ESPOIRS


CHOLET ARRIVE EN 2018 AVEC UNE LARGE AVANCE

Quentin Ruel Cholet Basket
Crédit photo : Cholet Basket Alexandre Crd

A la trêve hivernale, le Cholet Basket a pris une large avance sur Strasbourg dans le championnat Espoirs. Derrière, c'est plus dense que jamais.

L'année 2017 du championnat Espoirs s'est terminée par des journées étalées sur plusieurs semaines voire mois. Pas encore professionnels, les pensionnaires de ces équipes U21 avaient tout deux même deux "journées de Noël" les 23 et 27 décembre alors même qu'ils vivent souvent loin de leurs familles. C'est pourquoi, 10 clubs sur 18 avaient prévu le coup en avançant leurs matchs.

 

Cholet a trois victoires d'avance sur Strasbourg

Dans ce contexte, le Cholet Basket n'a pas été destabilisé. A la trêve, l'équipe de Sylvain Delorme compte 14 victoires pour 1 seule défaite. Les Maugeois ont écrasé le voisin manceau le samedi 23 décembre (61-96) avant de partir en vacances, leur match contre Antibes (victoire 117-80) ayant été joué le 31 octobre. De ce derby dans la Sarthe, on retiendra le 128 d'évaluation collective. Six joueurs de "l'Académie Gauthier" ont terminé à 16 ou plus dont deux à 23 (Melvyn Govindy et Killian Hayes) et un à 21 (Quentin Ruel, en 22 minutes).

Son dauphin, Strasbourg, a d'abord signé une première victoire difficile chez la JL Bourg, équipe en forme en cette fin de saison avec notamment une victoire sur le parquet de l'ASVEL mi-décembre. Une victoire importante sans le meneur Ludovic Beyhurst.

"On a eu notre chance, a regretté le coach bressan, Jean-Luc Tissot. Menés 66-62 milieu du quatrième quart-temps avec 3 lancers francs et la balle ainsi que Quentin Goulmy sorti sur 5 fautes, nous avons vendangé à ce moment là (1/3 aux lancers et balle perdue dans la foulée). Un match avec beaucoup de balles perdues (26 pour nous et 27 pour la SIG), mais les notre ont données plus de points faciles et nous ont fait mal au moral. Une belle occasion de perdue de valider le beau succès à l'ASVEL et de s'offrir un autre "GROS" du championnat... Dommage."

Mais la SIG, ensuite également privée de son ailier Vincent Pota (12,4 d'évaluation en 29 minutes de moyenne), n'a pas réussi à enchaîner et s'est incliné au Rhénus le mardi 26 décembre contre l'Elan Chalon qui a fini l'année 2017 en remportant ses deux matchs de Noël.

"Lors de ces matches de Noël, notre équipe se sera montrée solide à défaut d'être brillante, a commenté l'entraîneur de l'Elan Romain Chenaud. Après la victoire contre Boulazac le 23, le groupe est resté mobilisé pour ce dernier match de 2017, contre le deuxième de notre championnat. Notre adversaire déplorait les absences de (Ludovic) Beyhurst et (Vincent) Pota, tandis que nous devions jouer sans Victor Mopsus qui aura été parfaitement remplacé par M.Missonnier sur le poste 1 (30 points, 8 interceptions et 4 passes décisives). Cette rencontre aura été une succession de temps forts pour chacune des deux équipes, mais le dernier aura été à notre avantage (19-8 lors des 5 dernières minutes). Les nombreuses maladresses aux tirs et les balles perdues ne doivent pas faire oublier un fort engagement des deux formations, très bien géré par les arbitres, en particulier dans le jeu intérieur. Sur le plan individuel, Marc Kwedi a montré beaucoup d'adresse dans la zone intermédiaire (5/8) tandis que Goulmy(19 d'évaluation en 36 minutes) et Ca (15 en 28 minutes), deux des meilleurs intérieurs du championnat, se sont neutralisés."

Résultat, Strasbourg compte 12 victoires et 3 défaites. La SIG est donc reléguée à 3 victoires du CB puisque les Choletais se sont imposés au Rhénus au début du mois.

 

Un championnat aussi dense que la Pro A

Grâce à cette belle fin d'année, Chalon-sur-Saône revient dans le Top 8 et se classe même 7e à hauteur de Nanterre, Limoges et Châlons-Reims avec 9 victoires et 6 défaites. A une seule victoire des trois et quatrième, l'ASVEL et Gravelines-Dunkerque (10 victoires et 5 défaites). De quoi garantir une grosse lutte pour les sept premières places, qualificatives pour le Trophée du Futur (Antibes, lanterne rouge, étant qualifié car organisateur de l'événement). Surtout que Limoges, après sa remontée fantastique, calle un peu dernièrement. Lors de la 14e journée, la troupe de Mehdy Mary a ainsi perdu de 19 points chez la JDA Dijon (75-56).

"C'était notre dernier match avant la trêve de noël car nous avons joué plustôt dans la semaine Nanterre en match décalé. Nous avons réalisé une bonne première mi-temps pour réussir à prendre 10 points d'avance, mais quelques possessions ont permis à Limoges de récoller juste avant la mi-temps (+3 pour Dijon). En deuxieme mi-temps, notre niveau défensif a encore monté d'un cran, on s'est encore plus ajusté au jeu du CSP (7 points encaissé sur le troisième quart). Notre attaque a également réussi à mieux s'adapter à la pression défensive adverse, ce qui nous a permis de trouver des tirs de meilleures qualités. Nous avons réussi sur le dernier quart à conserver notre énergie sur le terrain et maintenir l'écart au score pour réussir à s'imposer. Cette victoire crédite la bonne progression de l'équipe au cours de cette première partie de saison, notre consistance collective et individuelle étant d'un tout autre niveau qu'en début de saison."

Avec 4 victoires sur les 5 dernières journées (contre 3 victoires en 10 matchs auparavant), la JDA est en effet revenue dans le peloton avec 7 victoires et 8 défaites. Un bilan quasiment équilibré partagé par le HTV, Monaco et Levallois, pour être juste derrière Bourg et Le Portel (8 victoires et 7 défaites), les 9e et 10e. L'ESSM a de son côté bien fini en s'imposant largement à Monaco avant de dominer les avant-derniers, l'Elan Béarnais.

"Dans un match de Noël toujours brouillon, les Portelois ont pris un large avantage dans le premier quart temps (25-11) grâce à de la dureté défensive et un peu d’adresse, a commenté le coach du Portel Mathieu Pouillot. Comme dans tous les matchs, les jeunes Béarnais n'ont rien lâché. Zone press' et zone pour casser le rythme, le score et le match se sont stabilisés. Thbault Daval-Braquet (14 points et 13 rebonds), Damien Larribau (14 points et 9 rebonds) et Hugo Pellure (10 points) ont porté les Palois. Mais les Espoirs de l’ESSM ont verrouillé le match en ne donnant que 8 points à Pau dans le dernier quart-temps (13-8). Les Espoirs portelois bouclent ainsi les 15 premiers matchs par un bilan positif de 8 victoires en 15 matchs. Ce qui est très prometteur avec une forte volonté de toujours se projeter vers le haut du championnat... Soit les 7 premières places."

 

Levallois stoppé par le BCM de Mathias Flosse

Equipe très en forme en cette fin d'année avec des succès de prestige contre Cholet et l'ASVEL (en match avancé de la 15e journée), Levallois est parti en vacances en voyant sa série de victoires s'arrêter lors d'un déplacement à Gravelines (défaite 78-62) où Mathias Flosse a dominé (26 points à 11/15 aux tirs et 15 rebonds pour 36 d'évaluation)

"Nous avons été trop maladroit pour poursuivre notre série et nous n'avons pas réussi à imposer notre intensité défensive, a reconnu le coach des Metropolitans, Emmanuel Pinda. Ajoutez à cela une adresse diabolique de la part du BCM dans le quatrième quart-temps (7/10 à 3-points), et il était trop difficile pour nous d'inverser le cours du match. Malheureusement pour nous, l'état final est un peu dur mais nous n'avons jamais abdiqué. Ce qui est de bonne augure pour la suite de la saison. Nous allons profiter de cette coupure pour recharger les batteries, car la deuxième partie risque d'être longue et palpitante je l'espère, et nous remettre au travail pour redémarrer tambours battants 2018, avec un derby (à Nanterre, NDLR) pour commencer."

Parmi les concurrents de Levallois, il y a le HTV qui est parti en vacances la tête à l'endroit après une large victoire chez le voisin Antibes (74-103), les derniers du championnat.

"Le premier quart-temps a été excellent, collectif, défensif... Tous les ingrédients étaient au rendez-vous (7 à 21 au score). Nous avons regagné les vestiaires avec 27 points d'avance. Thomas Durant nous a mené la vie dure au début du troisième en nous inscrivant 16 points en 8 minutes. Bien épaulé par Tom Wiscart-Goetz en deuxième mi-temps, il nous a contraint à faire quasiment jeu égal sur cette période. Côté Varois, Benjamin Bouquier (26 d'évaluation en 21 minutes) et Reda Diabi (22 points à 10/14 en 24 minutes) se sont montrés très productifs avec 47 d'évaluation à eux deux."

Du côté des Sharks, qui espèrent continuer à progresser sur la deuxième phase avec leur jeune effectif dans l'optique du Trophée du Futur, il faudra retenir ces trois derniers quart-temps "beaucoup plus équilibrés" selon leur coach Christian Corderas. De quoi construire un premier succès à venir ?

Le championnat reprendra le 12 janvier avec le début de la 16e journée.

 

Le classement à la trève hivernale (15 journées sur 34) :

  • 1er : Cholet : 14 victoires et 1 défaite
  • 2e : Strasbourg : 12 victoires et 3 défaites
  • 3e : ASVEL : 10 victoires et 5 défaites
  • 4e : Gravelines-Dunkerque : 10 victoires et 5 défaites
  • 5e : Limoges : 9 victoires et 6 défaites
  • 6e : Châlons-Reims : 9 victoires et 6 défaites
  • 7e : Nanterre : 9 victoires et 6 défaites
  • 8e : Elan Chalon : 9 victoires et 6 défaites
  • 9e : JL Bourg : 8 victoires et 7 défaites
  • 10e : Le Portel : 8 victoires et 7 défaites
  • 11e : Dijon : 7 victoires et 8 défaites
  • 12e : Hyères-Toulon : 7 victoires et 8 défaites
  • 13e : Monaco : 7 victoires et 8 défaites
  • 14e : Levallois : 7 victoires et 8 défaites
  • 15e : Boulazac : 4 victoires et 11 défaites
  • 16e : Le Mans : 3 victoires et 12 défaites
  • 17e : Elan Béarnais : 2 victoires et 13 défaites
  • 18e : Antibes : 0 victoire et 15 défaites
31 décembre 2017 à 20:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
17ème journée
19 janvier
Antibes
73
-
82
Levallois Metropolitans
Châlons-Reims
63
-
95
Bourg-en-Bresse
Dijon
20h30
Le Mans
Le Portel
20h00
Chalon-sur-Saône
20 janvier
Boulazac
20h00
Cholet
Limoges
20h00
Gravelines-Dunkerque
Lyon-Villeurbanne
20h00
Hyères-Toulon
Nanterre
20h00
Monaco
Strasbourg
20h00
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
20 janvier - 02h10
Detroit Pistons
Washington Wizards
20 janvier - 04h30
Utah Jazz
New York Knicks
20 janvier - 05h30
Monaco
Limoges
20 janvier - 07h45
Houston Rockets
Minnesota Timberwolves
20 janvier - 09h30
Detroit Pistons
Washington Wizards
Coaching