ÉQUIPE DE FRANCE


VINCENT COLLET : "NOTRE AMBITION RESTE INTACTE"

Crédit photo : Sébastien Meunier

Le coach de l'équipe de France a pris le temps de revenir sur cette première victoire des Bleus à l'Euro. Il a salué la capacité de réaction et les efforts défensifs de ses joueurs.

Comme souvent à l'Euro, on vu une équipe de France à réaction.

J'espérais cette réaction. Elle était déjà venue pendant l'entraînement d'hier qui avait été vraiment bon. Les joueurs voulaient réagir. La victoire de ce soir n'efface pas le fait qu'on ait presque rendu le match aux Finlandais jeudi soir. Mais elle démontre qu'on a des capacités de réaction, du mental, et que notre ambition reste intacte. Maintenant il faut continuer à travailler, progresser.

Vous avez produit une des plus belle mi-temps de l'histoire des France-Grèce.

J'ai trouvé la première mi-temps très belle, parce qu'on a été en place défensivement, très agressifs. On n'a pas le choix, c'est comme ça qu'on doit être. Notre manque de dissuasion nous oblige à défendre haut et à presser nos adversaires, on l'a très bien fait à ce moment là. Et offensivement on était en réussite. On a beaucoup utilisé des écrans dans l'axe pour mettre en difficulté (Ioannis) Bourousis parce qu'on sait qu'il manque de vitesse, surtout face à Nando (De Colo) et Evan (Fournier).

Comment expliquez-vous le retour des Grecs en fin de rencontre ?

Ils sont revenus sur de l'adresse extérieure. Ils ont changé le rythme du match. Ils ont durci aussi, jusqu'à taper. On a retrouvé à ce moment-là les Grecs que l'on connaît, et on a eu un peu plus de mal. Mais j'ai bien aimé le fait qu'on ne panique pas après les trois tirs à trois points consécutifs. Et sur leurs changement défensifs on s'est adapté, on a retrouvé Boris en bas pour les maintenir à distance. 

"L'effort défensif y était"

Thomas Heurtel (13 points à 5/8 et 4 passes décisives) a-t-il retrouvé un peu de confiance ce soir ?

Oui je pense. Il était pourtant dans une situation difficile. Qu'on avait évoqué d'ailleurs ensemble hier, parce qu'il a eu deux fautes rapidement et qu'on a dû le sortir très vite. Il avait tellement envie de jouer et de montrer, que quand je l'ai sorti pour lui éviter sa troisième faute il ne comprenait pas pourquoi je le sortais. 

Vous avez encaissé 51 points après la mi-temps. C'est quelque chose qui vous chagrine ?

Oui toujours. Surtout les 30 dans le dernier quart-temps. De toute façon, on ne peut pas gagner nos matchs en limitant nos adversaires à 65 points, ou rarement. Ce n'est pas qu'une question de défense. On peut très bien défendre, mais il y a aussi le rythme du match. Nos matchs ont beaucoup plus de possessions que par le passé. Ça nous donne à nous plus d'opportunités de scorer, mais ça en donne aussi à nos adversaires. C'est un choix qu'on fait parce que c'est l'identité de cette équipe. Il faut quand même qu'on s'améliore en défense, mais globalement l'effort défensif y était.

A Helsinki,

02 septembre 2017 à 20:18
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
22 septembre
Antibes
79
-
57
Strasbourg
Dijon
86
-
61
Châlons-Reims
Le Portel
73
-
62
Cholet
23 septembre
Chalon-sur-Saône
62
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Hyères-Toulon
19h30
Boulazac
Le Mans
20h00
Gravelines-Dunkerque
Nanterre
20h00
Bourg-en-Bresse
Levallois Metropolitans
20h00
Monaco
24 septembre
Lyon-Villeurbanne
18h30
Limoges
Autres journées
PROGRAMME TV
24 septembre - 01h15
Chalon-sur-Saône
Pau-Lacq-Orthez
24 septembre - 18h20
Lyon-Villeurbanne
Limoges
25 septembre - 03h15
Lyon-Villeurbanne
Limoges
25 septembre - 13h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
25 septembre - 20h30
Chalon-sur-Saône
Pau-Lacq-Orthez