PRO A


STRASBOURG DEVANT À LA MI-CHEMIN

Rodrigue Beaubois Vincent Collet SIG
Crédit photo : Audrey Feltz

Au bout de 40 minutes de combat, Strasbourg a remporté le match aller de la finale de l'Eurocup contre Galatasaray (66-62). La SIG devra préserver son avance dans cinq jours à Istanbul.

"Nous avons fait 50% du boulot." Pas d'euphorie dans le camp strasbourgeois. Louis Campbell et ses 37 ans le savent très bien. 

Si ce vendredi soir la SIG a réussi une belle première manche, tout va se jouer la semaine prochaine à Istanbul. Il n'empêche qu'en l'emportant 66 à 62, les Alsaciens ont pour l'instant bien fait le boulot.

Dans la difficulté face à la défense stambouliote et sa tour de contrôle Stéphane Lasme (7 points à 2/4, 8 rebonds et 3 contres pour 15 d'évaluation en 32 minutes), l'équipe de Vincent Collet n'a marqué que 24 points en première mi-temps. Mais sa défense lui a permis de résister au point de ne compter qu'un point de retard à la pause (23-24). "24 points en une mi-temps, c’est la première fois que ça nous arrive", a d'ailleurs commenté le coach adverse Ergin Ataman.

 

A l'envie avant tout

Après la mi-temps, les Strasbourgeois auraient pu craquer. Enchaînant les pertes de balle (15 au total au final), ils ont pris jusqu'à 9 longueurs de retard (29-38). Mais Louis Campbell (16 points à 5/11, 8 rebonds et 6 passes décisives pour 26 d'évaluation en 28 minutes) a mis de gros tirs pour rester dans le match quand il ne trouvait pas Bangaly Fofana (6 points à 2/3, 4 rebonds et 4 balles perdues pour 6 d'évaluation en 19 minutes) à l'intérieur. "Je suis surpris que Campbell ait pris autant de responsabilités. On était prêts pour Beaubois et Collins…", a réagi, surpris, Ataman. Puis Jérémy Leloup (11 points à 3/5 en 18 minutes) a fait une entrée remarquée avec trois 3-points qui ont permis à la SIG de revenir puis passer devant.

L'abnégation a fait le reste. Les SIGmen se sont battus sur chaque possession, arrachant des rebonds, provoquant des fautes comme la quatrième de Lasme, ultra-intimidateur dans la raquette de Galatasaray. "Weems et Beaubois n'ont jamais autant défendu cette saison", a même rigolé Vincent Collet. Rodrigue Beaubois (5 points à 2/6 en 24 minutes) a en effet stoppé en fin de match le MVP de l'Eurocup, Errick McCollum, limité à 8 points à 3/11 en 20 minutes. "Il a été très mauvais tout comme Guler (-6 d'évaluation en 31 minutes), le capitaine de la sélection", a d'ailleurs reconnu son coach, sans prendre de pincette.

Reste que la SIG aurait pu faire mieux encore. Elle menait 66 à 58 mais a laissé échappé deux rebonds dans la dernière minute à Stéphane Lasme qui ont permis aux Turcs de réduire l'écart. "Ce sont deux actions de très grande classe. Il va nous chercher deux ballons pratiquement dans les mains, ce qui va peut-être leur donner le titre", regrette Vincent Collet.

Mais l'ensemble reste positif et on peut compter sur la SIG pour se battre jusqu'au bout mercredi prochain sur les rives du Bosphore. Car encore une fois, c'est à l'envie qu'a carburé Strasbourg ce vendredi soir.

22 avril 2016 à 23:06
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
16 mai
Antibes
79
-
71
Gravelines-Dunkerque
Châlons-Reims
75
-
77
Lyon-Villeurbanne
Chalon-sur-Saône
97
-
94
Le Mans
Cholet
43
-
84
Le Portel
Dijon
85
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Limoges
81
-
101
Orléans
Nancy
96
-
91
Hyères-Toulon
Nanterre
90
-
81
Paris-Levallois
Strasbourg
85
-
92
Monaco
Autres journées
PROGRAMME TV
PRO A
29 juin - 05h30
Strasbourg
Chalon-sur-Saône
PRO A
03 juillet - 10h30
Chalon-sur-Saône
Strasbourg
PRO A
04 juillet - 10h30
Chalon-sur-Saône
Strasbourg
PRO A
05 juillet - 10h30
Strasbourg
Chalon-sur-Saône
PRO A
06 juillet - 10h30
Strasbourg
Chalon-sur-Saône