EUROBASKET 2017


LA SERBIE RÉSISTE AU RETOUR RUSSE ET FILE EN FINALE !

Crédit photo : FIBA

Malgré un rapproché des Russes dans le dernier quart-temps, la Serbie a tenu bon pour s'imposer 87-79 et retrouver la finale de l'EuroBasket, huit ans après son titre de 2009.

Sans un orchestre de qualité pour l'accompagner, même le meilleur des solistes ne peut donner sa pleine mesure. Face à la Serbie, Alexey Shved a livré le même récital que les autres soirs de représentations à l'EuroBasket : une douce litanie de points, 33 au total. Mais si l'arrière russe tient la note la plus haute, l'harmonie était bien du côté serbe. Plus collective, plus homogène, la sélection de Sasha Djordjevic s'impose 87-79 et file retrouver la Slovénie en finale de l'EuroBasket. Après l'Euro 2009, le mondial 2014, mais aussi les JO 2016, la Serbie est à nouveau en position de disputer l'or.

Bogdanovic, en familier des lieux

Et si la Russie a Shved, la Serbie a Bogdan Bogdanovic. Dans un Sinan Erdem Dome théâtre de ses exploits lors du dernier Final Four Euroleague, dont il est sorti titré avec le Fenerbahçe, le génial arrière a lui aussi récité une partition de haut vol. 24 points, 4 passes, 3 rebonds, de la défense, mais surtout des paniers ultra importants en fin de rencontre. Car sonnée par un 14-0 encaissé dans le deuxième quart-temps, la Russie est revenue au courage et grâce au délicat fouetté du poignet d’Alexey Shved, dont un tir primé a ramené les siens à deux longueurs (75-73) à quatre minutes du terme. Mais l'inattendu Vasilje Micic (5 points ce soir, 1,9 en moyenne depuis le début de l’Euro) puis l’inévitable Bogdanovic se sont chargés de refaire tout de suite l’écart.

La Russie trop Shved-dépendante

La chance des Russes était passée. Shved n’a pu sauver la patrie comme il l’a si souvent fait depuis le début du tournoi. Mais cette Russie-là n’avait de toute façon pas assez de coffre pour faire le poids face à des Serbes bien mieux rodés, malgré les nombreux cadres absents cette année. Une différence de poids qui se mesure à l’apport des bancs respectifs, 11 points pour les remplaçants russes, 37 pour les Serbes. C'est dire si le réservoir de cette grande nation de basket est immense. Un banc dont le lieutenant en chef, Boban Marjanovic, a encore brillé en peu de temps, 18 points, 6 rebonds et 4 passes en un peu plus de 20 minutes (dont 14 minutes avant la mi-temps). Sa taille et ses doigts de fée ont mis au supplice les intérieurs russes.

Un autre défi de taille attend désormais cette Serbie, seule prétendante au titre suprême à avoir assumé son statut de favorite, après les débâcles française et lituanienne en huitièmes, et le coup d'arrêt espagnol en demi-finale. Il lui faudra contrôler la fougue de Slovènes sur un nuage cet été. Et reconquérir l’or européen seize ans après (sous le nom Yougoslavie, à l'Euro 2001, déjà en Turquie). 

la-serbie-resiste-au-retour-russe-et-file-en-finale--1505509171.jpeg

la-serbie-resiste-au-retour-russe-et-file-en-finale--1505509193.jpeg

À Istanbul,

15 septembre 2017 à 22:27
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
23 septembre - 08h15
Buzzer
23 septembre - 18h20
Chalon-sur-Saône
Pau-Lacq-Orthez
24 septembre - 01h15
Chalon-sur-Saône
Pau-Lacq-Orthez
24 septembre - 18h20
Lyon-Villeurbanne
Limoges
25 septembre - 03h15
Lyon-Villeurbanne
Limoges