PRO B


U20 (M) : GAUTHIER DENIS, LA MATURITÉ AU SERVICE DU COLLECTIF

Crédit photo : FIBA

Element important du groupe U20, Gauthier Denis espère qu'il pourra remporter une médaille lors du Championnat d'Europe, pour sa dernière compétion en équipe de France de jeunes. BeBasket est allé à sa rencontre.

Gauthier Denis est un habitué des étés en bleu. Depuis 2013 et le championnat d'Europe U16 en Ukraine, le jeune joueur du Havre n'a pas raté une seule compétition internationale. Mature sur et en dehors des parquets, Gauthier Denis est un élément majeur de ce groupe U20, désireux dans deux semaines de montrer que l’exercice de l’an dernier était un accident.

"L’an dernier a été un été très compliqué pour nous", analyse très calmement le joueur normand. "Nous avions une belle équipe, mais la défaite contre l’Espagne lors du premier match nous a fait très mal. Nous avions été très bons lors de ce match, et nous l’avions perdu tout seul. Cette défaite nous a détruits. Derrière, nous n’avons jamais réussi à surmonter cette déception et les échecs se sont donc enchainés. Fort heureusement, nous avons trouvé les ressources pour nous maintenir dans le groupe A."

Un maintien qui permet donc à l’équipe de France de préparer le championnat d’Europe U20 en Crète qui se déroulera du 15 au 23 juillet Prochain.

"C’est ma dernière compétition en équipe de France jeunes. J’espère donc que nous allons être capables de faire mieux que l’an passé. Je ne vais pas faire de langue de bois, nous visons une médaille. Mais, rien ne sera simple. Je ne sais pas de quoi nous sommes capables, un championnat d’Europe c’est tellement long…"

Cette saison, la fédération française de basket a voulu changer les choses en organisant deux mini-stages en cours de saison. Une initiative qui devait permettre aux jeunes joueurs de Jean-Aimé Toupane de créer une alchimie.

"Même si en deux fois 2 jours, tu n’as pas le temps de bien travailler collectivement, ces stages ont permis de créer une bonne cohésion au sein de l’équipe. Le coach en a aussi profité pour rappeler le rôle de chacun dans cette équipe. Cela permet d’arriver à la prépa avec son rôle en tête. Il est très important de connaître son rôle dans l’équipe. C’est surtout pour cette raison, que les deux stages organisés ont été bénéfiques."

 "L’an dernier a été un été très compliqué pour nous"

Cela fait maintenant 20 jours, que les jeunes tricolores sont rassemblés. Après un tournoi très convaincant à Clermont-Ferrand, les Français ont été plus en difficulté le week end dernier en Espagne à Platja D’Aro. Pour Gauthier Denis, ce tournoi aura permis de rappeler que l’équipe n’est pas encore prête.

"Après le tournoi de Clermont, nous étions plutôt contents de nos prestations. Nous avions montré de très belles choses, surtout collectivement face à des équipes comme la Turquie ou la Lituanie. En Espagne, ça été plus dur. On a joué des équipes en forme, et ça s’est vu très rapidement. Contre Allemagne, nous avons été dominés dès le début de la rencontre. Il y a eu une belle réaction face à l’Espagne malgré la défaite, et la victoire face à la République tchèque a fait du bien au moral. Nous sommes conscients du fait que nous ne sommes pas encore prêts, c’est logique, rien ne sert d’être prêt en prépa. C’est le jour J qu'il faut répondre présent. J’ai donc hâte de voir ce que l’on va faire en Slovénie (dernier tournoi de préparation)."

Très adroit à longue distance, Gauthier Denis est le shooteur de cette équipe de France. Mais pas seulement. JeanAimé Toupane attend de son ailier qu'il soit également capable d’assumer un rôle de leader, notamment au sein du vestiaire.

"Dans l’équipe, nous n’avons pas énormément de shooteurs. Mon arme principale est mon adresse et je sais que les gens attendent que je réponde présent dans ce secteur de jeu. D’autres joueurs sont là pour driver, moi je suis là pour apporter une menace à longue distance. Après je dois aussi avoir un rôle dans le vestiaire. Sur le terrain, les leaders sont Lucas Hergott, Amine Noua et Elie Okobo. Mais dans le vestiaire, il est important par moment de rappeler à chacun la raison de pourquoi nous sommes là. J’ai la chance d’avoir connu énormément d’expériences en équipe de France, donc c’est à moi de m’en servir pour aider l’équipe à grandir." 

 "Elie Okobo et Amine Noua sont nos deux leaders offensifs"

Elie Okobo et Amine Noua seront comme l'an dernier les deux fers de lance de la France. Ils sont mis en avant par le staff français, notamment grâce à leurs saisons en Pro A, et Gauthier Denis est très proche du Palois et du Villeurbannais. Il a confiance en ses deux amis, et il espère qu'ils pourront permettre à l'équipe de France de passer un cap dans deux semaines.

“Elie (Okobo) et Amine (Noua) sont nos deux leaders offensifs. Ce sont deux personnes très importantes pour l'équipe. Ils ont réalisé une très belle saison en pro, et on espère tous qu'ils pourront continuer sur leur lancée dans deux semaines. Ils font leur job, quand ils seront moins bons tout le monde saura qu'ils se sont donnés à fond. On ne peut jamais le leur reprocher. Et ça, c’est le plus important. Ils ne sont pas arrogants. Je pense que c'est pour cela que nous nous entendions très bien sur et en dehors du terrain. Je suis content de voir ce qu'ils ont réalisé cette saison en Pro A"

La Pro A, un championnat qu'il a connu l'an dernier par intermittence du côté du Havre. En Pro B cette saison, il aura réussi à faire sa place dans la rotation du STB.

"L'an dernier, ça été une saison assez compliquée. En Espoirs, je n'ai pas réussi à faire une très belle saison et en Pro A, malheureusement on n'a pas gagné beaucoup de rencontres. En début de saison, le coach est venu me voir pour me dire que j'aurai les opportunités de jouer. Je suis satisfait car j'ai tout donné chaque match pour rendre la confiance que le club m'a donnée. Mais ce n'est pas une fin en soi, je dois continuer pour atteindre mes objectifs."

 Prochain objectif : La Pro A

Justement, quand on lui demande quel est son prochain objectif, la réponse est simple : La Pro A. Cependant, il a signé 3 ans avec son club formateur, et il souhaite continuer à progresser afin de pouvoir avoir un jour un rôle dans l'élite du championnat français.

"Aller en Pro A est un objectif, mais le plus important pour moi, c'est d'y rester. Le Havre me donne la chance de jouer et de progresser. L'an prochain, je vais avoir un rôle différent. J'aurais donc plus de responsabilités et de temps de jeu. Puis si je suis bon, si je continue à bien faire ce que je sais faire et à améliorer mes points faibles, alors la Pro A viendra, je ne suis pas inquiet..."

Ses performances cet été seront donc scrutées de près par les équipes françaises. Un championnat réussi peut donc lui permettre d'arriver en confiance à la reprise de la saison avec Le Havre. Mais Gauthier Denis sait aussi faire preuve de beaucoup de sagesse. Grâce à ses expériences passées, il possède assez de vécu et de recul pour savoir que même s'il réussit ce championnat d'Europe, il devra surtout ne pas baisser le pied au mois de septembre à la reprise du championnat de Pro B.

"Bien sûr que si je suis performant, alors j'entamerais la saison prochaine avec plus de confiance. Mais je peux aussi faire preuve de relâchement. Donc c'est à moi de faire la part des choses, chaque chose à son temps..."

 En Crète,

08 juillet 2017 à 12:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
89
-
83
Monaco
Chalon-sur-Saône
74
-
75
Gravelines-Dunkerque
Cholet
77
-
80
Nanterre
Le Portel
74
-
58
Dijon
Strasbourg
90
-
60
Hyères-Toulon
22 octobre
Pau-Lacq-Orthez
94
-
82
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
PROGRAMME TV
23 octobre - 15h15
Real Madrid
Moscou
23 octobre - 20h45
Antibes
Le Mans
28 octobre - 18h30
Le Mans
Chalon-sur-Saône
29 octobre - 18h30
Limoges
Pau-Lacq-Orthez
30 octobre - 20h45
Nanterre
Strasbourg