EUROLEAGUE


DE L'IMPACT ET UNE VICTOIRE DANS LE DERBY ATHÉNIEN : UN RETOUR DE RÊVE POUR KIM TILLIE

Crédit photo : olympiacosbc

Trois rencontres d'EuroLeague se sont disputées ce soir, dont deux affiches potentielles de Final Four. Une soirée marquée notamment par le retour officiel de Kim Tillie sur les parquets.

Quatre mois et demi qu'il en rêvait. Quatre mois et demi qu'on ne l'avait plus vu fouler les parquets européens. Et quelle meilleure scène pour signer son retour que le bouillant derby athénien entre le Panathinaïkos et l'Olympiakos ? "Il y a une rivalité historique entre les deux clubs", nous disait-il il y a trois semaines. "À Athènes, dès le plus jeune âge, tu grandis avec un club, soit l'un, soit l'autre. Ils se détestent vraiment. Il faut absolument gagner ces matchs, il y a une ambiance de folie." Pour sa première de la saison en EuroLeague avec les Reds du Pirée, Kim Tillie a séduit et s'est mis les supporters de l'Olympiakos dans sa poche en assurant des séquences à haute intensité. Hormis un oubli sur Chris Singleton à trois points, son premier passage fut un modèle du genre : des rebonds arrachés de haute lutte, un panier en transition et une participation indéniable au premier run du Pirée. Une belle avance que les coéquipiers de Georgios Printezis (15 points) ont pourtant vu fondre comme neige au soleil en deuxième mi-temps, se retrouvant même au bord du précipice dans les dix dernières secondes avec le ballon de la victoire dans les mains du Panathinaïkos. Mais après avoir perdu les trois premiers derbys de la saison, l'Olympiakos n'avait plus le droit à l'erreur face à son cher voisin. Sans joker, les hommes de Ioannis Sfairopoulos ont retrouvé de la prestance en prolongation pour finalement l'emporter 87-85 avec un Brian Roberts décisif (18 points à 100%).

Au sein d'un effectif pléthorique, Kim Tillie a eu la bonne idée de saisir sa chance à la première occasion et de démontrer toute son utilité. S'il a bien failli ternir son bilan avec une perte de balle évitable juste avant de sortir à cinq minutes de la fin, l'international français gardera une saveur très positive de son premier match en EuroLeague avec les Reds, conclu avec 12 minutes au compteur (2 points à 1/3, 5 rebonds, 1 passe décisive et 1 contre). Après, il est fréquent de voir des retours réussis à l'adrénaline, avant une baisse de régime lors des sorties suivantes. L'ancien intérieur de Vitoria devra tenter d'éviter cela dans les prochaines suivantes. Mais il pourra se faire sereinement sa place dans la rotation de l'Olympiakos qui, actuel dauphin du CSKA Moscou, a composté son billet pour les playoffs avec son triomphe du soir.

Le Real Madrid voit Kaunas s'échapper

Parallèlement, le Panathinaïkos a perdu une opportunité rêvée de se rapprocher du Top 3. Au lieu, de cela le club grec se retrouve désormais septième (14v-10d), à égalité notamment avec le Real Madrid de Fabien Causeur (4 points à 1/3 et 2 rebonds en 14 minutes), qui a dû céder dans sa salle face au champion d'Europe, le Fenerbahçe Istanbul (83-86). Menée par un immense Kostas Sloukas (20 points à 6/10, 3 rebonds et 4 passes décisives en 24 minutes), l'équipe stambouliote poursuit sa superbe dynamique avec une huitième victoire en neuf matchs.

L'Étoile Rouge peut encore rêver

Enfin, venus spécialement de Martinique, les parents de Mathias Lessort ont assisté à une belle victoire de l'Étoile Rouge de Belgrade aux dépens de Malaga (80-76). Un succès marqué de la patte de Taylor Rochestie (21 points à 7/11 et 4 passes décisives), et où l'ancien Chalonnais n'a pas démérité (5 points à 2/7 et 8 rebonds en 18 minutes), qui permet surtout aux Belgradois de continuer à pouvoir (un peu) ambitionner les playoffs. Le Red Star n'est plus qu'à deux longueurs de la huitième place, toujours occupée par le Maccabi Tel-Aviv, corrigé jeudi à domicile par le CSKA Moscou.

La 24e journée de l'EuroLeague :

  • Zalgiris Kaunas - FC Barcelone : 90-74
  • Maccabi Tel-Aviv - CSKA Moscou : 73-93
  • Valence - Bamberg : 86-70
  • Olimpia Milan - Anadolu Efes Istanbul : 77-64
  • Vitoria - Khimki Moscou : 87-77
  • Étoile Rouge de Belgrade - Unicaja Malaga : 80-76
  • Panathinaïkos Athènes - Olympiakos Le Pirée : 85-87 (a.p.)
  • Real Madrid - Fenerbahçe Istanbul : 83-86

Le classement completest à retrouver ici.

03 mars 2018 à 00:59
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
PROGRAMME TV
22 mai - 11h00
Cleveland Cavaliers
Boston Celtics
22 mai - 12h00
Fenerbahçe Ülker
Real Madrid
22 mai - 12h45
NBA Extra
22 mai - 15h30
Fenerbahçe Ülker
Real Madrid
22 mai - 17h15
Buzzer
Coaching