ÉQUIPE DE FRANCE


VINCENT COLLET EXPLIQUE SES CHOIX ET ATTENTES POUR LA PROCHAINE FENÊTRE DE QUALIFICATION

Vincent Collet France
Crédit photo : Guillaume Poumarede

Vincent Collet s'est exprimé sur la sélection pour les deux prochains matchs de qualification à la Coupe du Monde.

Suite à l'annonce de la sélection pour les deux prochains matchs de qualification à la Coupe du Monde 2019, le sélectionneur de l'équipe de France masculine Vincent Collet a tenu une conférence de presse téléphonique. Pour rappel, les Bleus récupèret bon nombre de joueurs NBA et EuroLeague qui ont manqué les quatre matchs précédents.

"On va avoir une équipe sur le papier plus forte que sur les deux précédentes fenêtres, ça va être également le cas de la Russie. Ils vont eux aussi bénéficier du retour des joueurs NBA et EuroLeague. Notre objectif c'est de gagner, ça nous mettrait dans une situation très favorable pour la qualification car on aurait déjà trois matchs d'avance sur la Russie et la Bosnie. Même si dans la deuxième poule on ambitionnera aussi de gagner les matchs, ça nous mettrait à l'abri."

"Les joueurs qu'on ré-intègre étaient des pilliers des années précédentes"

L'équipe de France, malgré les nombreux absents, a réussi à gagner ses quatre matchs jusqu'ici avec un groupe essentiellement composé de nouveaux joueurs. Le retour des "stars" amène à devoir créer un nouveau collectif.

"C'était quelque chose qui était prévu. On a cet avantage en juin d'avoir quasiment tous les joueurs disponibles donc on en profite. On avait dit qu'on conserverait des joueurs des premières fenêtres. Ils sont 6. Les joueurs qu'on ré-intègre étaient des pilliers des années précédentes. On va jouer les matchs les plus compliqués de ce premier tour, avec deux matchs à l'extérieur. Les joueurs d'EuroLeague et NBA arrivent au bon moment puisque sur les six matchs de premier tour, les matchs à l'extérieur contre la Bosnie et la Russie sont a priori les matchs les plus compliqués à gagner."

Il faudra que l'équipe retrouve rapidement ses marques pour être de suite prête à s'imposer à l'extérieur, en Bosnie-Herzégovine le 29 juin puis en Russie le 2 juillet.

"C'est le contexte d'une fenêtre, on n'est pas dans la préparation d'un Euro ou je l'espère l'an prochain de la Coupe du Monde. Ca se déroule sur une bonne semaine avec une préparation très réduite. On a voulu une équipe compétitive avec des joueurs très enthousiastes pour y venir et conserver un lien avec l'équipe qui a gagné les 4 premiers matchs et qui sera certainement encore responsabilisée pour gagner ceux du deuxième tour. Bien sûr on a eu affaire à quelques blessures et des petits problèmes comme Frank Ntilikina qui n'est pas disponible à cause de la Summer League mais globalement, j'ai là les joueurs que je voulais.

Patrick (Beesley) est allé à la rencontre des joueurs. Ce qui l'a marqué, c'est cet enthousiasme. Le cadre de la fenêtre inquiète moins les franchises NBA que pour une longue préparation avec une compétition derrière, là il s'agit d'une dizaine de jours de mobilisation. Forcément, c'est moins compliqué pour avoir l'accord des franchises."

On note plusieurs absents, comme Axel Toupane, Adrien Moerman ou Joffrey Lauvergne.

"Axel, c'est un choix. La sélection est réduite par rapport à un groupe de pré-sélection, là on parle vraiment de pré-sélection. Le fait de réintégrer Evan Fournier, Nando De Colo et Nicolas Batum, ça place la barre très haute. En ce qui concerne Edwin Jackson et Paul Lacombe, j'ai déjà répondu sur le fait de vouloir conserver des joueurs des deux premières fenêtres. C'est la même chose pour Joffrey Lauvergne, je voulais conserver Louis Labeyrie et Moustapha Fall de nos deux premières fenêtres. Je souhaitais voir Mathias Lessort à l'oeuvre et mesurer les progrès de Vincent Poirier. Le retour de Rudy Gobert est à mon sens indiscutable. Adrien Moerman a eu une saison un peu difficile avec Barcelone et c'est en accord avec lui que je ne l'ai pas sollicité. Pour l'absence de Charles Kahudi, c'est dans la même catégorie qu'Axel Toupane. Le nombre de joueurs extérieurs. Parfois il faut en écarter la mort dans l'âme. Ces joueurs font partie intégralement de notre groupe, si on a le bonheur d'aller à la Coupe du Monde, bien sûr que les cartes seront redistribuées."

Quant au capitaine Boris Diaw, il sera là en juin. Reste à savoir s'il sera encore disponible en août, lui qui pourrait mettre un terme à sa carrière professionnelle cet été.

"Pour l'instant on a la chance de l'avoir pour les deux matchs qui se profilent. Pour ce qu'il va se passer après, c'est lui qui décidera."

"Afficher le même état d'esprit avec des joueurs au statut plus élevé"

Sur les quatre matchs de qualification précédents, Vincent Collet s'était montré très satisfait de l'état d'esprit affiché par le groupe. Un état d'esprit qu'il faudra conserver malgré les changements. Et ce pour notamment progresser en défense, ce secteur ayant été insatisfaisant l'été dernier avec le groupe.

"Il va falloir qu'on affiche le même état d'esprit même avec des joueurs avec un statut plus élevé. Ce n'est pas le temps dont on disposera pour se préparer qui nous permettra d'améliorer les choses (en défense). C'est aussi pour ça qu'on a conservé d'autres joueurs. C'est pour ça qu'Andrew Albicy a été conservé. Ce qu'il a montré sur les aspects défensifs sur les matchs déjà joués ont plaidé pour sa cause. La présence de Paul Lacombe a aussi à voir avec sa générosité et son investissement. On veut justement voir ce brassage. La sélection de Matthias Lessort répond à ça, on sait que c'est quelqu'un qui a beaucoup de dynamisme et d'activité et on veut mesurer ce qu'il peut apporter à cette équipe. Il est bien évident que les retours de Nicolas Batum et de Rudy Gobert vont aussi consolider notre secteur défensif."

Dans la même lignée, le partage du ballon et du leadership avait été compliqué l'été dernier entre Thomas Heurtel, Nando De Colo et Evan Fournier.

"Je pense qu'on a affaire à de grands garçons et le fait qu'on ne soit pas totalement parvenu à l'équilibre dans ce domaine là l'année passée ne nous empêche pas de le faire cette année. Justement on a là des élements sur lesquels on peut partir. On sait qu'on n'a pas fait suffisamment d'efforts l'an passé pour que ça fonctionne. C'est aussi cette fenêtre un moyen pour voir si on avance, comme sur la défense. C'est aussi dans ce domaine là que j'attends des réponses, des améliorations, même si c'est une période très courte. Je ne me dis pas qu'on pourra simplement appuyer sur un bouton l'an prochain si on est à la Coupe du Monde comme je l'espère. Peut-être avec une modification de cinq ou pas, ça ne me paraît pas essentiel. On verra lors des premiers entraînements."

Quant à savoir si c'est ce groupe qui sera encore réuni en septembre pour le début du deuxième tour, c'est prématuré.

"On travaillera pour construire un effectif le plus compétitif possible. Il y a des éléments que l'on maîtrise et d'autres que l'on ne maîtrise pas. Le conflit EuroLeague / FIBA étant toujours existant, le calendrier NBA je crois que ce n'est pas défini. On va profiter de la fenêtre de juin pour en parler franchement avec les joueurs qui seront là, mais pour l'instant nous n'avons pas encore toutes les réponses."

Début de la préparation le lundi 25 juin.

19 mai 2018 à 13:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
PROGRAMME TV
25 juin - 10h15
Monaco
Le Mans
Coaching