ÉQUIPE DE FRANCE


U16 (M) : DANS LA DOULEUR, LES BLEUETS BATTENT L'ITALIE

Killian Hayes U18 FIBA
Crédit photo : FIBA

L'équipe de France U16 masculine a gagné son premier match à l'Euro contre l'Italie (64-59). Mais ce ne fut pas brillant.

Très attendue, la génération 2001 a débuté son premier EuroBasket par un match gagné contre l'Italie (64-59). Mais tout ne fut pas simple...

Car après un bon départ (21-9), où les Français ont pu montrer leur talent, le reste de la partie fut très poussif. Avec beaucoup d'isolation, de tirs forcés, un repli défensif parfois approximatif, les joueurs de Bernard Faure ont vu l'Italie s'approcher (31-28 à la mi-temps) puis passer devant à 7 minutes de la fin grâce aux exploits répétés du meneur adverse, Nicolo Mannion (15 points à 5/15, 7 passes décisives et 3 rebonds pour 12 d'évaluation en 32 minutes). Après un 16-2 encaissé entre la 30e et la 35e minute, les Français se retrouvaient ainsi à -5 (54-59). Conscients que la défaite était possible, ils ont haussé leur niveau défensif et pris tous les rebonds défensifs. Résultat, l'Italie n'a plus marqué et malgré des mauvais choix répétés en attaque, les Français ont pris le dessus grâce à l'agressivité de Théo Malédon, Killian Hayes et Timothé Crusol.

Trop de 1 contre 5

Toutefois, pour aller loin dans ce tournoi comme leur potentiel le laisse espérer, les Français devront jouer autrement. Malédon, Hayes et Crusol ont souvent joué les uns après les autres, en isolation, avec un résultat peu satisfaisant ce vendredi. Malédon a ainsi fini à 4/12 aux tirs et Hayes à 3/12. Cependant, leur activité (9 rebonds, 3 passes décisives mais 5 balles perdues pour le premier et 6 rebonds, 5 passes décisives et 3 interceptions pour le second) font qu'ils restent plus qu'essentiel à la réussite des Bleus. Si Melvyn Ebonkoli (6 points à 3/4 et 6 rebonds pour 9 d'évaluation en 24 minutes) a été une bonne surprise, que Victor Diallo (7 points à 3/5 et 5 rebonds pour 11 d'évaluation en 31 minutes) a fait une grosse entrée, il a aussi manqué un point d'ancrage aux Bleuets. Le pivot Essomé Miyem a lui été en grande difficulté dans la dureté (4 points à 1/4 et 4 rebonds pour 4 d'évaluation) ce qui explique ses 4 fautes en 16 minutes.

Rien de dramatique certes, puisque l'essentiel, la victoire a été assurée, mais les Français devront montrer autre chose par la suite pour atteindre leurs objectifs élevés. Ca commence par le match contre la Russie ce samedi à 13h45.

11 aout 2017 à 17:58
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching