LFB


EUROLEAGUE (F) : LATTES-MONTPELLIER ESPÈRE ENFIN GAGNER

Ornella Bankolé BLMA
Crédit photo : GPJ

La quatrième journée d'EuroLeague féminine a lieu ce mercredi. Présentation des rencontres des trois clubs français.

Les trois représentants du basketball français en EuroLeague féminine auront encore une journée délicate même si Villeneuve d'Ascq et Lattes-Montpellier auront l'avantage de jouer à domicile (respectivement face à Sopron et Orenbourg). De son côté, Bourges ira défier une équipe de Polkovice toujours en quête d'un premier succès en EuroLeague.

Groupe A :  

  • Koursk (1er, 3v-0d) - Prague (3e, 2v-1d)
  • Polkowice (7e, 0v-3d) - Bourges (6e, 1v-2d) à 19h

Bourges avec un troisième déplacement en quatre journées n'a pas un début de championnat des plus faciles. La courte défaite des Berruyères au Prado face à Galatasaray (74 à 72) est restée en travers de la gorge des Tangos qui ont brillement redresser la barre samedi dernier face à Villeneuve d'Ascq lors du match en retarde la première journée de LFB (victoire 62 à 43). Sûr de ses forces dans l'Hexagone et avec un bilan de quatre victoires pour une seule défaite (lors de la deuxième journée à Tarbes, défaite 71 à 61), Bourges est moins serein en EuroLeague, la faute à quelques petits détails (adresse au lancers francs, maladresse générale, un manque de lucidité en attaque dans les périodes de pression etc.) qui se payent souvent cash face au gratin européen. Défaite de 3 points à Prague, défaite de 2 points face à Galatasaray au Prado, les joueuses d'Olivier Larfargue ne sont pourtant pas loin de la réussite. Contre Polkowice qui a perdu 66 à 60 à Villeneuve d'Ascq et n'a pas encore remporté une seule victoire en EuroLeague cette saison, Bourges devra rééditer sa performance défensive de samedi et ainsi se rendre le match plus facile.  

  • Villeneuve d'Ascq (4e, 2v-1d) - Sopron (2e, 2v-1d ) à 20h

En recevant Sopron, les coéquipières de la capitaine Johanne Gomis devront oublier la désillusion enregistrée samedi à Bourges avec une défaite de 19 points (62-43) en championnat. Au-delà de la défaite qui n'est en rien une honte dans la salle du Prado, c'est l'adresse avec 31% (17/65 aux tirs) et les 43 points marqués qui posent problèmes. Face à Sopron, il leur faudra montrer un tout autre visage sous peine de déchanter face à cette équipe qui a battu Galatasaray 72 à 55 et a été s'imposer à Polkowice 73 à 70. Sous l'impulsion de leur meneuse Yvonne Turner, véritable "feu follet", Sopron est une équipe qui peut jouer vite, très vite et avec laquelle toute perte de balle devient donc un danger. Jelena Milovanović n'était pas sur la feuille de match face à Koursk (défaite 88 à 74 en Hongrie) la semaine dernière, sa présence ce mercredi soir pourrait être un élément déterminent dans le résultat final. L'Américaine Crystal Allison Langhorne ainsi que les Serbes Aleksandra Crvendakic et Tina Jovanović sont aussi à surveiller. Une victoire permettrait au joueuses de Frédéric Dusart non seulement de se rassurer mais aussi de consolider leur place dans la première partie du groupe, une belle perspective à condition de retrouver un collectif.

  • Braine-l'Alleud (8e, 0v-3d) - Galatasaray (5e, 2v-1d) à 20h30

 

Groupe B :

  • Ekaterinbourg (5e, 2v-1d) - Fenerbahçe (4e, 2v-1d)
  • Salamanque (1er, 3v-0d) - Yakın Doğu Üniversitesi (3e, 2v-1d)
  • Cracovie (7e, 0v-3d) - Schio (2e, 2v-1d)
  • Lattes-Montpellier (8e, 0v-3d) - Orenbourg (6e, 1v-2d)

Le BLMA toujours à la recherche d'une première victoire en EuroLeague reçoit ce mercredi soir l'équipe d'Orenbourg, vice-championne 2016. Pour autant rien est joué tant ce club russe à perdu de sa superbe en seulement deux saisons. Plus d'Angelica Robison, plus de Dewanna Bonner, d'Anna Cruz, de Kayla McBride ou plus récemment d'Amanda Zahui. Des talents qui n'ont pas été comblés la faute à un budget sûrement en baisse qui n'a donc pu retenir les meilleures joueuses étrangères. Dans ce groupe version 2017/18, seule l'Américaine Emma Cannon surnage avec 17,5 points à 51,9% de réussite aux tirs et 6 rebonds en un peu moins de 35 minutes de jeu par match. Derrière, Anastasyia Shilova avec 12 points à 50% semble bien esseulée pour pouvoir jouer les premières places dans ce groupe B. La semaine dernière, l'équipe de Schio, coachée par Pierre Vincent, n'a d'ailleurs pas fait de détail en l'emportant en Russie 76 à 46. Au jeu des comparaison, le BLMA marque 63,6 points par match contre seulement 56,7 pour Orenbourg qui est aussi moins adroite avec 42,3% de réussite aux tirs contre 44,2 pour les "Gazelles" qui perdent néanmoins la bataille du rebond avec seulement 30 prises (pour 34,3 côté russe).  Il ne reste donc plus qu'à concrétiser ses statistiques sur le terrain ce qui n'est pas toujours le plus facile à faire. En cas de victoire, l'équipe de Rachid Méziane ne serait plus dernière de ce groupe B.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01 novembre 2017 à 07:42
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
OLIVIER MARTIN
Olivier Martin
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
12ème journée
08 décembre
Châlons-Reims
70
-
64
Hyères-Toulon
Gravelines-Dunkerque
73
-
67
Lyon-Villeurbanne
09 décembre
Bourg-en-Bresse
89
-
91
Boulazac
Chalon-sur-Saône
95
-
81
Antibes
Dijon
71
-
99
Monaco
Limoges
88
-
79
Le Portel
Strasbourg
88
-
54
Cholet
10 décembre
Pau-Lacq-Orthez
93
-
79
Levallois Metropolitans
11 décembre
Le Mans
83
-
87
Nanterre
Autres journées
PROGRAMME TV
13 décembre - 02h45
NBA Extra
13 décembre - 03h30
Berlin
Limoges
13 décembre - 05h30
Pau-Lacq-Orthez
Levallois Metropolitans
13 décembre - 08h15
Saint-Pétersbourg
Lyon-Villeurbanne
13 décembre - 08h30
Chalon-sur-Saône
Klaipėdos Neptūnas