ESPOIRS


GRAVELINES, LEVALLOIS ET LIMOGES MARQUENT DES POINTS À L'EXTÉRIEUR

Ivan Février Levallois Espoirs Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

La course au Trophée du Futur fait rage dans le championnat Espoirs.

Photo de Une (par Sébastien Grasset) : Ivan Février s'éclate en Espoirs actuellement avec Levallois

Une défaite et une descente de cinq places au classement général. Telle est le sort réservé aux perdants cette saison en Espoirs. C'est ce qui est arrivé au Portel, quatrième après la 17e journée, battu par Limoges à domicile.

Dans les autres rencontres, le BCM Gravelines-Dunkerque a stoppé sa descente aux enfers avec une victoire à Bourg-en-Bresse, équipe pourtant en forme sur ce mois de janvier. Levallois poursuit de son côté sa remontée avec une belle victoire à Monaco. Autrement, le CCRB perd pied avec une défaite à domicile (et 95 points encaissés !) contre Boulazac.

 

  • Monaco vs Levallois : 79-82

Voici déjà un match important en vue d'une éventuelle qualification pour le Trophée du Futur entre deux équipes "outsiders". La Roca Team a chuté face à des Franciliens portés par un duo Sylvain Fransisco - Ivan Février tout simplement au-dessus. Le meneur domine dans ce championnat. Avec 27 points, 4 passes décisives et 5 rebonds, il n'a pu être arrêté par la défense monégasque. Quant à Ivan Février, il brille semaine après semaine avec cette fois 24 points et 9 rebonds. Pourtant Monaco a pu compter sur le renfort de Luc Loubaki. Face à son frère, le Monégasque n'a pas eu le rendement attendu (12 points à 2/9 aux tirs), tout comme Romain Poinas (1 panier marqué en 30 minutes).

Ali Bouziane (Monaco) : "La première mi-temps est dominée par Levallois qui est plus agressif en défense et donc plus efficace sur les situations de transition offensive. Nous prenons beaucoup trop de paniers en contre-attaque pour espérer rivaliser, sachant que ce domaine est une zone de confort pour les Franciliens. Nous ajustons en deuxième mi-temps, mais nous échouons au buzzer sur la dernière possession pour égaliser. Avec 21 passes décisives et 16 balles perdues, nous avons développé un basket cohérent des deux cotés du terrain. Huit joueurs monégasques inscrivent entre 6 et 18 points. Il nous a peut être manqué un "électron libre" capable de débloquer quelques situations à des moments stratégiques du match. Ce que Levallois a fait, avec Francisco (27 points a 8/16 avec des paniers à 3-points à 3 mètres derrière la ligne) et Février (24 points a 8/16). Lorsque les deux leaders sont à ce niveau, avec, en plus, très peu de déchets dans leur jeu, il est très difficile de rivaliser avec les protégés de Manu Pinda."

Emmanuel Pinda (Levallois) : "Grosse victoire pour débuter cette phase retour. Il n'était pas facile d'aller s'imposer à Monaco. Nous avons réaliser un bon match, on a respecté le plan de jeu. On savait qu'il fallait absolument tenir cette équipe monégasque sous les 70 points, ce que l'on avait réussi à faire jusqu'à 1 minute 30 de la fin du match. Mais un dernier run des locaux, grâce à une zone-presse hyper agressive, allait leur permettre de préserver le point-average, et même de pouvoir jouer le match jusqu'à la dernière possession. Nous démarrons bien cette phase retour, maintenant il faut continuer de travailler et se concentrer sur notre prochain adversaire, Bourg ce vendredi (équipe qui nous avait totalement dominé à l'aller, 79-58)."

 

  • Hyères-Toulon vs Strasbourg : 61-83

Toujours aidé par Olivier Cortale (19 points), la SIG s'est imposé chez le HTV dans un match en deux temps (14 minutes avant le match pro puis 26 minutes après, à cause d'un panier cassé). Autrement, Ludovic Beyhurst (17 points, 5 passes et 5 rebonds) a lui aussi livré un très bon match. Toujours privé de Quentin Goulmy, la SIG conforte sa deuxième place derrière le leader choletais.

Mickaël Pivaud (HTV) : "Un match Espoirs qui s'est déroulé dans un contexte particulier. L'équipe adverse débutera la rencontre par un lancer-franc et par une possession suite à la faute technique adressé à mon joueur qui, sans le vouloir, a cassé la planche après un dunk à l'échauffement... Nous jouerons donc ce match en deux temps, 14 minutes avant le match des pros où nous ferons jeu égal (23-23) puis 26 minutes après le match des pros où nous n'existerons plus : 22 points d'écart en quasiment autant de temps de jeu. Nous pensions avoir mis un frein aux événements rocambolesques, mais à cela il faudra ajouter : paumette ouverte de Fanchini, entorse de (Benjamin) Bouquier etc. Une équipe strasbourgeoise impressionnante d'efficacité qui a su sanctionner chacun de nos oublis ou retards défensifs, du à un passing game de qualité. Le trio Beyhurst-Cortale-Rucklin était nettement plus fort que nous."

Julien Lenne (assistant de Strasbourg) : /

 

  • Le Portel vs Limoges : 60-69

Tim Eboh et le CSP ont réalisé une très belle opération en s'imposant sur le parquet du Portel, quatrième avant la rencontre. Les joueurs de Mehdy Mary prennent du coup cette quatrième place. Eboh a livré son plus beau match de la saison avec 20 points et 12 rebonds. 

Mathieu Pouillot (Le Portel) : /

Mehdy Mary (Limoges) : "Notre qualité défensive a été en progression sur ce match où nous avons pu bien démarrer le match avant de laisser le Portel revenir dans le match en deuxième quart-temps. Notre niveau d'adresse a permis de réduire l’impact des balles perdues et des rebonds offensifs adverses. Ces 2 points devront être gommés si on souhaite poursuivre des résultats positifs à l’avenir."

 

  • Nanterre vs Le Mans : 86-78 (a.p.)

Battu par Monaco la semaine dernière, Nanterre s'est bien repris en s'imposant dans la douleur face au MSB. Pendant 20 minutes, les Franciliens ont maitrisé leur sujet. Puis, le MSB a fait preuve de beaucoup de courage pour revenir dans ce match, et accrocher la prolongation. Mais Jean Marc Pansa (20 points et 6 rebonds) et Maxence Dadiet (17 points) ont su se montrer à la hauteur pour aider Nanterre à remporter une victoire importante. 

Maxence Broyer (Nanterre) : "Pour la réception du Mans pour le début de la phase retour, on peut dire que l’on a été poussé dans nos retranchements ! Nous avons fait une première mi-temps de bonne facture tant sur le plan offensif que défensif (57 d’évaluation, 11 passes décisives, 7/15 à 3-points, 9 interceptions).  La deuxième mi-temps aura été tout autre. Un relâchement défensif important aura été la cause du retour manceau en plus de leur sursaut d’orgueil et de leur euphorie ! Après avoir mené de 20 points dans le troisième quart-temps, on se retrouve mené de 6 points dans le quatrième quart-temps à 4 minutes de la fin.  L’équipe sera restée soudée dans cette période difficile pour arracher la prolongation, manquant même un tir de la gagne. Notre prolongation aura été aboutie avec un 13 à 5 mais nous pouvons regretter notre mauvaise gestion de la deuxième mi-temps. Prochain déplacement à Chalon-sur-Saône."

Mathieu Lemercier (MSB) : /

 

  • Châlons-Reims vs Boulazac : 85-95

Boulazac a signé la surprise du week-end en s'imposant sur le parquet de Châlons-Reims. Les Périgourdins ont pu compter sur un très bon Adrien Labanere. Le meneur de jeu, pas très en forme depuis plusieurs semaines, a enfin montré tout l'étendue de son talent. Avec 14 points et 11 passes décisives, il a guidé son équipe vers une belle victoire. Le jeune Landais a pu compter sur un efficace Kevin Hangoue (19 points et 7 rebonds), qui a livré une belle bataille à l'intérieur avec Louis Cassier (21 points et 8 rebonds). 

Patrice Koenig (Châlons-Reims) : "Nous entamons de la meilleure des manières ce match, en tout cas sur le plan offensif. Avec 34 points de marqué au bout de 10 minutes, nous battons notre record de points sur un quart-temps. Mais de l’autre côté du terrain, nous n’y sommes pas du tout ! Nous encaissons 95 points au final à 59% de réussite au général contre une équipe de Boulazac qui en marquait 74 de moyenne depuis le début de saison... Néanmoins, offensivement nous avons retrouvé des sensations et de la réussite. Mais pour l’emporter face au coéquipier d’Alexandre Aygalenq, nous aurions dû être plus investi et concentré sur le plan défensif. Il va falloir très rapidement trouver un équilibre et jouer au basket 40 minutes et pas uniquement par séquences ! Prochain match vendredi à Antibes."

Bertrand Parvaud (Boulazac) : "Un début de rencontre compliqué, lors duquel les locaux imposent un rythme offensif soutenu, 34 points inscrits lors du premier quart. Néanmoins, nous sommes aussi en phase avec notre jeu en attaque. Des ajustements défensifs et des changements de défense vont nous permettre dans un premier temps de recoller au score. Le rythme du match est toujours aussi élevé en attaque, mais nous commençons, une fois n'est pas coutume, à imposer notre défense. L'écart se réduit et nous passons même devant dans le troisième. Lors du dernier quart-temps, nous continuons à asseoir notre maîtrise jusqu'au coup de sifflet final et une victoire de 10 points."

 

  • Elan Béarnais vs Antibes : 94-63

Enfin ! Les hommes d'Arnold Bouazza remportent une victoire dans leur Palais des Sports. Les Béarnais ont dominé plutôt aisément la lanterne rouge antiboise. Thibault Daval-Braquet s'est baladé dans la raquette comme lors du match aller. Le meilleur joueur béarnais a terminé la rencontre avec 20 points et 11 rebonds. 

Arnold Bouazza (Elan Béarnais) : "Match que nous avions évidemment coché pour lancer notre deuxième partie de saison, et première victoire à domicile, face à un adversaire diminué en nombre. Ce match aura eu le mérite de nous voir faire les efforts jusqu'au bout du dernier quart-temps. A noter les retours d'Hugo Blanc et Samuel Bouhallouffa. Sur la deuxième partie de saison, notre objectif est d'évaluer nos progrès individuels et collectifs, les victoires seront le résultats de notre évolution."

Christian Corderas (Antibes) : "Avec un effectif fortement diminué par rapport aux multiples blessures (seulement 7 joueurs valides), les Espoirs antibois ont rendu une partition encourageante malgré la défaite. Les Sharks ont su s’accrocher trois quart-temps dans le match avant de finalement subir physiquement l’impact des joueurs palois. En jouant le quatrième quart-temps à cinq (deux joueurs sortis pour 5 fautes), nous n’avions simplement plus de ressources pour rester coller au score. Le retour de blessure de Mathis Rostomoff (poste 4 né en 2000) est très encourageant avec 17 points à son actif, son meilleur match dans la catégorie."

 

  • JL Bourg vs Gravelines-Dunkerque : 58-72

25 points et 16 rebonds pour 38 d'évaluation. Quand Mattias Flosse est en forme, le BCM redevient une équipe redoutable. L'intérieur nordiste a marché sur Bourg-en-Bresse. Si Gravelines est mal entré dans son match, le BCM a su se ressaisir pour remporter une victoire importante en vue du Trophée du Futur après deux mois difficiles.

Jean-Luc Tissot (Bourg) : "Un match hyper important dans ce championnat très serré, et une immense déception après la victoire à Châlons-Reims la semaine dernière. Une chute incompréhensible dans la motivation, l'engagement, la concentration... Flosse a régné sur la raquette (25 points, 16 rebonds et 5 fautes provoquées pour 40 d'évaluation), Lucas Bourhis a imprimé le rythme qu'il voulait malgré les tentatives de changement de défense, Le Douarin a été chirurgical derrière l'arc, et nous d'une apathie extrême... On ajoute la blessure de Desseignet avant la mi-temps, et cela réuni tous les ingrédients d'un match à vite oublier, même si la perte de cette double confrontation va faire très mal au classement... Il faudra aller récupérer le coup quelque part."

Quentin Wadoux (BCM) : "Match équilibré en première mi-temps où nous ne rentrons pas très bien dans la rencontre en donnant des paniers faciles. Nous allons avoir un passage difficile dans le deuxième quart mais cette fois-ci, nous allons réagir et faire des stops défensifs pour revenir à -1 à la mi-temps. Nous allons très bien débuter le troisième quart grâce à notre défense et nous avons pu mettre du rythme offensivement notamment sur transition. Le passage en zone de Bourg nous perturbera un peu mais notre réussite à 3-points fera la différence. C’est une victoire qui fait du bien au moral. A nous de conserver le même  état d’esprit."

 

  • Cholet vs ASVEL : le 14 février

En déplacement en Guadeloupe pour les 16e de finale du Trophée Coupe de France, le leader choletais n'a pu jouer en championnat ce week-end.

  • Elan Chalon vs Dijon : Le 7 mars

 

Le classement du championnat Espoirs après 18 journées :

  • 1er : Cholet : 16 victoires et 1 défaite
  • 2e : Strasbourg : 14 victoires et 4 défaites
  • 3e : ASVEL : 11 victoires et 6 défaites
  • 4e : Limoges : 11 victoires et 7 défaites 
  • 5e : Nanterre : 11 victoires et 7 défaites
  • 6e : Gravelines-Dunkerque : 11 victoires et 7 défaites
  • 7e : Elan Chalon : 10 victoires et 7 défaites 
  • 8e : JL Bourg :10 victoires et 8 défaites
  • 9e : Le Portel : 10 victoires et 8 défaites
  • 10e : Dijon : 9 victoires et 8 défaites
  • 11e : Levallois : 9 victoires et 9 défaites
  • 12e : Monaco : 9 victoires et 9 défaites 
  • 13e : Châlons-Reims : 9 victoires et 9 défaites
  • 14e : Hyères-Toulon : 7 victoires et 11 défaites
  • 15e : Boulazac : 6 victoires et 12 défaites
  • 16e : Le Mans : 4 victoires et 14 défaites
  • 17e : Elan Béarnais : 3 victoires et 15 défaites
  • 18e : Antibes : 0 victoire et 18 défaites
31 janvier 2018 à 17:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
20ème journée
07 février
Boulazac
95
-
99
Dijon
09 février
Hyères-Toulon
68
-
88
Antibes
10 février
Bourg-en-Bresse
73
-
96
Lyon-Villeurbanne
Châlons-Reims
90
-
93
Levallois Metropolitans
Cholet
63
-
73
Strasbourg
Nanterre
85
-
54
Le Portel
Pau-Lacq-Orthez
105
-
93
Chalon-sur-Saône
11 février
Monaco
94
-
101
Gravelines-Dunkerque
Le Mans
89
-
65
Limoges
Autres journées
PROGRAMME TV
26 février - 10h15
Malaga
Maccabi Tel-Aviv
27 février - 05h30
Barcelone
Real Madrid
27 février - 17h15
Khimki Moscou
Panathinaïkos
28 février - 05h30
Khimki Moscou
Panathinaïkos
28 février - 12h15
Barcelone
Real Madrid
Coaching