EUROLEAGUE


35 D'ÉVALUATION POUR POIRIER, 33 POUR DE COLO : QUI DIT MIEUX ?

Crédit photo : EuroLeague

Les joueurs français enchaînent les performances de très haut niveau sur la plus grande scène européenne.

Le 5 décembre 2015, en manque absolu de temps de jeu avec le Paris-Levallois, Vincent Poirier était aligné pour la première fois en Nationale 1, avec le Centre Fédéral, contre Chartres. Un peu plus de deux ans après, le pivot francilien est en passe d'être élu MVP de la 12e journée d'EuroLeague.

16 points à 7/10, 12 rebonds, 5 contres, 3 passes décisives et 5 fautes provoquées pour 35 d'évaluation : les chiffres l'attestent, l'international français a marché sur la raquette de l'Anadolu Efes. Efficacité en pick and roll, précision dans les hook shots, dissuasion en défense, l'ancien Parisien a étalé toute sa panoplie au Sinan Erdem Dome et a été recompensé avec son plus gros temps de jeu de la saison (26 minutes et 30 secondes). Alors que Vitoria était en grande difficulté (67-76, 35e minute), il fut l'un des grands artisans du come-back de l'équipe basque avec 8 points dans les cinq dernières minutes. Surtout, c'est lui qui a fait basculer la rencontre du côté des coéquipiers de Rodrigue Beaubois (9 points à 4/10, 3 rebonds et 4 passes décisives pour 5 d'évaluation en 25 minutes). À 3 secondes du buzzer final, Poirier s'est retrouvé sur la ligne de réparation, à 80-81. Faisant fi de son 0/2 plus tôt dans la rencontre, il a rentré ses deux lancers-francs, permettant à Vitoria de s'imposer 82-81 et de rester bien accroché au Top 8 avec six victoires en douze rencontres. La conclusion idéale d'une soirée rêvée.

Le CSKA Moscou seul leader

Des milliers de kilomètres plus au nord, Nando De Colo n'était pas en reste non plus. Mais là, pour le coup, c'est moins surprenant tant l'Arrageois s'est imposé comme une référence européenne depuis deux ans, surtout en terme de régularité. L'arrière du CSKA Moscou a profité des largesses de la défense du Maccabi Tel-Aviv pour exprimer le meilleur de son talent : 26 points à 8/14 (dont 3/4 à trois-points), 5 rebonds, 6 passes décisives et 8 fautes provoquées pour 33 d'évaluation en 31 minutes. Insolente de facilité en attaque, la formation russe s'est imposée 101-86 et prend désormais seule les commandes de l'EuroLeague (10v-2d), profitant de la défaite de l'Olympiakos jeudi à Bamberg.

La 12e journée d'EuroLeague :

  • Fenerbahçe Istanbul - Zalgiris Kaunas : 89-90
  • Unicaja Malaga - Khimki Moscou : 93-84
  • Bamberg - Olympiakos : 67-65
  • Real Madrid - FC Barcelone : 87-75
  • CSKA Moscou - Maccabi Tel-Aviv : 101-86
  • Anadolu Efes - Vitoria : 81-82
  • Panathinaikos - Milan : vendredi à 20h15
  • Valence - Etoile Rouge de Belgrade : vendredi à 20h30
15 décembre 2017 à 20:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
17ème journée
19 janvier
Antibes
73
-
82
Levallois Metropolitans
Châlons-Reims
63
-
95
Bourg-en-Bresse
Dijon
20h30
Le Mans
20 janvier
Boulazac
20h00
Cholet
Le Portel
20h00
Chalon-sur-Saône
Limoges
80
-
72
Gravelines-Dunkerque
Lyon-Villeurbanne
20h00
Hyères-Toulon
Nanterre
20h00
Monaco
Strasbourg
20h00
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
21 janvier - 01h30
Philadelphia 76ers
Milwaukee Bucks
21 janvier - 02h00
Limoges
Gravelines-Dunkerque
21 janvier - 02h30
Houston Rockets
Golden State Warriors
21 janvier - 05h30
Panathinaïkos
Barcelone
21 janvier - 07h45
Utah Jazz
New York Knicks
Coaching