ESPOIRS


20 JOUEURS À SUIVRE SUR CETTE SAISON 2017/18

Crédit photo : Alan Le Bolloch

Tout comme la Pro A, la saison 2017/18 Espoirs débute ce vendredi. Voici 20 joueurs à suivre cette saison. 

Génération 1997

  • Adrien Labanere (1997) Poste 1 de Boulazac  

Durant 5 ans, Adrien Labanere a porté haut les couleurs de l'Elan Béarnais. Champion de France Cadets et Espoirs dans le Béarn, il a décidé de répondre à l'appel de Claude Bergeaud en fin de saison dernière qui souhaitait l'intégrer au groupe professionnel et lui donner les clefs du jeu de l'équipe Espoirs. Au côté de Kevin Hangoué, le meneur de jeu Dacquois sera le leader de la jeune équipe du Périgord. Il fera sans aucun doute encore étalage de toute sa vision du jeu (7,8 passes décisives la saison passée) mais ce sera à lui de veiller à limiter les pertes de balles, son péché mignon. C'est sans doute la saison la plus importante de sa jeune carrière. 

  • Théo Bouteille (1997) Poste 3 de Hyères-Toulon 

Aux côtés de Timothé Vergiat, Théo Bouteille était le leader de la surprenante équipe varoise qui aura l'an dernier déjoué tous les pronostics. Le petit frère d'Axel est un scoreur capable de prendre feu à tout moment. Très souvent appelé par Kyle Milling dans le groupe professionnel, il a malheureusement connu l'an dernier une grave blessure au genou (rupture des ligaments croisés) et n'a pu aider son équipe lors du Trophée du Futur. En phase de rééducation, il espère revenir au plus vite sur les parquets afin d'aider les hommes de Mickael Pivaud à réalisé une nouvelle belle saison. 

  •   Arthur Leboeuf : Poste 1 de Châlons-Reims       

Absent des parquets depuis un an à cause d'une rupture des ligaments croisés, Arthur Leboeuf a soif de compétition. Le leader de l'équipe de Châlons-Reims avec Louis Cassier et Jules Rambaut, l'ancien pensionnaire du Centre Fédéral aura envie de prouver qu'il peut, à l'image d'un Alexandre Karolak la saison passée, être performant en Espoirs et pourquoi se voir offrir quelques minutes en Pro A. 

  •   Tim Eboh : Poste 3 du Limoges CSP

Limoges souhaite devenir un club formateur et Tim Eboh fait partie de ses jeunes qui auront sans doute à court terme la chance de fouler le parquet de Beaublanc sous les ordres de Kyle Milling. Leader de l'équipe de Mehdy Mary, le MVP du tournoi de Villerest a prouvé qu'il avait les épaules pour aider le CSP - demi-finaliste du dernier trophée du Futur 2017 - à jouer les premiers rôles dans ce championnat. 

  •   Youri Morosse : Poste 3 Cholet Basket

Tout comme Karlton Dimanche, c'est à Cayenne (Guyane) que Youri Morosse a découvert la balle orange. Passé lui aussi par le camp Kévin Séraphin, celui qui vient de signer un contrat aspirant avec le club des Mauges sera pour sa dernière année Espoirs un homme de base de Sylvain Delorme. Capable de prendre feu à 3-points, il espère que ses prestations en Espoirs lui permettront de gagner la confiance de Philippe Hervé. 

  • Thibaut Duval-Braquet : Poste 5 Pau-Lacq-Orthez 

Il y a deux ans, Thibaut Duval-Braquet évoluait en Nationale 2 à Toulouges. Repéré par Pau-Lacq-Orthez lors d'un match de Trophée coupe de France, le géant (2,11 m) est arrivé sur la pointe des pieds dans le Béarn. Tout au long de la saison, il n'aura cessé de progresser pour devenir aujourd'hui l'arme numéro 1 dans la raquette béarnaise. Ses très bonnes mains et sa vitesse de déplacement ont plu à Serge Crevecoeur qui l'a intégré au groupe pro tout au long de la préparation. C'est lui qui a débuté les deux derniers matchs amicaux de l'Elan Béarnais la semaine dernière face à Levallois et Limoges en l'absence d'Alain Koffi et Vitalis Chikoko. 

  • Jean-Marc Pansa : Poste 5 Nanterre 92 

Apparu la saison dernière sur des parquets de Pro A, Jean-Marc Pansa a le physique pour faire des ravages dans les prochaines années dans l'élite du basketball français. Originaire de Guyane et ancien membre du camp de Kévin Séraphin, Pansa est couvé par Franck Le Goff. Sous les ordres de l'assistant de Pascal Donnadieu, le poste 5 présélectionné en équipe de France U20 cet été a énormément progressé en attaque. Avec lui dans sa raquette, Maxence Broyer a de quoi voir venir.

Génération 1998

  • Digué Diawarra : Poste 3 de Hyères-Toulon 

Courtisé par l'Elan Béarnais et Poitiers, Digué Diawarra a finalement été prêté par l'ASVEL dans le Var pour continuer sa progression. Appelé à avoir quelques responsabilités avec l'équipe professionnelle, il aura aussi un rôle de leader, lui qui après un championnat du Monde U19 plutôt moyen a fait forte impression aux nombreux scouts NBA présents en Crète pour le tournoi U20. Grand fan de Kevin Durant, il possède comme son idole une envergure exceptionnelle. Très bon dans sa finition près du cercle il doit maintenant progresser à longue distance. 

  • Hugo Blanc : Poste 4 de Elan Béarnais 

Victime d'une fracture tibia-péroné la saison passée, Hugo Blanc fait partie des cadres de cette équipe béarnais en reconstruction après le départ de la génération dorée 1996-1997. Formé à la Chorale de Roanne et champion d'Europe U16 avec la génération Ntilikina, l'intérieur souhaite passer un cap cette saison. Joueur très combatif, le Marseillais devrait former avec son ami Thibaut Duval-Braquet une solide et talentueuse raquette. S'il arrive à retrouver toutes ses capacités physiques, il y a de fortes chances qu'il soit l'un des joueurs les plus efficaces du championnat 

  • Samir Gbetkom : Poste 1 du Portel 

C'est avec un titre de champion de France et le trophée du Futur que Samir Gbetkom a quitté la Lorraine et le SLUC Nancy pour rejoindre Le Portel. Relégué en Pro B, le SLUC n'a donc plus d'équipe Espoirs. Meneur remplaçant, le jeune joueur originaire du Cameroun a montré l'an dernier, notamment en soutien d'Enzo Goudou-Sinha lors du trophée du Futur, qu'il avait les capacités pour mener une équipe dans ce championnat. Ses qualités défensives et la pression qu'il arrive à mettre sur les meneurs adverses doivent permettre au Portel de bien figurer cette saison. 

  • Matthias Flosse : Poste 4/5 de Gravelines-Dunkerque 

Courtisé par de nombreux centres de formation, Matthias Flosse a décidé de rejoindre le Nord Pas de Calais et Gravelines-Dunkerque. Champion de France et vainqueur du Trophée du Futur avec le SLUC Nancy l'an dernier, Flosse a tout pour devenir très rapidement un très bon joueur français. Joueur de grande taille (2,10 m), il est capable de s'écarter loin du cercle. Sa polyvalence est un gros plus pour une équipe du BCM qui souhaite continuer à rester l'une des références de ce championnat. 

  • Kevin Cham : Poste 1 de Monaco 

Il sera l'une des attractions de ce championnat. Après trois saisons dans un des meilleurs lycées des Etats-Unis question basket, Kevin Cham avait à la surprise générale décidé de rejoindre le club de Torrelodones qui évolue en quatrième division nationale. Aujourd'hui, il souhaite revenir en France et c'est en principauté sous les ordres d'Ali Bouziane qu'il espère se faire un nom. Joueur très rapide, il devrait intégrer le groupe de Mitrovic s'il obtient le stat de joueur formé localement (JFL).

  • Thibault Desseignet : Poste 1 de Bourg en Bresse

Il devait être prété afin d'obtenir du temps de jeu en Pro B, mais finalement il reste à Bourg-enBresse. Très bon gestionnaire, le champion d'Europe U18 aura pour rôle d'encadrer une jeune équipe de Bourg pleine de talent. Utilisé en moyenne 8 minutes par match la saison passée en Pro B, il espère à l'image de son équipe passer le cap cette saison. 

 Génération 1999

  •  Victor Mopsus : Poste 1 de Chalon-sur-Saône 

Malgré le fait qu'il ait découvert la Pro A à 15 ans, Victor Mopsus reste un très jeune joueur. Très bon défenseur, il est en constante progression au niveau de son tir. Cette saison, il aura à cœur de montrer que malgré sa non sélection en équipe de France U18, il reste l'un des tous meilleurs meneurs de jeu de sa génération. 

  • Sofiane Briki : Poste 2 de l'ASVEL

Auteur d'un bon championnat d'Europe U18, Sofiane Briki est l'un des leaders de la génération 99. Poste 2 adroit, il quitte le Centre Fédéral pour tenter de découvrir la Pro A sous le maillot de l'ASVEL, le club où il a débuté le basketball en U7. Appelé par J.D. Jackson lors de la pré saison, il aspire à intégrer la rotation des Rhodaniens et apprendre le métier au contact de DeMarcus Nelson & co. Mais avant de devenir un jour un joueur important de Pro A, il devra avant tout dominer en Espoirs et répondre aux attentes placées en lui. 

  • Timothée Bazille : Poste 5 du Limoges CSP

Le gros coup du mercato chez les jeunes a été réalisé par le CSP. Considéré comme un bon pivot en devenir, Timothée Bazille va pouvoir apprendre et progresser dans le Limousin. Après avoir participé à la formation d'Amine Noua lors de son passage à l'ASVEL, Mehdy Mary a l'occasion de développer les qualités techniques d'un joueur qui doit progresser sur ses fondamentaux, lui qui a découvert le basketball tardivement.

  • Ivan Février : Poste 4 de Levallois

La semaine dernière, tout le monde a eu peur de ne jamais voir Ivan Février porter le maillot du club francilien. Lors d'une visite médicale, on a cru que les soucis cardiaques détectés par les médecins du club l'empêcheraient d'exercer sa passion au niveau professionnel Fort heureusement, après des tests plus poussés, il a reçu le feu vert pour reprendre la compétition. Sous les ordres d'Emmanuel Pinda, Février devra montrer qu'après ses bonnes saisons en Nationale 1 il peut dominer dans le championnat Espoirs. Durant la semaine, il pourra apprendre aux côtés de deux des plus grands postes 4 de l'histoire du basket français, Boris Diaw et Florent Pietrus. Pas certain de trouver mieux comme mentors.

Génération 2000

  • Karlton Dimanche : Poste 2 de Cholet Basket

Non à Cholet il n'y a pas que Killian Hayes. Repéré lors d’un camp en Guyane organisé par Kévin Séraphin, Karlton Dimanche va former avec son ami Hayes l'un des duos les plus prometteurs du championnat. Capable de jouer sur le poste de meneur, le MVP de la Coupe de France Cadet faisait déjà partie de la rotation de Sylvain Delorme la saison passée. Appelé à prendre la succession d'Abdoulaye N'Doye, Dimanche risque d'affoler week-end après week end de nombreuses défenses dans ce championnat Espoirs. Avant de vraisemblablement avoir lui aussi sa chance avec le groupe de Philippe Hervé. 

Génération 2001

  •  Théo Maledon : Poste 1 de l'ASVEL

Comparé depuis son plus jeune âge à Tony Parker (un meneur normand lui aussi), Théo Maledon a choisi après deux saisons au Centre Fédéral de rejoindre l'ASVEL pour continuer sa progression. Meneur de jeu de grande taille (1,91 m) et très fort sur le premier pas, Maledon a découvert à seulement 15 ans la Nationale 1 avec le Centre Fédéral. Fils de basketteur et de basketteuse, il souhaite un jour pouvoir vivre son rêve qui est de porter les couleurs d'une franchise NBA. Il se sait très attendu après un été où il a remporté l'or avec l'équipe de France U16. A lui de répondre présent, et de mener une équipe villeurbannaise remplie d'ambition.        

  • Malcolm Cazalon : Poste 2 de l'ASVEL

Malcolm Cazalon avait 6 ans quand son père Laurent a remporté le titre de champion de France avec la Chorale de Roanne en 2007. Arrivé à Villeurbanne la saison passée après avoir refusé d'entrer au Centre Fédéral, Cazalon a déjà pu montrer à seulement 15 ans l'an dernier face à Nanterre (22 points) à quel point il est talentueux. Au même titre que Sofiane Briki ou Théo Maledon, il aura la responsabilité de ramener l'ASVEL vers les sommets du championnat Espoirs. 

A cette liste de 20 joueurs nous aurions pu ajouter des joueurs comme l'international U19 Pierre Hannequin (BCM), l'ailier Nicolas Dorez (Dijon), le MVP du tournoi d'Alençon Shany Sanou (HTV), les vainqueurs de ce même tournoi Louis Cassier, Florian Ferreira et Jules Rambaut (CCRB), Louis Rucklin (SIG) ou Jayson Tchicamboud (SIG) et les prospects étrangers de l'ASVEL, Khadim Sow et Yulian Yemets. Sans oublier ceux dont nous avons parlé dans les "20 jeunes à suivre de la saison de Pro A", Ludovic Beyhurst, Maxence Dadiet et Killian Hayes.

Qui saura méner son équipe vers le titre de champion de France ? Réponse au mois de mai 2018...

22 septembre 2017 à 15:09
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
89
-
83
Monaco
Chalon-sur-Saône
74
-
75
Gravelines-Dunkerque
Cholet
77
-
80
Nanterre
Le Portel
74
-
58
Dijon
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Lyon-Villeurbanne
Strasbourg
90
-
60
Hyères-Toulon
Autres journées
PROGRAMME TV
23 octobre - 15h15
Real Madrid
Moscou
23 octobre - 20h45
Antibes
Le Mans
28 octobre - 18h30
Le Mans
Chalon-sur-Saône
29 octobre - 18h30
Limoges
Pau-Lacq-Orthez
30 octobre - 20h45
Nanterre
Strasbourg