ÉQUIPE DE FRANCE


VINCENT COLLET : "ON AVAIT LES JAMBES LOURDES"

Vincent Collet : On avait les jambes lourdes
Crédit photo : Sébastien Grasset

Lundi soir, l'équipe de France a battu la Pologne 69 à 66 prenant seule la tête du groupe A de l'EuroBasket et se qualifiant aussi pour les huitièmes de finale.

Mais la partie fut compliquée pour les Bleus qui ont été bousculés jusqu'au bout. L'entraîneur normand de cette équipe, Vincent Collet, est longuement revenu sur la rencontre.

"On a été en difficulté offensivement. On pouvait penser que l'on avait fait le trou en début de quatrième quart temps et que le plus dur était fait mais alors qu'on avait peu perdu la balle avant cela, on l'a perdu deux fois de suite et cela leur a donné l'opportunité de revenir. Du coup on a du bien finir les possessions. On aurait dû faire faute sur la dernière possession (Tony Parker a confirmé dans la foulée que le coach avait demandé de faire faute., NDLR) mais heureusement (Marcin) Gortat a manqué le tir."

Malgré ces difficultés, Vincent Collet a aussi été témoin de progrès de la part de son équipe.

"Il y a pas mal de choses à travailler même si je pense que défensivement on progresse. Notre performance en première mi-temps était très intéressante. Mais ce soir (lundi) on a souffert offensivement. Comme l'a dit Tony (Parker), on avait au départ les jambes lourdes. La Pologne aussi d'ailleurs, ça se voyait. Ils ont mis un peu de temps à trouver le rythme. On a jamais eu d'adresse et je crois que les Polonais ont bien joué le coup en fermant la raquette, en étant très protecteur de leur panier. Comme l'a dit Tony, il faut leur rendre hommage. Le point positif par rapport à ça c'est qu'on a su ne pas perdre la balle et être plus patient. J'avais demandé ce matin (lundi) de travailler sur ces aspects là et je trouve qu'on l'a fait plutôt mieux que lors des deux matchs précédents. Et on a été bien inspiré car avec le manque d'adresse... On a vu ce que ça a donné quand on en a perdu deux dans le quatrième, c'est comme ça qu'ils sont revenus. Ne pas avoir perdu la balle, c'est peut être la stat qui nous a permis de gagner ce soir. Avec le fait qu'on ait trouvé quatre/cinq paniers à haut pourcentage dans le début du quatrième quart temps. Cela m'a fait pensé un peu à la Serbie contre l'Allemagne dimanche."

Mais contrairement aux Serbes, les Bleus n'ont pas abusé du tir à 3 points, loin de là (2/13).

"Il faut qu'on arrive à avoir plus de surface de jeu même si on ne veut pas abuser des tirs à 3 points il faut quand même que l'on en prenne davantage pour donner de l'espace. On n'a pas été adroit à 3 points mais on a tiré que treize fois derrière l'arc, c'est insuffisant."

Ce mardi, les Français auront l'occasion de travailler sur ces points lors de leur jour de repos.

08 septembre 2015 à 08:57
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching