ESPOIRS


RETOUR COMPLET SUR LA PREMIÈRE JOURNÉE ESPOIRS

Digué Diawara Adrien Labanère Corentin Lopez HTV  Boulazac
Crédit photo : Sébastien Grasset

Le championnat Espoirs a lui aussi repris ses droits. Résumé complet de la première journée.

Cette saison, BeBasket va vous faire vivre le championnat Espoirs au plus près. Après chaque journée, nous vous proposerons un résumé complet avec un retour des coachs de chaque équipe.

Parallèlement à la première journée de Pro A, celle d'Espoirs a également eu lieu. Cartons de Strasbourg ou encore Chalon, confirmation qu'il faudra bien compter sur Monaco et Châlons-Reims et très gros carton de Pierre Hannequin (32 d'évaluation) ou Quentin Goulmy (32 d'évaluation), il y a déjà eu des enseignements sur ces premières rencontres.

  • Le Portel vs Cholet : 70-82

Après avoir créé une équipe Espoirs pour la première fois de son histoire en 2016, l'ESSM s'installe un peu plus dans ce championnat U21. Mais le Cholet Basket et ses nombreux prospects se dressent comme l'une des équipes les plus intéressantes de la division. Résultat des courses : une première victoire pour les Maugeois, pas si facile que ça néanmoins.

Mathieu Pouillot (Le Portel) : "Dans un match de reprise avec beaucoup d'imprécisions, les deux équipes sûrement un peu excitées de reprendre, manquent de régularité (quoi de plus normal). Le Portel commence bien puis Cholet fait un écart. Mais Le Portel ne lâche rien et le premier quart se termine sur un score serré 18-20. À part le deuxième quart-temps plus à l'avantage de Cholet, tout le match a été une alternance de série pour les deux équipes. Jusqu'à la fin d'ailleurs... Cholet menait d'une quinzaine de points. Le Portel finissait fort pour revenir à 3 points à 1 minute de la fin. Mais la "remontada" na pas eu lieu. Et Cholet termina par un 9-0 pour conclure cette première journée, par un série offensive... encore."

Sylvain Delorme : "Pour ce premier match de la saison, Le Portel reçoit le Cholet Basket. Le rythme de la rencontre est saccadé notamment à cause des balles perdues (16 pour chacune des équipes à la pause). On peut estimer que les visiteurs sur l'ensemble du match mérite cette victoire (l'évaluation 68-90, 21-32 au rebond et CB mène au score durant 35 minutes). Mais les locaux terminent en trombe grâce à une belle adresse derrière l'arc et auraient pu réaliser un bel hold-up. En effet, l'ESSM est passé de 49-70 à 5 minutes du coup de sifflet final à 70-73 à 1 minute 30 de la fin. Cholet termine vainqueur en gardant son sang froid dans le money time."

  • Antibes vs Strasbourg : 65-99

Strasbourg a fait beaucoup d'efforts ces dernières années sur son centre de formation. Après avoir été champion de France en 2015 avec des joueurs qui ont depuis intégré des divisions professionnelles intermédiaires, le renouveau s'est fait ensuite et l'équipe a commencé à être plus performante la saison passée. Ce premier résultat (victoire de 34 points) montre qu'il faudra compter sur les Alsaciens de Ludovic Beyhurst (28 d'évaluation) et Quentin Goulmy (32).

Christian Corderas (Antibes) : "Match à sens unique entre Antibes et la SIG. Strasbourg prend les devants immédiatement dans la rencontre face à une défense antiboise totalement perméable. Privé de leur leader Tom Wiscart-Goetz, Antibes a du mal à installer son jeu en perdant trop de ballons, offrant ainsi des paniers faciles à Strasbourg. Dominateur aux rebonds et à l'intérieur, la SIG impose son physique face à la jeune équipe des Sharks. En phase d'apprentissage suite à une préparation difficile, Antibes va devoir trouver rapidement les solutions collectives pour espérer être compétitif dans le championnat."

Nebojsa Bogavac (Strasbourg) : pas de retour

  • Dijon vs Châlons-Reims : 66-83

Avec des joueurs arrivant à maturité dans ce championnat Espoirs (Cassier, Rambaut, Imhoff, Leboeuf etc.), le CCRB a une équipe pour faire quelque chose cette saison. Ce premier large succès à l'extérieur le prouve.

Vincent Dumestre (Dijon) : "Match à sens-unique. Châlons-Reims a dominé de bout en bout la rencontre, aussi bien sur un plan physique que technico-tactique. Dijon n'a pas réussi à élever son niveau de jeu pour revenir dans la partie en deuxième mi-temps."

Patrice Koenig (Châlons-Reims) : "Match sérieux de la part des joueurs du CCRB des deux côtés du terrain. Grâce à une bonne entame, nous avons rapidement mené au score pour ne plus être inquiétés. (Louis) Cassier et (Jules) Rambaut ont été dominants dans la raquette et l'adresse de (Martin) Imhoff (pour son retour à Dijon) et de (Arthur) Leboeuf (pareil retour après presque deux saisons blanches) a été précieuse. Place maintenant au match suivant avec la réception d'Antibes mardi à Châlons."

  • Levallois vs Monaco : 63-72

Comme prévu, Monaco sera plus compétitif en Espoirs que lors des deux saisons précédentes. L'équipe d'Ali Bouziane a réussi une grosse fin de match à Levallois pour doubler les locaux et l'emporter de 9 points.

Emmanuel Pinda (Levallois) : "Après une première mi-temps bien maîtrisée, on bute sur la zone monégasque. Jeu rapide coupé, plus d'intensité défensive... et Monaco revient petit a petit dans le match pour passer devant à 6 minutes de la fin du match."

Ali Bouziane (Monaco) : "Une première victoire très encourageante et pleine d'espoir qui plus est sans deux joueurs majeurs que sont Kevin Cham et Leopold Ca.  Contre une équipe de Levallois très physique, nous avons su répondre présent en dominant la bataille du rebond (51 à 35), l'une des clefs du match. Autre clef, le repli défensif. Nous avons parfaitement contrôlé la relance adverse. Les deux équipes sont restées au coude à coude toute la première mi-temps. Levallois fait un break de 13 points en milieu de troisième quart-temps. Quelques ajustements défensifs accompagnés d'une adresse longue distance retrouvée nous permettent de dominer  le quatrième quart et remporter la victoire 63-72."

  • Elan Chalon vs Elan Béarnais : 86-61

Avec un trou chez les 98, la compétitivité de l'Elan Chalon s'en est retrouvée affectée. Mais malgré le prêt d'Ibrahima Fall Faye à Poitiers, l'équipe de Romain Chenaud sera à suivre cette saison.

Romain Chenaud (Chalon) : "Victoire des Espoirs dimanche contre Pau 86-61. Trois quart-temps équilibrés, mais les stops défensifs conclus par de nombreux paniers faciles en contre-attaque lors du deuxième quart-temps nous ont permis de faire l'écart sur cette période (28-10). Les problèmes de fautes de (Thibault) Daval-Braquet nous ont aidé à dominer dans le secteur intérieur. Tous nos joueurs ont eu un impact positif sur ce match et ont ''rempli'' leur temps de jeu, ce qui est un objectif cette saison. On peut simplement distinguer l'activité de la ligne arrière Missonnier (12 points à 5/7, 7 passes) - Victor Mopsus (9 passes, 7 rebonds, 4 interceptions) et l'agressivité d'Etienne Ca (23 points à 10/13 dont 4 dunks). Prochain match mercredi contre Limoges que l'on avait affronté en finale du tournoi de Villerest sans leurs meilleurs joueurs (Tim) Eboh et (Timothée) Bazille."

Arnold Bouazza (Elan Béarnais) : "Match de découverte pour notre jeune équipe de l'EBPLO, découverte du niveau espoir pour certains, découverte des attentes dans un centre de formation, découverte d'un rôle de leader pour d'autres. Malgré un premier quart-temps équilibré, "l'absence" des joueurs cadres (fautes pour Daval-Braquet, temps de jeu limité pour Hugo Blanc à 3 fois 5 minutes en raison de sa reprise progressive, difficultés à driver ses coéquipiers pour Larribau, déchets pour Chassaigne), a été vraiment préjudiciable au collectif sur le deuxième quart-temps perdu 28 à 10. Cet éclat ne sera jamais comblé face à une équipe déjà très organisée, prête et se connaissant parfaitement. La maturité Chalonnaise face à une tendre et jeune équipe paloise, pas aidée par l'absence de certain cadres comme Daval-Braquet - pénalisé par les fautes (3 en première mi-temps et 5 fautes rapidement en deuxième) -, n'ayant passé que 18 minutes sur le parquet sur ce match. Du travail en perspective avec cette nouvelle génération, qui a je pense, pris conscience de l'exigence de ce niveau pour les plus jeunes, et de la nécessité de mener les jeunes éléments pour les leaders. A noter côté Chalon les bonnes performances de (Etienne) Ca et (Mohamad) Diop. Rendez-vous contre Nanterre ce mardi."

  • Nanterre vs Bourg-en-Bresse : 67-60

Une partie de son effectif ayant évolué en Nationale 2 la saison passée, la JL Bourg revient en Espoirs avec des joueurs dotés d'une certaine expérience. A l'extérieur, ils ont en tout cas accroché Nanterre mais n'ont pas pour autant réussi à l'emporter. A noter la première ratée du très attendu Maxence Dadiet (2 points à 0/9 aux tirs en 25 minutes).

Maxence Broyer (Nanterre) : "Match de reprise entre Nanterre et Bourg. Grosse intensité sur l'ensemble du match qui a provoqué beaucoup de balles perdues du côté de Nanterre (27) mais on gagne la bataille du rebond par 44 à 33. L'équipe a fait la course en tête sur l'ensemble du match et l'écart est monté au maximum à 10 points.  Marque bien répartie avec huit marqueurs différents et des temps de jeu reparti entre 13 et 28 pour les joueurs sollicités. Prochain match à Pau mardi."

Jean-Luc Tissot (Bourg) : "Ce premier match des Espoirs de la JL Bourg était un match découverte. Découverte des adversaires, de nous mêmes, de nos forces et de nos limites, un bon bon moyen aussi de se jauger. Au final, une défait de 7 points, un match frustrant et des regrets car nous étions en capacité de faire mieux. Plus de rigueur dans les moments importants et une plus grande maîtrise de (Aboubakar) Jaiteh derrière l'arc, auraient récompensé un engagement de tous les instants malgré un déficit athlétique avéré. Jamais nous n'avons pu/su passer devant et faire douter l'adversaire... C'est malgré tout encourageant car l'équipe est compétitive et la marge de progression énorme des deux côtés du terrain."

  • Hyères-Toulon vs Boulazac : 74-68

Ayant perdu Timothé Vergiat (signature à Boulogne-sur-Mer) et Théo Bouteille (rupture des ligaments croisés), le HTV repart avec du sang neuf en Espoirs. Beaucoup de 99 (finalistes en U18 contre Cholet en 2016/17) sont passés Espoirs à plein temps, Digué Diawara et Corentin Lopez sont arrivés respectivement de l'ASVEL et Cholet. Et face à la nouvelle formation Espoirs de Boulazac (qui a recruté quelques forts joueurs du championnat, comme Labanère et Hangoue), ils ont débuté par une victoire.

Mickaël Pivaud (HTV) : "Une partie digne d'un début de saison. Beaucoup d'hésitations et d'approximations des deux côtés (45 ballons perdus). Le score a toujours été en notre faveur avec un léger matelas de 10 points d'avance maximum. Les visiteurs nous ont fait douter jusqu'au bout (+3 à 1 minute 30 de la fin) du à un pressing de leur part mais aussi une panique et un manque de lucidité de la notre. Une première mi-temps très correcte en terme d'adresse côté varois (à l'image de notre 100% aux lancers francs). La seconde mi-temps a été tout autre (7/13 aux lancers) et un déficit au rebond inadmissible (quasiment moitié moins que nos adversaires). Une équipe de Boulazac très intéressante pour des promus. Nous avons maintenant peu de temps pour appréhender la deuxième journée (mardi)."

Bertrand Parvaud (Boulazac) : "Match d'une belle intensité physique, les locaux ont pris l'avantage dès le départ et ne l'ont jamais lâché, malgré les assauts des Périgourdins. Ces dernier,s avec trop de balles perdues et d'une grande maladresse dans les tirs, ont quand même réussi à mettre sur le reculoir une belle équipe locale jusque dans les derniers instants. Victoire méritée pour le HTV. Et une défaite amère pour Boulazac, qui pouvait espérer mieux."

  • Le Mans vs Gravelines-Dunkerque : 75-78 (après prolongation)

C'était sans doute le match de cette première journée. Et il s'est fini en prolongation avec le très gros match (32 d'évaluation) du meneur de jeu vu à la Coupe du Monde U19 2017 Pierre Hannequin.

Mathieu Lemercier (MSB) : "Gravelines a donné le ton au départ et nous avons réussi à nous hisser à leur niveau sur le deuxième quart-temps. Le match s'est tenu de bout en bout, les deux équipes ont joué les yeux dans les yeux, le contenu était plutôt cohérent et de qualité pour une première rencontre de championnat Espoirs. Nous avons fait un premier écart au cours de la deuxième mi-temps, avec notamment beaucoup de réussite, que nous n'avons malheureusement pas su concrétiser sur la fin. La maturité d'Hannequin dans la gestion du money-time est pour moi l'élément qui a fait basculer le résultat en leur faveur."

Quentin Wadoux (BCM) : "Après une première mi-temps équilibrée, où il y a eu beaucoup de changements de leader, Le Mans a fait une meilleure deuxième mi-temps pour compter jusqu'à 14 points d'avance. Nous avons eu un grosse réaction d'orgueil pour revenir dans le match. Toujours à -9 à 1 minute 30 de La fin, nous avons arraché la prolongation. En prolongation, il y a eu plusieurs changements de leader et le match s'est joué à une possession, lors de laquelle Lucas Bourhis a  déposé un lay-up à 8 secondes de la fin. Une dernière défense nous a permis d'intercepter et de conclure sur une contre-attaque pour gagner de 3-points. Le hold-up parfait."

Avec ses recrues stars en provenance du Centre Fédéral notamment, l'ASVEL - dimunée ce dimanche - sera suivie tout au long de la saison. Face à un CSP privé de Tim Eboh, ils ont conclu leur premier match par une victoire de 10 points en comptant sur plusieurs jeunes joueurs.

Anthony Brossard (ASVEL) : "Après une entame difficile, on a réussi à se stabiliser en défense ce qui nous a permis d'atteindre les vestiaires devant malgré un manque de réussite aux tirs. En deuxième mi-temps, l'adresse de Niels Pharose (5/5 à 3-points) et de Sofiane Briki nous a permis de faire un break. Les jeunes joueurs venus du banc (Matthew Strazel né en 2002 et Félix Bastien, né en 2001) nous ont apporté dans l'énergie et permis de maintenir l'écart. Place maintenant à la préparation du match à Boulazac, en espérant récupérer nos blessés dans les jours qui viennent."

Mehdy Mary (Limoges) : "Premier match de championnat où on manque cruellement de qualité d’exécution en attaque avec beaucoup de ballons perdus et face à un adversaire qui a été, de son côté, bien plus adroit que nous, surtout à 3-points. Si on associe à cela leurs paniers marqués en contre-attaque, ça creuse un écart que l’on n'a pas pu rattraper. Jolie performance offensive de Niels (Pharose) !"

25 septembre 2017 à 12:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
89
-
83
Monaco
Chalon-sur-Saône
74
-
75
Gravelines-Dunkerque
Cholet
77
-
80
Nanterre
Le Portel
74
-
58
Dijon
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Lyon-Villeurbanne
Strasbourg
90
-
60
Hyères-Toulon
Autres journées
PROGRAMME TV
23 octobre - 15h15
Real Madrid
Moscou
23 octobre - 20h45
Antibes
Le Mans
28 octobre - 18h30
Le Mans
Chalon-sur-Saône
29 octobre - 18h30
Limoges
Pau-Lacq-Orthez
30 octobre - 20h45
Nanterre
Strasbourg