EUROBASKET 2017


ESPAGNE - RUSSIE : OBJECTIF IDENTIQUE, CONSÉQUENCES DIFFÉRENTES

Crédit photo : FIBA

La petite finale de l'EuroBasket mettra aux prises l'Espagne et la Russie ce dimanche à 16h. Avec pour enjeu principal la médaille de bronze, et encore un peu plus pour l'Espagne...

Une petite finale, c'est toujours une histoire de fierté. Celui qui aura le mieux digéré sa déception de la demi-finale a de grandes chances de s'adjuger la médaille de bronze. Et à ce petit jeu là, l'Espagne part avec un peu d'avance. Défaits jeudi soir par la Slovénie, les Ibériques ont eu 24 heures de plus de récupération que les Russes, battus vendredi par la Serbie. Une donnée essentielle.

Surtout, en annonçant sa retraite internationale samedi, Juan Carlos Navarro a donné une formidable source de motivation à son équipe. En conférence de presse mardi après le quart de finale contre l'Allemagne, Marc Gasol indiquait que lui et ses coéquipiers "admiraient tellement" l'arrière du FC Barcelone. Il est évident que les Espagnols seront prêts à tout pour permettre au Catalan de repartir avec une dixième médaille internationale (!) en poche. Pour ce faire, ils pourront s'appuyer sur l'expérience de l'année dernière, aux Jeux Olympiques, où ils avaient su rebondir, après un court revers contre Team USA en demi-finale (82-76), afin de décrocher la troisième place au terme d'une petite finale dantesque contre l'Australie (89-88).

Douze ans après, l'Espagne peut-elle repartir bredouille ?

Mais plus que par le match, où l'Espagne - malgré son niveau décevant à Istanbul - part forcément favorite, cette petite finale vaut surtout par ses enjeux et ses conséquences. Une médaille de bronze pour la Russie serait historique et un superbe accomplissement après le travail de refondation accompli par Andrei Kirilenko. Terminer quatrième est évidemment toujours une déception mais l'EuroBasket des hommes de Sergey Bazarevich serait toujours plus que réussi, même s'ils devaient se contenter de la médaille en chocolat.

En revanche, une quatrième place espagnole serait un véritable cataclysme dans le monde du basket européen. Avec Pau Gasol dans ses rangs, la Roja a toujours terminé avec une médaille autour du cou. Depuis un EuroBasket 1997 conclu à la cinquième place, l'Espagne a toujours terminé sur le podium, sauf en 2005, largement battue lors de la petite finale par la France (68-98). De fait, une défaite ibérique ce dimanche représenterait la fin d'une ère, le point final d'un long cycle de domination sur l'Europe du basket. Et voir la Russie contrarier les plans espagnols, cela aurait comme un air de déjà-vu. Souvenez-vous de 2007...

À Istanbul,

17 septembre 2017 à 09:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
10ème journée
17 novembre
Dijon
101
-
81
Boulazac
18 novembre
Châlons-Reims
76
-
85
Nanterre
Chalon-sur-Saône
82
-
67
Hyères-Toulon
Le Mans
77
-
63
Le Portel
Limoges
98
-
80
Antibes
Levallois Metropolitans
55
-
67
Cholet
Pau-Lacq-Orthez
68
-
90
Monaco
19 novembre
Gravelines-Dunkerque
78
-
70
Bourg-en-Bresse
Strasbourg
82
-
76
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
PROGRAMME TV
21 novembre - 00h00
Pau-Lacq-Orthez
Monaco
21 novembre - 01h10
Detroit Pistons
Cleveland Cavaliers
21 novembre - 01h15
NBA Extra
21 novembre - 01h45
Strasbourg
Lyon-Villeurbanne
21 novembre - 02h00
Milwaukee Bucks
Washington Wizards