ESPOIRS


QUI SERA ÉLU MVP : OLIVIER CORTALE, WILLIAM NARACE OU ADAM MOKOKA ?

Williams Narace Adam Mokoka Olivier Cortale
Crédit photo : Sébastien Grasset et GravelinesDunkerque

Mercredi, la Ligue Nationale de Basket décernera, à Paris, le trophée de MVP de la saison Espoirs. Oliver Cortale, Williams Narace et Adama Mokoka sont les trois candidats.

Alors que le championnat est en passe de rendre son verdict final, la liste des nominés pour le trophée de MVP Espoirs a été dévoilée mardi dernier. Comparaison des différents candidats nominés.

 

  • Olivier Cortale (2,07 m, 20 ans - Strasbourg) : 18,4 points à 49,1% de réussite aux tirs, 11,3 rebonds et 1,7 passe décisive pour 21,5 d'évaluation en 32 minutes de jeu (27 rencontres disputées, MVP lors de la J24).

Sorti du Centre Fédéral il y a deux ans, Olivier Cortale s'épanouit aujourd'hui en Alsace, fait figure de favori tant il a dominé ses adversaires sous le cercle lors de la phase régulière. Il s'est imposé comme un élément majeur dans le groupe Espoirs. Le capitaine de SIG, désormais expérimenté, a réussi à prendre les choses en main en devenant un leader incontesté de son équipe. Doté d'un bagage technique des plus complets (lui qui a fait une partie de sa formation sur le poste 3), le très polyvalent poste 4 a réussi à s'adjuger la bagatelle de 18 double-doubles depuis fin septembre.

Outre sa très belle saison individuelle, cette nomination est aussi dûe à de bonnes prestations collectives. Au sein d'un groupe très jeune (beaucoup sont nés en 1999, 2000 et même 2001), le natif de Clamart (92) a réussi, avec son meneur de poche Ludovic Beyhurst, a formé un axe meneur-intérieur dominant lors de la phase régulière (34 d'évaluation cumulé à eux-deux). Sauf faux-pas du BCM, la SIG viendrait néanmoins à échouer aux portes du Trophée du Futur. Son principal problème pour être élu MVP.

Le staff strasbourgeois lui prête une attention particulière puisqu'il dispose d'un programme d'entraînement individuel avec Laurianne Dolt et Vincent Collet. Une charge de travail importante qui lui a valu plusieurs entrées en Pro A et en Coupe d'Europe. Mais il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Tel qui nous le confiait mi-avril, il entend faire partie à part entière de l'effectif de la SIG dès la saison prochaine en Pro A après avoir -sûrement - joué l'EuroBasket U20 en Crète au mois de juillet.

 

  • Williams Narace (2,02 m, 20 ans - Nancy) : 16 points à 48,8%, 7,8 rebonds et 2,2 passes décisives pour 17,2 d'évaluation en 33 minutes de jeu (33 rencontres disputées, pas de distinction de MVP de la journée).

L'évolution de Williams Narace est fulgurante. Jusqu'à la saison dernière, il était inconnu dans la division. Son nom est maintenant répertorié par tous les observateurs du championnat Espoirs. Arrivé du Cameroun pour se rapprocher de sa mère, le poste 4 du SLUC n'était pas destiné au ballon orange, mais au football comme beaucoup de ses compatriotes. C'est sa rencontre avec son actuel coach Pierre Verdiere qui a lancé sa carrière de jeune joueur.

Dominants. Les Espoirs du SLUC l'ont été tout au long de la saison car ils n'ont concédé qu'un revers à... Limoges (où se jouera le Trophée du Futur), il y a quelques semaines. Cette équipe n'a cependant pas une individualité qui sort du lot, comme ce peut être le cas dans de nombreuses équipes de bas de tableau. Décrit comme un félin sur le parquet, celui qui totalise 16 points, 7,8 rebonds et 2,2 passes décisives par match est bien aidé par le poste 5 Bastien Vautier dans la raquette nancéienne (17,4 d'évaluation).  Qu'est-ce qu'il fait la force de cette équipe ? La cohésion collective à ne plus en douter, comme l'a montré le reportage de France 3. Malheureusement, ils ne pourront pas défendre leur titre à cause de la relégation des professionnels en Pro B.

Á ne plus en douter, le Franco-Camourenais est le joueur le plus dense physiquement de la division. Très athlétique donc, il affectionne jouer de son corps avec ses adversaires. Même en Pro A, où il a réalisé une pointe à 14 d'évaluation à Beaublanc lors de la 32e journée de championnat (8 points, 6 rebonds et 2 passes décisives), s'il veut passer un nouveau cap, il doit incontestablement perfectionner ses fondamentaux individuels. Lui et son équipe espèrent réaliser le doublé Championnat/Trophée du Futur comme l'ont fait les Gravelinois en 2013.

  • Adam Mokoka (1,80 m, 18 ans - Gravelines-Dunkerque) : 15 points à 43,9%, 4,4 rebonds et 3,9 passes décisives pour 15,6 d'évaluation en 34 minutes de jeu (32 rencontres disputées, pas de distinction de MVP de la journée).

Médaillé d'or au dernier Championnat d'Europe U18, Adam Mokoka vient de réaliser une fin de saison en boulet de canon. Il a accompli le pari d'emmener son équipe au Trophée du Futur (sous réserve de gagner contre Antibes, mardi), de quoi pouvoir prétendre au titre de meilleur joueur de la division. Le natif de Cergy-Pontoise a réussi à porter des Maritimes branchés sur courant alternatif.

Arrière/meneur complet et très athlétique, c'est sur la fin de la saison qu'il a appuyer sur la pétale d'accélérateur. Il a ainsi réalisé plus de six sorties à 23 d'évaluation ou plus. Possédant une panoplie offensive déjà très intéressante pour son âge, Adam Mokoka est aussi réputé pour sa forte défense sur l'homme.

Au sein d'une formation qui était en course pour les playoffs de Pro A (jusqu'à ce week-end), le Gravelinois a réussi à se faire une place dans la rotation de l'équipe fanion. Dunkeur certifié, ce poste 2/1 ira de nouveau défendre les couleurs des Bleuets cet été, dans le cadre de la Coupe du Monde U19, en Egypte. Sûrement sans Frank Ntilikina (retenu par la NBA), Adam Mokoka devrait un rôle encore plus important sur les lignes arrière. Une bonne occasion de se montrer sur la scène mondiale.

Auraient pu être concourir à cette distinction individuelle :

  • Bastien Vautier (2,10 m, 18 ans - Nancy) : 12,6 points à 58%,  8,6 rebonds et 1,3 passe décisive pour 17,4 d'évaluation en 29 minutes de jeu (22 rencontres disputées, MVP lors des 20e et 28e journées).
  • Vincent Fauche (1,91 m, 20 ans - Limoges) : 11,1 points à 45,5%, 6,1 rebonds et 8,5 passes décisives pour 18,6 d'évaluation en 32 minutes de jeu (29 rencontres disputées, MVP lors des 6, 7, 10 et 33e journées).
  • Adrien Labanère (1,75 m, 20 ans - Pau-Lacq-Orthez) : 11,8 points à 39,3%, 4,3 rebonds et 7,8 passes décisives pour 15 d'évaluation en 34 minutes de jeu (30 rencontres disputées, MVP lors des 13, 21 et 25e journées).

Le nombre de titres de MVP par joueur, des différentes journées du championnat Espoirs 2016/17 décernés par BeBasket :

1 : Melvyn Govindy, Jonathan Jeanne, Étienne Ca, Franck Seguela, Élie Okobo, Corentin Carne, Darel Poirier, Earvine Bassoumba, Quentin Goulmy, Corentin Lopez, Valentin Chery, Théo Bouteille, Abdoulaye Ndoye, Guillaume Valayer, Samba Balayera et Ludovic Beyhurst ;

2 : Bastien Vautier, Digue Diawarra et Victor Mopsus ;

3 : Adrien Labanère ;

5 : Vincent Fauché. 

par @
16 mai 2017 à 19:11
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
10ème journée
17 novembre
Dijon
101
-
81
Boulazac
18 novembre
Châlons-Reims
76
-
85
Nanterre
Chalon-sur-Saône
82
-
67
Hyères-Toulon
Le Mans
77
-
63
Le Portel
Limoges
98
-
80
Antibes
Levallois Metropolitans
55
-
67
Cholet
Pau-Lacq-Orthez
68
-
90
Monaco
19 novembre
Gravelines-Dunkerque
78
-
70
Bourg-en-Bresse
Strasbourg
82
-
76
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
PROGRAMME TV
21 novembre - 00h00
Pau-Lacq-Orthez
Monaco
21 novembre - 01h10
Detroit Pistons
Cleveland Cavaliers
21 novembre - 01h15
NBA Extra
21 novembre - 01h45
Strasbourg
Lyon-Villeurbanne
21 novembre - 02h00
Milwaukee Bucks
Washington Wizards