ÉQUIPE DE FRANCE


U16 (M) : LES BLEUETS ATTAQUENT LEUR PREMIER EURO À 16H

EdF U16 M 2017
Crédit photo : FIBA

La génération 2001 entre enfin en scène pour son premier Euro ce vendredi contre l'Italie.

L'EuroBasket U16 masculin, c'est le dernier Euro jeune de l'été. Après deux mois de travail et juste avant de reprendre leur saison en club, les jeunes joueurs vont disputer leur première compétition officielle en équipe de France. Pour eux, comme pour les staffs et observateurs, il s'agit d'un tournoi très important. A l'issue de cette compétion, on en saura plus sur la qualité des générations présentes.

C'est ainsi qu'en 2004, on a eu la confirmation qu'on avait une très forte génération 88/89 en devenir en France. Même chose en 2014, lorsque les 98 (Killian Tillie, Frank Ntilikina & co) ont marché sur l'Euro.

Un groupe qui penche vers l'arrière

Que vaudra cette génération 2001, que l'on estime déjà très talentueuse à l'arrière ? Le meneur et capitaine Théo Malédon, avec un an d'avance, a déjà montré de belles choses l'an passé à l'Euro U16 en Pologne. Derrière lui, Anthony da Silva, le fils de Philippe (ancien pro et actuel coach de Cergy, en NM2), sera plus qu'une simple rotation. A l'arrière, Killian Hayes sera l'une des attractions de la compétition. Il aura lui aussi plus que de simples rotations avec Timothé Crusol, auteur de sorties avec le Centre Fédéral en Nationale 1 à 15 ans seulement, et Louis Marnette, arrière de Gravelines-Dunkerque bien en vu avec les U15 l'été dernier.

Cette ligne arrière, très dense, sera l'atout numéro 1 du groupe de Bernard Faure. Mais pour aller loin dans la chaleur de Podgorica, au Monténégro, les Français auront besoin de plus encore. Dans l'aile, Lorenzo Thirouard et Léo Billon ont de la qualité de tir et du physique. Victor Diallo, Auvergnat membre du CFBB (sous convention avec l'ASVEL), est lui très énergique et apporte de la dureté.

Au poste 4, poste clé du basketball moderne, il y a plus d'incertitude. On espère que le Manceau Melvyn Ebonkoli sera une découverte et que le jeune Daniel Batcho, sélectionné avec un an d'avance, aura tout du futur crack. Enfin, au centre, il y a Essomé Miyem, l'autre grand atout de cette sélection. Pivot de 2,07 m doté de vraies qualités techniques et d'un bon QI basket, il manque encore de dureté, ce qui se révèle également être vrai pour le très long Maxime Carene (2,06 m), sa rotation.

Qui est favori ?

D'entrée, les Bleus seront dans le vif du sujet face à l'Italie, équipe battue récemment par les Français lors du Tournoi de Rosetto. En préparation, ces derniers n'ont que peu perdu, seulement contre l'Espagne, à Rosetto également, et face à la Turquie, en finale du Tournoi de Bellegarde. Les Turcs apparaissent comme l'une des équipes favorites de cette édition. Mais ils viennent de perdre en amical 77-76 contre la Serbie, battue deux fois en préparation par l'équipe de France. Bref, il est encore trop tôt pour se prononcer concernant les favoris de la compétition. Ce qui est sûr c'est que les Bleuets ont des atouts certains et que l'on ne manquera pas de les suivre durant cette compétition.

Premier entre-deux contre l'Italie à 16 heures ce vendredi.

Le groupe France pour l'Euro U16 :

  • Meneurs :  Théo Maledon (ASVEL) et Anthony Da Silva (Séville) ;
  • Arrières : Killian Hayes (Cholet), Louis Marnette (Gravelines-Dunkerque) et Timothé Crusol (CFBB) ;
  • Ailiers : Léo Billon (CFBB), Lorenzo Thirouard (CFBB) et Victor Diallo (CFBB) ;
  • Ailier-forts : Melvyn Ebonkoli (Le Mans) et Daniel Batcho (Charenton, futur CFBB) ;
  • Pivots : Essomé Miyem (CFBB), et Maxime Carene (CFBB).

Le programme des Bleuets à l'EuroBasket U16 (M) du  :

  • Vendredi 11 août : France - Italie à 16h ;
  • Samedi 12 août : Russie - France à 13h45 ;
  • Dimanche 13 août : France - Estonie à 16h ;
  • Mardi 15 août : Huitièmes de finale ;
  • Mercredi 16 août : Quarts de finale ;
  • Vendredi 18 août : Demi-finales ;
  • Samedi 19 août : Finale.
11 aout 2017 à 12:06
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching