ESPOIRS


L'ASVEL ET LIMOGES REVIENNENT FORT

Théo Malédon ASVEL 2017
Crédit photo : Sébastien Grasset

Six matchs et six victoires pour le BCM et Cholet qui continuent à dominer le championnat Espoirs. Derrière, on constate les retours de Limoges et l'ASVEL.

Les semaines passent et Cholet comme Gravelines-Dunkerque enchaînent les victoires. Cette fois, ils ont eu du mal face à deux belles formations de Nanterre et l'Elan Chalon. Derrière eux, Strasbourg suit. A noter le gros retour de Limoges, qui vient d'enchaîner trois victoires, mais aussi de l'ASVEL, qui récupère ses joueurs petit à petit. En bas de tableau, il n'y a plus qu'une équipe sans victoire, Antibes.

 

  • Châlons-Reims vs Limoges : 63-70

Battu lors de ses trois premiers matchs, Limoges va beaucoup mieux avec trois victoires de suite. La forme du moment des hommes de Mehdy Mary sonne avec le retour de Timothé Bazille. Une nouvelle fois important avec 10 points et 8 rebonds, le pivot du CSP a aidé son équipe à écarter Châlons-Reims, l'une des équipes en forme de ce début de saison. 

Mehdy Mary (Limoges) : "Match offensif en première mi-temps, puis défensif en seconde. La défense de zone adverse nous a pertubé un moment avant que nous arrivions à mettre la balle dans la raquette pour finir ou ouvrir des tirs ouverts. Une semaine d'entraînement avant d'affronter Pau dimanche à Beaublanc."

Patrick Koenig (CCRB) : "Pour cette sixème journée, nous recevons le CSP, une équipe en forme et qui vient d’infliger sa première défaite à la SIG. Nous étions donc prévenus. Après une entame appliquée, nous subissons un passage à vide avec des pertes de ballons et un déficit au niveau du rebond. La fin du deuxième quart-temps est plus consistante avec notamment un investissement de chacun en défense. Résultat, les deux équipes rejoingnent les vestiaires sur une égalité de 42-42. La deuxième mi-temps ressemble beaucoup à la première, mais malheureusement nous faisons preuve de maladresse dans les derniers gestes et le CSP prend une petite avance et nous ne les rattraperons jamais. Avec 17 rebonds offensifs et 17 ballons perdus, nous avons du travail devant cette semaine avant d’aller défier l’ASVEL."

 

  • Bourg-en-Bresse vs Monaco : 64-87

Dominateur de bout en bout, Monaco est allé s'imposer sur le parquet de Bourg-en-Bresse. Une nouvelle fois, la Roca Team a pu compter sur l'impactant et dominateur Skehinah Munanga (19 points et 14 rebonds). Grâce à son intérieur congolais, Monaco a dominé la rencontre de bout en bout. Romain Poinas s'est également montré sous son plus beau jour. Le poste 3 originaire de Marseille a terminé la rencontre avec 13 points, 5 passes décisives et 6 rebonds. 

Jean-Luc Tissot (Bourg-en-Bresse) : "Difficile d'écrire un compte-rendu quand il n'y a pas de match. Dominés et archi-dominés dans tous les compartiments du jeu, le retour sur terre est douloureux... Une équipe de Monaco préparée et appliquée. Quelques individualités à la maturité supérieure ont eu raison de mon équipe sans âme ni ambition et donc sans aucune réussite... Un non match ? réponse de mes joueurs contre Cholet..."

Ali Bouziane (Monaco) : "Contre une équipe de Bourg qui a parfaitement réussi son retour dans le championnat Espoirs, avec un bilan positif de 4-1 avant cette journée, nous avons abordé ce match avec beaucoup de sérieux. Dès le premier quart-temps, nous avons pris les choses en main (10-21) en forçant les pertes de balles adverses et les empêchant d'avoir des deuxièmes chances au rebond. De notre coté, la balle circule et nous concrétisons. Une première mi-temps parfaite nous donne l'avantage (25-45). Seul petit bémol, les pertes de balle (13 à la mi-temps). En deuxième mi-temps, malgré quelques sursauts d'orgueil des locaux, nous restons solides. Nous nous adaptons plutôt bien aux ajustements défensifs adverses, nous dominons aux rebonds offensifs (24 au total) et nous protégeons l'écart fait en premiere mi temps. Ce fut finalement un match à sens unique contre une équipe de Bourg qui n'a pas joué a son réel niveau..."

 

  •  Elan Chalon vs Gravelines-Dunkerque : 71-74

Le BCM malmené durant 20 minutes n'est pas passé loin de sa première défaite de la saison. Au Colisée, les hommes de Quentin Wadoux ont montré beaucoup de caractère pour renverser la situation. Pas pré-sélectionné en équipe de France U20, l'intérieur de grande taille Matthias Flosse a une nouvelle fois terminé la rencontre avec un double-double. Il est certain que si l'ancien joueur du SLUC Nancy arrive à garder cette forme, alors il sera finalement appelé par Jean-Aimé Toupane.

Romain Chenaud (Elan Chalon) : "Après une première mi-temps très intéressante et remportée de 7 points, nous avons manqué d'adresse et d'impact aux rebonds offensifs pour s'opposer à la défense de zone adverse proposée en deuxième mi-temps. A noter, la belle réussite à 3-points, en particulier deux très lointains, du BCM qui a montré que son statut de leader n'était pas usurpé. Prochain déplacement pour nous au Mans."

Quentin Wadoux (BCM) : /

 

  • Cholet vs Nanterre : 85-76

Face à Nanterre 92, Cholet passait un test. Après une première mi-temps plutôt réussie (56-35), Cholet a montré un visage plus sombre en seconde mi-temps. Nanterre en a profité pour revenir dans la partie et installer le doute dans les têtes choletaises. Mais insuffisant pour venir à bout d'un grand favori de ce championnat, porté un par un Youri Morose tout prêt de signer son premier triple-double de sa carrière (14 points, 8 passes décisives et 10 rebonds).

Sylvain Delorme (Cholet) : "Pour le compte de la sixième journée, l'Académie Gautier reçoit Nanterre. Il y a eu trois rounds. Le premier dura 15 minutes et sera en faveur des locaux (49-18). Puis le deuxième (15 minutes aussi), où les visiteurs montrent de très belles choses des deux côtés du terrain et cela se traduit au tableau d'affichage (66-63 après un 14-45) à la fin du troisième quart. Enfin le dernier round, les Choletais prennent un petit matelas qui sera suffisant pour arracher cette victoire. Les joueurs en évidence sur cette rencontre côté Nanterre sont Maxence Dadiet (13 points et 8 passes pour 17 d'éval) et Jean-Marc Pansa (16 points à 8/10 aux tirs, 17 éval)."

Maxence Broyer (Nanterre 92) : "Nous avons été absents durant les 15 premières minutes du match en jouant sans agressivité défensive donc sans rythme en attaque. Cholet compta 29 points d'avance dans le deuxième quart-temps et nous avons réagi à ce moment là pour réduire l'écart à 21 points à la mi temps. Les garçons ont très bien réagi à la sortie du vestiaire, faisant preuve de caractère et en jouant avec beaucoup d'énergie permettant à l'équipe de revenir à 3-points à la fin du troisième quart avec un 28 à 10. Nous payons malheureusement notre débauche d'énergie, manquant d'énormément de lucidité dans les cinq dernières minutes. À nous de montrer le même visage que lors de la deuxième mi-temps lors de notre prochain match contre Strasbourg."

 

Le Portel n'a laissé aucune chance à Dijon. Portés par un Samir Gbetkom au four et au moulin dans cette rencontre, les Nordistes ont pris plaisir à jouer ensemble ce samedi. Gbetkom, arrivé cet été en provenance de Nancy, a un rôle de leader. Ce meneur a une nouvelle fois très bien tenu son rôle avec 13 points à 4/6, 10 rebonds, 7 passes décisives et 3 interceptions pour 27 d'évaluation en 30 minutes. 

Matthieu Pouillot (Le Portel) : "Dijon commence le match avec une forte intensité et une zone très active. Le Dijonnais prennent la main de ce match grâce aux ballons gagnés. Mais les Portelois ne s’en laissent pas compter et reviennent au score petit à petit… 21-21. Le deuxième quart est tout à la faveur des Espoirs locaux avec un 29-7 rédhibitoire, mélangeant intensité défensive, adresse efficace et contre-attaque tranchante. Au début du troisième quart-temps, les Dijonnais sont revenus avec de bien meilleures intentions et encore beaucoup d’agressivité. Mais les Portelois apprennent match après match et verrouillèrent la partie notamment grâce au banc de touche. Les défenses se sont resserrées, pas du tout à l’avantage des Dijonnais qui se battirent vaillamment jusqu’à la fin du match."

Vincent Dumestre (Dijon) : /

 

  •  Levallois vs Boulazac : 70-66

Deuxième victoire consécutive pour Levallois. Une nouvelle fois Sylvain Francisco s'est montré à la hauteur pour aider son équipe à remporter son premier match de la maison à domicile. Le néo pro a terminé la rencontre avec 20 points. Avec 14 points et 8 rebonds, le prospect Neal Sako a lui brillé. 

Emanuel Pinda (Levallois) : "Première victoire a domicile et deuxième victoire de rang. Après un très bon premier quart-temps (24-13) nous avons malheureusement baissé un peu le pied en terme d'intensité avant la mi-temps et permettre à Boulazac de rester au contact (39-34 à la mi-temps). La deuxième mi-temps allait énormément ressembler à la première. Nous avons réussi un bon match défensivement en laissant cette équipe à 66 points, et en gagnant la bataille du rebond (45 à 28). Tout le monde a eu un vrai rôle dans cette victoire et elle vient confirmer celle de la semaine dernière à Toulon. Maintenant nous allons continuer de travailler, notamment sur notre discipline (encore 25 balles perdues samedi) afin d'être prêt pour le déplacement à Dijon dimanche."

Bertrand Parvaud (Boulazac) : /

 

  • Strasbourg vs Hyères Toulon : 79-73

C’était l'affiche de cette sixième journée. La SIG, battue à Limoges la semaine dernière, a cette fois-ci écarté une belle équipe du HTV privée de Corentin Lopez. Quentin Goulmy (21 points et 9 rebonds) et Ludovic Beyhurst (19 points, 7 passes décisives et 5 rebonds) ont une nouvelle fois montré la voie à leurs coéquipiers. Les deux joueurs stars de la SIG ont été appelés par Jean-Aimé Toupane pour le premier rassemblement U20. 

Julien Lenne (assistant SIG) : "Nous avions à coeur de nous racheter après notre défaite dans le money time à Limoges. Notre principal objectif était de mettre un maximum d’intensité dès le début tant en attaque qu’en défense, et c'est ce que nous avons fait. De plus nous avons réussi à provoquer des fautes, dont 2 de leur meilleur joueur, assez rapidement. Quentin et Ludo ont pris leurs responsabilités, mais ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est l’aide de nos cadets qui ont été meilleurs que lors des matches précédents. Après un très bon troisième quart-temps, nous avons un peu plus souffert dans le dernier quart-temps. Ils sont revenus à 4 petits points alors que nous pensions avoir fait le plus dur. Heureusement, nous avons fait preuve de beaucoup de maturité en jouant intelligamment et en faisant les bons choix tout en gardant notre agressivité, ce qui nous a permis de refaire un écart et de gagner ce match."

Mickaël Pivaud (HTV) : /

 

  • Elan Béarnais vs ASVEL : 68-74

Thibaut Daval-Braquet a tout essayé, mais le pivot de l'Elan Béarnais très en vue en seconde période n'a pas pu empêcher une cinquième défaite des Béarnais cette saison. Face à eux, l'ASVEL et un Théo Malédon en forme. Le meneur de jeu villeurbannais a drivé à la perfection le tempo de son équipe notamment en première mi-temps. Revenu avec de meilleurs intentions, l'Elan Béarnais a posé des soucis à Villeurbanne en seconde mi-temps, mais pas assez pour s'imposer.

Arnold Bouazza (Elan Béarnais) : "Sixième journée de championnat ce dimanche contre l'ASVEL, et sixième match où notre équipe ne joue pas sur quatre quart-temps. Cette fois-ci, c'est le premier quart-temps qui est raté, et l'écart subit de 16 points (11-27) ne sera jamais comblé au fil de la rencontre, malgré une vraie réaction sur la suite du match. On ne repasse malheureusement jamais devant au cours du match, on rate ces occasions et a contrario dans ces moments clés nous sommes punis sur des erreurs défensives que nous payons cash, face à des joueurs vraiment talentueux (Sow,  Briki, Maledon...) qui je pense ont parfaitement pris la mesure du championnat et des attentes (50 points à eux trois sur 74 marqués par l'ASVEL). De notre côté, les arrivées de nos deux intérieurs NJoya et  (Mario) Tonji vont nous apporter. Le premier apporte de la dissuasion et de la défense, et le second de l'efficacité dans notre secteur intérieur (12 points et 6 rebonds en 14 minutes). Point positif à retenir avec notre bonne défense sur trois quart-temps."

Anthony Brossard (ASVEL) : "Très bonne entame de nos jeunes qui ont fait preuve de sérieux en début de rencontre. L’adresse aidant, nous avons fait un écart (27-11). Les Palois sont ensuite montés en intensité et on a perdu le fil de ce qu’on voulait faire. Le point positif est que nous sommes restés devant tout le long, mais attention à la gestion de nos moments faibles. Nous avons encore du travail mais l’équipe est sur la bonne voie."

 

  • Antibes vs Le Mans : 75-83

Cinq matchs, cinq défaites. Avant cette journée, Le Mans et Antibes étaient les deux seules formations Espoirs à ne pas pas avoir gagné cette saison. Dans une rencontre très plaisante où les attaques ont pris le pas sur les défenses, le MSB s'est imposé sur le parquet des Sharks. Collectivement supérieurs, les Sarthois ont globalement dominé cette rencontre de bas de tableau. L'international français U19 Essis Mel Esso (22 points) termine meilleur marqueur du match. 

Christian Corderas (Antibes) : "Trop de passages à vide, trop de relâchements qui coutent chers, trop de tirs faciles manqués, trop de petits oublis défensifs immédiatement sanctionnés... Et surtout une intensité de jeu trop fluctuante des jeunes Sharks pour espérer la victoire ! Toujours derrière au score, les Antibois auront payé le prix fort de la domination mancelle aux rebonds (45% de rebonds offensifs pour les visiteurs). Néanmoins, on a pu voir quelques sursauts collectifs intéressants pour recoller au score et une alternance vers le jeu intérieur en net progrès. Les performances des trois joueurs cadets U18, Robin Pradines (16 points, 17 d'éval), Béni Maukner (9 points, 13 d'éval), Mathis Rostomoff (9 points, 14 d'éval) attestent de la bonne évolution individuelle des joueurs du centre de formation... Trop peu touefois pour remporter ce duel de « mal-classés »."

Mathieu Lemercier (Le Mans) : /

 

Le classement du championnat Espoirs après sept journées :

  • Avec six victoires (1er et 2e) : Cholet et Gravelines-Dunkerque
  • Avec cinq victoires (3e) : Strasbourg
  • Avec quatre victoires (4e à 7e) : Nanterre, Bourg, CCRB et ASVEL
  • Avec trois victoires (8e à 12e) : HTV, Limoges, Le Portel et Monaco
  • Avec deux victoires (13e) : Levallois
  • Avec une victoire (14e à 17e) : Elan Béarnais, Le Mans, Boulazac et Dijon
  • Avec aucune victoire (18e) : Antibes
26 octobre 2017 à 12:20
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
12ème journée
08 décembre
Châlons-Reims
70
-
64
Hyères-Toulon
Gravelines-Dunkerque
73
-
67
Lyon-Villeurbanne
09 décembre
Bourg-en-Bresse
89
-
91
Boulazac
Chalon-sur-Saône
95
-
81
Antibes
Dijon
71
-
99
Monaco
Limoges
88
-
79
Le Portel
Strasbourg
88
-
54
Cholet
10 décembre
Pau-Lacq-Orthez
93
-
79
Levallois Metropolitans
11 décembre
Le Mans
20h45
Nanterre
Autres journées
PROGRAMME TV
12 décembre - 01h15
NBA Extra
12 décembre - 01h45
Pau-Lacq-Orthez
Levallois Metropolitans
12 décembre - 02h00
Chicago Bulls
Boston Celtics
12 décembre - 02h10
Houston Rockets
New Orleans Pelicans
12 décembre - 03h15
Le Mans
Nanterre