ÉQUIPE DE FRANCE


NTILIKINA EMMÈNE LA FRANCE EN FINALE

Frank Ntilikina
Crédit photo : FIBA Europe

Portée par un immense Frank Ntilikina (38 d'évaluation), l'équipe de France U18 masculine s'est qualifiée pour la finale de l'EuroBasket en battant l'Italie 82 à 72 en demi-finale.

C'est fait ! Les Bleuets sont en finale de l'EuroBasket U18. Ce mercredi soir, ils ont écarté l'Italie 82 à 72 en demi-finale de la compétition avec un énorme Frank Ntilikina (23 points à 8/11 aux tirs dont 4/4 à 3-points, 4 rebonds, 9 passes décisives et 5 interceptions pour 38 d'évaluation en 33 minutes).

Victime d'une grippe juste avant le tournoi, le meneur de Strasbourg a eu du mal à entrer dans la compétition, suscitant les interrogations des scouts présents sur place. Mais comme les grands joueurs, il a su élever son niveau de jeu pour un grand match. Et quel match ! Les Bleuets étaient mal partis face à des Italiens agressifs et extrêmement intelligents sur le pick & roll. Par deux fois, ces derniers ont compté 4 points d'avance dans le premier quart-temps (11-7 puis 13-9). Mais, même dominés, les Bleuets n'ont pas lâché. Et Ntilikina a pris les choses en main...

C'est bien simple, au début de l'avant-dernière possession de la première mi-temps, les Bleuets menaient de 18 points (28-46). Beaucoup plus intenses en défense, les joueurs de Tahar Assed-Liegeon étaient en rythme de l'autre côté du parquet. Ntilikina en tête. A la mi-temps, il avait déjà marqué 15 points à 3/3 à 3-points pour aller avec ses 6 passes décisives et 4 interceptions pour 26 d'évaluation. Et encore, les Français auraient pu avoir une avance encore supérieure s'ils n'avaient pas manqué plusieurs layups, à commencer par Ivan Février (3 points à 1/5, 4 rebonds et 3 balles perdues pour -1 d'évaluation en 20 minutes).

L'Italie revient à 3 points

Mais charge est de reconnaître que les Italiens n'ont jamais baissé les bras. Avec un Alessandro Lever (25 points à 11/16 et 3 rebonds pour 25 d'évaluation en 35 minutes) toujours bien placé dans la raquette pour bénéficier de la création de ses coéquipiers, ils sont revenus petit à petit alors que les Bleuets avaient de nouveau poussé leur avance à +18 en début de troisième quart-temps après un 3-points lointain de Bathiste Tchouaffe. Moins concentrés, les Français ont cumulé les erreurs à l'image de cette faute antisportive de Ntilikina pour couper le jeu, lui qui a été gêné par les fautes (encore 4 ce soir) sur quasiment toutes les rencontres du tournoi. Sur un panier de Lorenzo Penna (9 points à 4/7 en 25 minutes) en contre-attaque, l'Italie est ainsi repassée sous la barre des 10 points (45-54) pour la première fois depuis le début du match.

Le retour italien fut encore plus pressant lors de l'ultime période. Le meneur Penna a ramené son équipe à -3 sur un tir primé réussi à 8 minutes 40 secondes de la fin. Mais Ntilikina lui a répondu dans la foulée par un tir à mi-distancé marqué avec la planche (53-58). Finalement, les Bleuets ont enchaîné un 8-0 (un 2+1 de Ntilikina, une contre-attaque de Sekou Doumbouya et un 3-points au buzzer des 24 secondes de Mokoka) pour reprendre 12 points d'avance (60-72 à 3 minutes 36 secondes de la fin). La gestion de jeunes déjà plein de sang froid - Ntilikina et à moindre mesure Tchouaffe - a été décisive pour finir le match qui s'est terminé par un écart de 10 points (72-82).

Et maintenant, la Lituanie

Ce jeudi (encore à 18h45 heure française), la France retrouvera donc en finale la Lituanie, vainqueur de l'Allemagne (l'autre favori du tournoi) 69-62 un peu plus tôt ce mercredi.

On notera la fabuleuse performance du cinq majeur français. Si Sekou Doumbouya été moins saignant que ces derniers jours, il a tout de même compilé 13 points à 4/9 aux tirs, 3 rebonds et 4 balles perdues pour 7 d'évaluation en 26 minutes. Outre Frank Ntilikina, Bathiste Tchouaffe (16 points à 5/9 et 6 rebonds pour 22 d'évaluation en moins de 31 minutes) et Bastien Vautier (11 points à 5/9, 4 rebonds et 3 passes décisives pour 12 d'évaluation en 26 minutes) ont livré leur meilleur match de l'Euro alors qu'Adam Mokoka s'est une nouvelle fois montré des plus précieux (14 points à 4/8 et 7 rebonds pour 17 d'évaluation en 35 minutes).

Charge à eux de reproduire cette belle sortie ce jeudi pour offrir un très beau cadeau de Noël en avance.

Infographie : Théo Quintard

21 décembre 2016 à 20:25
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
89
-
83
Monaco
Chalon-sur-Saône
74
-
75
Gravelines-Dunkerque
Cholet
77
-
80
Nanterre
Le Portel
74
-
58
Dijon
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Lyon-Villeurbanne
Strasbourg
90
-
60
Hyères-Toulon
Autres journées
PROGRAMME TV
22 octobre - 02h00
Memphis Grizzlies
Golden State Warriors
22 octobre - 09h30
Chicago Bulls
San Antonio Spurs
22 octobre - 11h15
Memphis Grizzlies
Golden State Warriors
22 octobre - 18h30
Pau-Lacq-Orthez
Lyon-Villeurbanne
23 octobre - 15h15
Real Madrid
Moscou