EUROBASKET 2017


LA SLOVÉNIE SUR LE TOIT DE L'EUROPE !

Slovénie championne d'Europe 2017 FIBA
Crédit photo : FIBA

Au terme d'un match somptueux, la Slovénie décroche le premier titre européen de son histoire, 93-85 contre la Serbie. Goran Dragic et Klemen Prepelic sont les héros de cette nuit magique.

Dans un Sinan Erden Dome enfin comble, le cri est revenu plus fort et avec plus d’insistance. “Pre-pe-lic ! Pre-pe-lic !”. Alors que l’arrière se présentait sur la ligne des lancers francs, des milliers de Slovènes laissaient éclater leur joie. Plus de doute, dans quelques secondes, leur équipe allait être sacrée championne d’Europe. Et le héros de cette finale d’EuroBasket, ce héros dont ils scandaient le nom, est un joueur bien connu dans notre chère Pro A. Klemen Prepelic est le symbole de cette compétition sens dessus dessous, où de nouvelles stars se sont révélées, et où des joueurs moins côtés ont profité des absents (qui ont toujours tort) pour briller. Une compétition remportée par l'inattendue mais si plaisante Slovénie, 93-85 au détriment de la Serbie.

Dragic sur le banc, Prepelic ce héros

Dans cette finale folle, intense, Prepelic a fait du Prepelic. D’abord, du flopping sur Bogdanovic, puis des mots doux adressés à Marjanovic, auteur d’une grosse faute sur Doncic. Mais l’ancienne gâchette de Limoges a aussi et surtout fait admirer la qualité de son délicieux shoot. 21 points à 6/12, plus 4 rebonds et 3 passes décisives. L’arrière a été décisif en fin de match, scorant 7 points dans les cinq dernières minutes. C’est lui qui a redonné l’avantage à la Slovénie à 2’21” de la fin (84-82), avant de mettre le couvercle aux lancers francs à 1’01” (88-82). Le héros que cherchait sa sélection, alors que Goran Dragic, lui, cherchait son souffle sur le banc.

Car oui, Goran Dragic, l’indiscutable MVP de cet EuroBasket, a passé les quatre dernières minutes du match le plus important sur le banc. Le génial meneur avait tout donné, trop donné, et n’avait plus la force de rien (0 point à 0/3 et 2 balles perdues en début de quatrième quart-temps). Et son coach, Igor Kokoskov, a eu le courage de mettre sa star, victime de grosses crampes, sur le banc. D’autant plus courageux que Dragic, lui qui a porté son équipe pendant toute la compétition, avait jusqu’alors réalisé un match fantastique, inscrivant 35 points dont 20 dans le seul deuxième quart-temps. Le récital du meneur du Miami Heat a même un temps semblé mettre son équipe à l’abri (56-47 à la mi-temps). Mais c’était sans compter le caractère des Serbes

Les larmes de Doncic

Avec le toujours génial Bogdan Bogdanovic (22 points, 5 passes, 4 rebonds), mais aussi l’impeccable capitaine Milan Macvan (18 points, 5 rebonds), les joueurs de Sasha Djordjevic sont revenus dans le match. Ils ont aussi profité de la blessure de Luka Doncic, victime d’une entorse dans le troisième quart-temps. Et sans lui faire injure, le valeureux Vlatko Cancar, appelé à la rescousse pour remplacer le prodige, a tout de suite affaibli le collectif slovène. Doncic était en pleurs sur le banc, mais ses larmes de douleur allaient vite laisser place à des larmes de joie, par la grâce du poignet de Klemen Prepelic donc. Grâce aussi un peu aux Serbes, qui n’ont pas su tuer le match quand il sont repassés devant à 4’50” de la fin (78-77).

La Slovénie remporte donc un Euro aussi inattendu que spectaculaire. D’un point de vue très géographique, qu’un pays qui a fait des montagnes verdoyantes son emblème grimpe au sommet de l’Europe a quelque chose de logique. D’un point de vue démographique, qu’un petit pays de deux millions d’habitants se glisse entre les grandes nations du basket pour empocher l'or est aussi surprenant qu’agréable. Car pour son premier titre - et même sa première médaille internationale - la Slovénie a séduit tous les amoureux du basket avec son style offensif et son coeur.  

À Istanbul,

la-slovenie-sur-le-toit-de-l-europe--1505683040.jpeg

la-slovenie-sur-le-toit-de-l-europe--1505683059.jpeg

17 septembre 2017 à 22:29
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
89
-
83
Monaco
Chalon-sur-Saône
74
-
75
Gravelines-Dunkerque
Cholet
77
-
80
Nanterre
Le Portel
74
-
58
Dijon
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Lyon-Villeurbanne
Strasbourg
90
-
60
Hyères-Toulon
Autres journées
PROGRAMME TV
22 octobre - 02h00
Memphis Grizzlies
Golden State Warriors
22 octobre - 09h30
Chicago Bulls
San Antonio Spurs
22 octobre - 11h15
Memphis Grizzlies
Golden State Warriors
22 octobre - 18h30
Pau-Lacq-Orthez
Lyon-Villeurbanne
23 octobre - 15h15
Real Madrid
Moscou