos parce que je n’ai rien loupé depuis 2004, si je compte les jeunes. 2008 depuis que je suis drafté en NBA. J’ai 127 sélections (à 28 ans). J’hésite, je réfléchis et je leur ai dit d’ailleurs. Mais ça ne sera pas en conséquence de ce qui s’est passé à Rio. Pas du tout."

Il dit aussi regretter la pression mise par la Fédération française de basketball (FFBB).

"Je ne pense pas que la Fédération… (Il réfléchit) J’entends parler pas mal de ça aussi : «Ils ne peuvent pas prendre de break.» Ils ne peuvent pas nous dire comment gérer nos carrières. C’est pas cool ça. C’est nous mettre une pression et se protéger à côté… Je ne trouve pas ça cool. Tu as des joueurs qui ont peut-être des pépins physiques, besoin de faire ci ou besoin de faire ça… Surtout ceux qui sont présents depuis des années ! Nous, on n’est pas comme au foot, on n’a pas un été sur deux. C’est tous les ans, nous ! C’est (Il insiste sur chaque mot) tous les étés ! Il n’y en a pas beaucoup qui ont loupé des étés. Donc qu’on commence à mettre la pression sur les joueurs : «Ils peuvent pas louper, ils peuvent pas louper»… Ça dépend, certains joueurs, oui."

En cas d'absence, les Bleus se retrouveraient limités sur le poste 3 puisque Mickaël Gelabale a aussi pris sa retraite internationale l'été dernier. Arrière de formation, Evan Fournier pourrait évoluer sur ce poste alors que Timothé Luwawu-Cabarrot (21 ans) apparaît comme une nouvelle option, tout comme Axel Toupane, Nobel Boungou-colo, Yakuba Ouattara et bien sur Charles Kahudi. Le poste 3 français apparaît comme le plus dépourvu actuellement alors que le nombre d'arrières est incroyable (De Colo, Fournier, Jackson, Beaubois, Causeur etc.).

L'absence de Batum à l'Euro 2017 serait d'autant plus dommage que l'été 2018 ne comptera pas de compétition internationale.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien en cliquant ici.

28 janvier 2017 à 13:32
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
22 aout - 21h00
France
Italie
25 aout - 17h15
France
Belgique
29 aout - 03h00
France
Belgique