ÉQUIPE DE FRANCE


TONY PARKER PORTE LES BLEUS VERS LA VICTOIRE

Tony Parker porte les Bleus vers la victoire
Crédit photo : Guilherme Amorin

Après trois matchs trop faciles face à l'Ukraine (deux fois) et la Géorgie, l'équipe de France a retrouvé une opposition digne de ce nom face à une équipe de Belgique sans complexe et bien décidée à bousculer les Français sur leurs terres.

Cela a donné un véritable match, intense, avec une courte victoire des Bleus 74-72 grâce notamment à un grand numéro offensif du patron TP en deuxième mi-temps.

Tony Parker et Nicolas Batum donnent le ton d'entrée de jeu avec un alley-oop et les Français attaquent une nouvelle fois le match pied au plancher en témoigne ce 10-3 initial. Intenses en défense, les Bleus vont toutefois tomber dans l'euphorie immédiate, confondant souvent vitesse et précipitation. Sam Van Rossom et Matt Lojeski se distinguent à longue distance pour éviter à la Belgique de prendre un éclat et les hommes d'Eddy Casteels reviennent déjà à hauteur des Bleus en disséquant patiemment la défense proposée. Mieux, deux tirs consécutifs à 3 points de Pierre-Antoine Gillet leur offrent sept longueurs d'avance en toute fin de première période. Boris Diaw réduit un peu l'écart, mais c'est bien la Belgique qui mène après dix minutes de jeu (16-21).

Le tir de barrage belge

Les Bleus rehaussent leur niveau défensif grâce notamment au duo Charles Kahudi-Florent Pietrus tandis qu'Evan Fournier se montre de l'autre côté du parquet. Mais Jonathan Tabu et Maxime De Zeeuw poursuivent le festival belge à longue distance et un 11-0 provoque un temps-mort de Vincent Collet. Les Bleus se laissent trop facilement déborder sur les uns-contre-uns et la multitude de shooteurs belges sanctionne chaque retard dans les rotations défensives avec une facilité déconcertante. Après avoir compté jusqu'à 13 points de retard, les Bleus rejoignent les vestiaires avec un débours de 9 points (32-41).

Les Bleus reviennent en jeu avec de meilleures intentions défensives, mais les Belges continuent leur remarquable démonstration d'adresse à 3 points (14/32 au total) leur permettant de conserver l'avantage. Semblant dans une impasse, les Bleus se tournent alors vers leur leader. Tony Parker prend les choses en main et entame un formidable numéro de soliste dont lui seul a le secret. Il provoque sans cesse la défense belge obligée de se concentrer sur ses percussions, mais ajoute également de l'adresse à longue distance pour finalement permettre aux siens d'effacer leur retard en quelques minutes. Si Jonathan Tabu a le dernier mot juste avant la sonnerie, les Bleus ont fait le plus dur en recollant (57-59).

Le TP Show

Les Belges ne se rendent pas pour autant, mais un nouveau tir à 3 points de Parker puis un panier d'Alexis Ajinça offrent finalement aux Bleus leur premier avantage depuis le premier quart-temps. En manque de ressources physiques, les coéquipiers d'Axel Hervelle baissent peu à peu de pied, payant au prix fort les nombreuses fautes concédées. La défense française en profite pour prendre à nouveau le pouvoir au moment où Parker va se reposer quelques instants. Les Belges sont limités à quatre points en plus de six minutes de jeu et laissent les Bleus creuser un petit écart qui se révèlera suffisant. Il faudra toutefois un ou deux slaloms dans la raquette de Parker pour valider le succès français dans les derniers instants alors que Tabu aura une dernière opportunité d'empocher la mise sur un tir très lointain.

Si le score final relève finalement plus de l'ancdote qu'autre chose, le staff aura pu apprécier de disputer un des premiers matchs serrés de cette campagne de préparation. Malgré une étonnante faillite aux lancers-francs (5/11), Tony Parker a régné en maître sur les débats avec 24 points à 8/12 aux tirs, 4 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions. Seul Boris Diaw a également dépassé la dizaine de points chez les Bleus avec 11, tandis que Rudy Gobert est le meilleur rebondeur du match avec 8 prises.

L'équipe de France a maintenant rendez-vous avec l'Allemagne pour une double confrontation vendredi et dimanche prochain qui viendra clôturer la campagne de préparation. L'occasion d'effectuer les derniers réglages avant d'entrer pleinement dans le championnat d'Europe.

22 aout 2015 à 21:07
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT THIOLLIÈRE
Tombé sur un ballon orange dès ma naissance, il ne m'a plus jamais quitté. Avec lui, c'est pour la vie.
Vincent Thiollière
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Le Portel
20h00
Dijon
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
20h00
Monaco
Chalon-sur-Saône
20h00
Gravelines-Dunkerque
Cholet
20h00
Nanterre
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Lyon-Villeurbanne
Strasbourg
20h00
Hyères-Toulon
Autres journées
PROGRAMME TV
21 octobre - 00h15
NBA Extra
21 octobre - 00h15
NBA Extra
21 octobre - 00h30
Unics Kazan
Levallois Metropolitans
21 octobre - 01h00
Milwaukee Bucks
Cleveland Cavaliers
21 octobre - 09h30
Philadelphia 76ers
Boston Celtics