EUROLEAGUE


BOURGES CÈDE DANS LE FINAL DEVANT ORENBOURG

Les Tango peuvent s'en mordre les doigts. Après avoir manqué quelques occasions de tuer le match, les Berruyères s'inclinent 60-58 face au leader de leur groupe.

Il y a sans doute beaucoup de frustration dans les rangs du Tango Bourges Basket ce mercredi soir. Après avoir souffert de longues minutes face à une solide équipe d'Orenbourg, toujours invaincue en EuroLeague, les locales pensaient avoir fait le plus dur en revenant au score puis en prenant l'avantage. Mais à l'issue d'un money-time (très) mal géré, les vice-championnes de France laissent échapper une victoire qui leur aurait fait beaucoup de bien.

Tout avait idéalement commencé pour des Berruyères appliquées à l'image de Diandra Tchatchouang (10 points et 3 rebonds) et Clarissa Dos Santos (14 points et 5 rebonds). Mais les Russes ne se laissent pas impressionner et prennent petit à petit les commandes du match, profitant également de quelques coups de sifflet généreux pour capitaliser sur la ligne de réparation.

Touché par les fautes, Bourges se laisse endormir et manque de solutions offensives pour réellement inquiéter les joueuses de Roberto Iniguez. La troupe de Valérie Garnier va compter jusqu'à 12 longueurs de retard avant de réagir par l'intermédiaire de Marine Johannès (8 points et 3 rebonds) et Paoline Salagnac, saignantes sur jeu rapide.

Grâce à un 11-0 au coeur du dernier quart-temps, Bourges va prendre trois petits points d'avance sans toutefois parvenir à se mettre à l'abri. Orenbourg repasse brièvement devant avant que Clarissa Dos Santos ne redonne l'avantage aux siennes. Marine Johannès manque alors l'occasion d'enfoncer le clou, mais Bourges réussit le stop défensif sur l'action suivante.

Mais Paoline Salagnac s'enferme dans une trappe et perd le ballon avant de commettre une faute antisportive qui coûte cher à seulement 19 secondes du terme. Tiffany Mitchell (10 points et 4 rebonds) égalise et Valérie Garnier choisit l'option d'obtenir la dernière possession en laissant Cristina Ouvina donner un court avantage à son équipe sur lancer-franc.

Malheureusement la dernière possession berruyère ne donnera rien, Johannès manquant largement sa tentative derrière l'arc, de même que Clarissa Dos Santos sous le cercle. Bourges s'incline et voit Sopron lui passer devant grâce à sa victoire sur Salamanque. Salamanque où les Tango se rendront la semaine prochaine pour un match qui pourrait valoir très cher dans l'optique de la qualification. 

08 décembre 2016 à 00:02
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT THIOLLIÈRE
Tombé sur un ballon orange dès ma naissance, il ne m'a plus jamais quitté. Avec lui, c'est pour la vie.
Vincent Thiollière
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées