ESPOIRS


LE PORTEL SE RAPPROCHE DU PODIUM, DIJON POURSUIT SA REMONTÉE

Nicolas Dorez Espoirs JDA Dijon Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

Il y a qu'une victoire qui sépare le 4e, Le Portel, du 12e, Monaco... A la fin de la phase aller, Cholet domine haut la main ce championnat. 

Photo : Nicolas Dorez, intérieur fuyant de Dijon, auteur d'un bon match contre Le Mans

Le championnat Espoirs est presque aussi dense que la Pro A. Hormis en bas de tableau avec les distancés Antibes et Pau-Lacq-Orthez, et dans une moindre mesure Le Mans et Boulazac, tout le monde se tient dans un mouchoir de poche. Tout le monde sauf Cholet, qui a réalisé une phase aller quasiment parfaite (16 victoires en 17 matchs). Retour sur les matchs de la 17e journée :

 

  • Antibes vs Levallois57-94

Comme toutes les équipes du championnat, Levallois s'est baladé sur la côte d'Azur face à Antibes ce vendredi. Lanterne rouge avec 0 victoire, les Sharks n'ont rien pu faire face à des Franciliens qui ont abordé ce match avec beaucoup de sérieux. Sylvain Francisco (25 points) - qui joue désormais tous les matchs Espoirs -, Frederic Loubaki (21 points 4 passes et 5 rebonds) et Ivan Février (23 points) se sont fait plaisir.

Christian Corderas (Antibes) : "Malgré un début de rencontre cohérent dans l'exécution, les Espoirs antibois n'ont pas pu freiner leurs homologues Metropolitans sur la durée. La blessure rapide de Tom Wiscart-Goetz couplée aux performances de Francisco, Loubaki et Février ne laissèrent que trop peu de chance aux jeunes Sharks, toujours aussi maladroits (35% aux tirs). Les apports offensifs de Giuliano Néri et Thomas Durand ne peuvent pas masquer les carences défensives collectives du groupe face à une équipe mature et athlétique que Levallois."

Emmanuel Pinda : "Pour ce dernier match de la phase aller, nous nous déplacions à Antibes. Cela ressemblait au match piège par excellence (dans la même situation la saison dernière, nous avions été la pemière équipe qu’Antibes a battu). Nous avions bien mieux préparer ce match cette fois. Nous avons fait un premier quart-temps cohérent dans l’intensité et la discipline (14-20 à la fin du premier quart). Puis nous avons réussi a faire un premier écart en deuxième quart-temps (28/48 à la pause). La deuxième mi-temps était dans la continuité (29-46). Je suis satisfait car nous avons pleinement respecté les consignes et l’adversaire. Le seul petit bémol est notre entêtement derrière la ligne à 3-points (10/29 au final). Maintenant, il va falloir que l’on soit constant sur la totalité d’un match afin de grappiller des places au classement, avec déjà un déplacement hyper important samedi à Monaco qui était venu gagner chez nous en début de saison (63-72)."

 

  • Châlons-Reims vs JL Bourg62-68

Bourg-en-Bresse a réalisé une très belle opération en s'imposant sur le parquet de Châlons-Reims. Louis Cassier (21 points et 8 rebonds) s'est démené comme à son habitude mais ça n'a pas été suffisant. Appelé en U18 pour le stage en février, le jeune poste 2 Théo Rey a été très bon (12 points à 5/7 aux tirs). Une victoire qui permet à la Bourg de rester bien placé pour une éventuelle qualification pour le Trophée du Futur. 

Patrice Koenig (CCRB) : "Nous recevons pour cette dernière journée des matchs aller une équipe en grande forme, Bourg-en-Bresse. L’entame de match est satisfaisante et nous regagnons le vestiaire à la mi-temps à égalité (38-38). Nous passons la vitesse supérieure dans le troisième quart-temps pour mener 55-49 avant les 10 dernières minutes. Mais le dernier quart-temps est à l’image de celui de la semaine passée, au Mans. Les joueurs de Jean-Luc Tissot passent en défense de zone et nous arrêtons de jouer. Le ballon ne circule plus et nous nous mettons à marcher. Résultat, les coéquipiers de Thibault Desseignet remportent ce quart-temps 19-7 et la victoire finale 68-62. Nous pouvons avoir des regrets, mais notre gestion de fin de match n’est pas la bonne ! A nous de continuer à travailler pour trouver un équilibre dans notre apport offensif et de retrouver de l’efficacité. Notre week-end sera chargé, avec vendredi soir la réception de Boulazac et dimanche le déplacement pour le compte de la France à Mirecourt."

Jean-Luc Tissot (Bourg) : "Un match entre deux équipes qui se tiennent à peu de choses, un quart-temps chacun en première mi temps et idem en seconde, sauf que le quatrième est nettement à notre avantage (19-7). Mais que nous avons souffert au troisième sous la pression de cette équipe et de Cassier en particulier. Laminés au rebond, le CCRB a eu des minutions supplémentaires avec ses 15 rebonds offensifs... Mais nous avons tenu bon, et grâce à deux gros tirs à 3-points de Rey et Van Ounsem, nous sommes repassés devant. Je retiens que cinq joueurs dans mon équipe sont à 10 points et plus, et une victoire très importante à l'extérieur dans ce championnat hyper dense."

 

  • Boulazac vs Cholet : 65-88

Passé à côté de son match à Pau, Killian Hayes s'est vengé sur Boulazac. Le meneur a éclaboussé la rencontre de tout son talent. Avec 22 points, 9 passes décisives et 3 rebonds, Hayes a réalisé un de ses meilleurs matchs cette saison. Véritable maitre à jouer, il a su impliquer tous ses coéquipiers dans ce match. MVP de la 16e journée, Warren Woghriren garde un très bon rythme (12 points et 9 rebonds). Le duo qui forme sur le poste 5 avec Melvyn Govindy (16 points 9 rebonds) est tout simplement au-dessus de toute concurrence. 

Bertrand Parvaud (Boulazac) : /

Sylvain Delorme (Cholet) : "Lors des premières minutes, les deux équipes sont hésitantes. Cholet prend le contrôle du match et le gardera jusqu'à la fin. Cholet réalise une première mi-temps de bonne facture (30-58). La seconde sera plus mitigée. Les dernières minutes (5 dernières minutes, 16-4) sont à l'avantage des locaux plus lucides que les visiteurs. On peut noter le bel apport offensif des intérieurs de Boulazac de Kevin Hangoue (20 points) et Dylan Affo Mama (14 points) ainsi que le poste extérieur Arno Katarzynski (15 points)."

 

  • Le Portel vs Elan Chalon : 65-60

Ce choc entre deux prétendants au Top 7 s'est soldé sur un match très disputé. L'Elan Chalon après avoir battu la SIG puis l'ASVEL, n'a pu faire tomber Le Portel dans son chaudron. Encore une fois, les Nordistes ont montré beaucoup de solidarité en défense pour remporter un match très important. C'est leur cinquième victoire lors des six derniers matchs. Le Portel est aujourd'hui quatrième. 

Mathieu Pouillot (Le Portel) : "Ce sont les espoirs de Chalon qui sont le mieux entrés dans ce match avec une forte densité défensive. Chalon a fait le premier écart au bout de 15 minutes. Mais les jeunes n'ont rien lâché pour revenir à 4 points à la mi-temps. En seconde mi-temps, l’intensité défensive a changé de camp. Les espoirs du Portel ont pris la main sur le match. Mais les Chalonnais à leur tour n'ont rien lâché. Après Gravelines, c’est autour de Chalon de donner du soucis à la défense porteloise. Face aux deux arrières de Chalon (Missionnier et Mopsus) très denses et efficaces, l’ensemble des espoirs du Portel a apporté sa pierrre à l’édific. Prochaine étape, Limoges en championnat et Strasbourg en Coupe de France deux jours après : un beu programme."

Romain Chenaud (Chalon) : /

 

  • Limoges vs Gravelines-Dunkerque  : 84-62

Après avoir terminé deuxième du championnat l'an dernier et joué une demi-finale à domicile du trophée du futur, le Limoges CSP a décidé de renouveler une partie du groupe cette saison. Et pourtant, le Cercle Saint-Pierre, n'a en rien perdu de sa réussite. Cinquièmes du championnat, les Limougeauds produisent un jeu très séduisant. Ce samedi c'est le BCM qui en a fait les frais. Cinq joueurs à plus de 10 points, dont 17 pour Jammy Verove en verve face aux Nordistes, qu'il connait bien. Après un très bon début de saison, le BCM est à la peine. Journée après journée, les hommes de Quentin Wadoux dégringolent au classement. La lutte s'annonce compliquée pour les sept premières places, surtout si les coéquipiers de Matthias Flosse ne se réveillent pas ... 

Mehdy Marry (Limoges) : "Ce dernier match aller fait partie de nos meilleures prestations depuis ce début de saison. Les jeunes ont fait preuve de solidarité et c’était là le thème principal. La pression défensive a permis de casser les timings adverses et éviter le collectif huilé de Gravelines de trop nous mettre en difficulté. Des paniers dans le jeu rapide et une adresse intéressante à 3-points nous ont permis de créer un écart. Le quatrième quart-temps est plus inégal dans le jeu mais le finish nous permet de garder une avance décisive. A nous de récupérer et conserver cette qualité de jeu au Portel vendredi puis aux Sables d’Olonnes (NM2) dimanche en Trophée Coupe de France."

Quentin Wadoux (BCM) : /

 

  • ASVEL vs Hyères-Toulon : 79-70

A domicile, l'ASVEL s'impose face à une équipe du HTV qui n'a pas les moyens cette saison de rivaliser avec les favoris de ce championnat, mais qui est resté bien accrochée dans cette rencontre. Digué Diawara, blessé, n'a pas eu la chance de fouler le parquet de l'Astroballe, où il jouait ces dernières années.

Pierre Parker (ASVEL) : /

Mickael Pivaud (HTV) : "Un match très intéressant dans l'ensemble. Un premier quart-temps au coude à coude où nous regretterons le nombre de fautes que nous avons faites dans le secteur intérieur. Nous avons essayé de cacher la misère, mais le deuxième quart-temps nous coutera très cher (26-15). Les garçons ont fait de gros efforts défensif, pas tout le temps récompensés, du à une équipe extrêmement talentueuse. Je suis satisfait du travail fournit en deuxième mi-temps, quelques tirs faciles et lancers francs ratés auront eu raison ne notre sort. (Sofiane) Briki et (Théo) Maledon sont nos principaux tortionnaires, mais (Khadim) Sow et (Malcolm) Cazalon ne sont jamais très loin. Fin des matchs aller, bilan très néfaste côté Varois, les garçons sont travailleurs et motivés (à l'entrainement), j'attends une phase retour avec plus de consistance et de concentration lors des matchs retours."

 

  • Nanterre vs Monaco : 61-63

On le répète semaine après semaine, mais cette équipe de Monaco réalise une très belle saison. Ali Bouziane a réussi à inculquer à cette équipe le goût de la victoire. Aller s'imposer sur le parquet de Nanterre n'est pas donné à tout le monde et les Monégasques, au bout du suspense, y sont parvenus. 12e, Monaco n'a qu’une seule victoire de retard sur le Portel, 4e. 

Maxence Broyer (Nanterre) : "Nous avons réalisé une prestation trop moyenne pour pouvoir nous imposer à domicile contre Monaco. Nous n’avons pas jouer notre jeu et sommes tomber dans un faux rythme une grande partie du match. Bien que menant de 7 points en deuxième mi-temps, nous n'avons pas su capitaliser et confirmer notre victoire à l’extérieur de la semaine passée. À nous de nous retrousser les manches et de réagir le week-end prochain avec la réception du Mans pour le début de la phase retour."

Ali Bouziane : "C'est un match très défensif auquel nous avons assisté. C'est Nanterre qui fait le premier break en fin de première mi-temps, grâce notamment à un (Jean-Marc) Pansa dominateur dans la raquette. Du côte Monégasque, nous restons collés au score malgré une multitude d'erreurs. Nous contrôlons toutefois leur relance et leur jeu de transition. Les deux équipes rentrent au vestiaire avec le plus gros écart du match (+7 pour Nanterre). En deuxième mi-temps, les joueurs de la Principauté sont plus solides défensivement sur demi-terrain. Nous gérons parfaitement les dernières minutes. 3 interceptions dans les 2 dernières minutes nous rapprochent un peu plus de la victoire. A 63-61 pour l'ASM à 30 seconde du buzzer final, les Vert et Blanc ont trois occasions consécutives d'accrocher les prolongations ou de gagner, mais à l'image de notre deuxième mi-temps, nous restons solides défensivement pour provoquer une dernière balle perdue synonyme de victoire."

 

  • Strasbourg vs Elan Béarnais : 73-50

Très facilement, la SIG s'est relancée face à l'Elan Béarnais. Jamais inquiétés par des Palois décimés, les Strasbourgeois ont dominé cette rencontre de bout en bout. Une victoire qui permet à la SIG de garder sa deuxième place. Vendredi, l'Elan Béarnais sera face à Antibes. L'occasion de prendre un troisième match.

Julien Lenne (assistant Strasbourg) : "Après deux défaites et une équipe remaniée avec l'absence de Vincent Pota et Quentin Goulmy, mais l'apport d'Olivier Cortale, il fallait qu'on se rassure dès le début avec notre collectif. Nous avons acquis de l'avance très vite grâce à notre défense qui était très solide : nous n'avons encaissé que 22 points en première mi-temps. On se devait de continuer ensuite sur le même rythme. Ludovic Beyhurst et Olivier Cortale ont montré l'exemple en réalisant des actions de génie. En revanche, nous avons trop baissé d'intensité dans le dernier quart-temps mais l'essentiel est acquis : c'est une bonne victoire !"

Arnold Bouazza (Elan Béarnais) : "Pour cette dernière journée, notre déplacement à Strasbourg semblait déséquilibré, il l'était encore plus en raison des absences de nos deux joueurs majeurs (Thibault) Daval-Braquet et (Damien) Larribau, et le retour dans le groupe espoirs d'Olivier Cortale. Avec seulement 7 joueurs, et un nouveau venu, nos deux entames de mi-temps furent très compliquées. Le quatrième quart temps sera plus à notre avantage face aux jeunes joueurs du banc de Strasbourg. A noter de notre côté, la responsabilisation d'Hugo Labadie et son leadership sur le groupe. Côté Strasbourgeois, l'efficacité de Beyhurst, dont la progression depuis la saison dernière est notable. Prochain match à prendre pour nous, ce vendredi contre Antibes."

 

Le Mans n'a pas vu le jour à Dijon ce lundi. Les Bourguignons portés par un Noah Burrell en grande forme (22 points à 7/10 aux tirs) continuent leur remontée fantastique : ils ont désormais un bilan positif (9 victoires et 8 victoires). Le Mans reste au fin fond du classement. 

Vincent Dumestre (Dijon) : /

Mathieu Lemercier (Le Mans) : /

 

Le classement du championnat Espoirs à la fin de la phase aller :

  • 1er : Cholet : 16 victoires et 1 défaite
  • 2e : Strasbourg : 13 victoires et 4 défaites
  • 3e : ASVEL : 11 victoires et 6 défaites
  • 4e : Le Portel : 10 victoires et 7 défaites 
  • 5e : Limoges : 10 victoires et 7 défaites
  • 6e : Nanterre : 10 victoires et 7 défaites
  • 7e : Elan Chalon : 10 victoires et 7 défaites 
  • 8e : Gravelines-Dunkerque : 10 victoires et 7 défaites
  • 9e : JL Bourg :10 victoires et 7 défaites
  • 10e : Châlons-Reims : 9 victoires et 8 défaites
  • 11e : Dijon : 9 victoires et 8 défaites
  • 12e : Monaco : 9 victoires et 8 défaites 
  • 13e : Levallois : 8 victoires et 9 défaites
  • 14e : Hyères-Toulon : 7 victoires et 10 défaites
  • 15e : Boulazac : 5 victoires et 12 défaites
  • 16e : Le Mans : 4 victoires et 13 défaites
  • 17e : Elan Béarnais : 2 victoires et 15 défaites
  • 18e : Antibes : 0 victoire et 17 défaites
25 janvier 2018 à 11:40
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
20ème journée
07 février
Boulazac
95
-
99
Dijon
09 février
Hyères-Toulon
68
-
88
Antibes
10 février
Bourg-en-Bresse
73
-
96
Lyon-Villeurbanne
Châlons-Reims
90
-
93
Levallois Metropolitans
Cholet
63
-
73
Strasbourg
Nanterre
85
-
54
Le Portel
Pau-Lacq-Orthez
105
-
93
Chalon-sur-Saône
11 février
Monaco
94
-
101
Gravelines-Dunkerque
Le Mans
89
-
65
Limoges
Autres journées
PROGRAMME TV
26 février - 10h15
Malaga
Maccabi Tel-Aviv
27 février - 05h30
Barcelone
Real Madrid
27 février - 17h15
Khimki Moscou
Panathinaïkos
28 février - 05h30
Khimki Moscou
Panathinaïkos
28 février - 12h15
Barcelone
Real Madrid
Coaching