EUROLEAGUE


LE BAROMÈTRE DES FRANÇAIS : DE COLO EN MISSION

Crédit photo : Euroleague

A défaut de clubs, la France compte sept joueurs pour la représenter en Euroleague cette saison. Chaque semaine, BeBasket dresse le bilan des Tricolores engagés dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Cette semaine, De Colo tire Moscou vers la tête, tandis qu'Heurtel ira en playoffs. C'est terminé pour le Kaunas d'un bon Westermann.

Ils ont brillé

* Nando De Colo (CSKA Moscou).
- Mercredi : victoire à domicile contre Darussafaka, 95-85.
17 points à 6/9 dont 3/4 à 3-points, 1 rebond, 8 passes décisives, 2 balles perdues, 4 fautes provoquées pour 23 d'évaluation en 28 minutes.
- Vendredi : victoire à Kazan, 85-74. 22 points à 6/11 dont 3/4 à 3-points, 5 rebonds, 4 passes décisives, 2 interceptions, 3 balles perdues, 6 fautes provoquées, 7/7 aux lancers francs pour 29 d'évaluation en 29 minutes.

Le CSKA est en mission "première place". La lutte pour la tête du classement fait rage avec le Real - lui aussi auteur de deux victoires cette semaine - et va se poursuivre jusqu'au bout. Avantage Madrid, qui va recevoir deux fois  (Fenerbahçe puis Anadolu Efes), tandis que les joueurs de Dimitris Itoudis iront au Panathinaïkos avant d'accueillir l'Olympiacos pour la dernière journée. Dans ce duel à distance, les Moscovites peuvent compter sur un Nando De Colo au sommet de son art, auteur d'un superbe 6/8 à 3-points cette semaine. Le voilà désormais à huit matchs d'affilée à au moins 21 d'évaluation. Ses 8 passes décisives de mercredi sont un record pour lui cette saison.

Ils ont fait le job :

* Léo Westermann (Kaunas).
- Mardi : défaite à domicile contre Anadolu Efes, 68-76.
8 points à 3/6 dont 2/3 à 3-points, 5 rebonds, 8 passes décisives, 1 interception, 3 balles perdues pour 17 d'évaluation en 28 minutes.
- Jeudi : victoire à Tel-Aviv, 93-77.
4 points à 2/3 dont 0/1 à 3-points, 2 rebonds, 8 passes décisives, 1 interception, 1 balle perdue pour 13 d'évaluation en 24 minutes.

Cette fois c'est terminé. Kaunas aura vaillamment lutté jusqu'au bout, mais avec deux défaites de retard sur l'Étoile Rouge et un point-average particulier défavorable, les joueurs de Sarunas Jasikevecius ne peuvent plus accrocher le dernier spot pour les playoffs. Le meneur tricolore aura été irréprochable dans la gestion du rythme et la distribution, mais ça n'aura pas suffit pour réaliser l'exploit.

* Adrien Moerman (Darussafaka).
Mercredi : défaite à Moscou, 85-95.
9 points à 4/8 dont 0/1 à 3-points, 6 rebonds, 1 passe décisive, 2 interceptions pour 15 d'évaluation en 22 minutes.
- Vendredi : victoire à domicile contre Galatasaray, 73-67. 3 points à 1/2 dont 1/1 à 3-points pour 1 d'évaluation en 5 minutes.

Très bon lors de la défaite à Moscou – sa meilleure évaluation depuis six rencontres – son temps de jeu a été réduit à peau de chagrin deux jours plus tard. Il a tout de même signé un buzzer beater pour conclure le premier quarts-temps. Surtout, grâce à cette victoire contre Galatasaray, Darussafaka peut encore croire aux playoffs. Les Stambuliotes comptent une victoire de retard sur le huitième, l'Étoile Rouge de Belgrade. Ils iront à Bamberg pour la prochaine journée, et en cas de succès ils s'offriront une finale pour les playoffs lors de la dernière journée puisque Darussafaka recevra… l'Étoile Rouge !

* Fabien Causeur (Bamberg).
- Mardi : défaite à domicile contre Vitoria, 71-96.
0 points à 0/3 dont 0/2 à 3-points, 2 rebonds, 1 passe décisive, 2 interceptions, 1 balle perdue pour 2 d'évaluation en 14 minutes.
- Jeudi : victoire à Milan, 84-76. 17 points à 6/8 dont 2/4 à 3-points, 8 rebonds, 2 passes décisives, 2 interceptions, 3 balles perdues pour 23 d'évaluation en 24 minutes.

Déjà éliminé, Bamberg a vécu une semaine contrastée, avec d'abord une large défaite à domicile contre Vitoria. A l'image de son équipe, Fabien Causeur est passé à côté de cette rencontre face à son ancienne formation. Mais à l'image de son équipe, il a signé un excellent match pour aller chercher la victoire à Milan, la dixième de la saison pour les Bavarois.

* Kim Tillie (Vitoria).
- Mardi : victoire à Bamberg, 96-71.
8 points à 3/4 dont 1/1 à 3-points, 4 rebonds, 3 interceptions pour 13 d'évaluation en 15 minutes.
- Jeudi : défaite à domicile contre le Panathinaïkos, 63-72.
2 points à 1/3 dont 0/2 à 3-points pour -2 d'évaluation en 9 minutes.

Précieux lors de la victoire  à Bamberg mardi, l'intérieur nous confiait cette semaine que les Basques, soulagés par la qualification en playoffs, lorgnaient désormais sur la quatrième place. C'est compromis après cette défaite à domicile contre le Pana jeudi, même si tout reste mathématiquement possible. 

 

We are in ! @euroleague #playoffs #aupa #baskonia !!

Une publication partagée par Kim Tillie (@kimtillie) le

Ils ont déçu :

* Thomas Heurtel (Efes Istanbul).
- Mardi : victoire à Kaunas, 76-68.
0 point à 0/2, 1 passe décisive, 3 balles perdues pour -5 d'évaluation en 11 minutes.
- Jeudi : victoire à domicile contre Fenerbahçe 80-77.
4 points à 2/4, 3 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues, 2 d'évaluation en 15 minutes.

Il a été utilisé (ménagé?) avec grande parcimonie par son entraîneur, signant ses deux plus petits temps de jeu en Euroleague cette saison. Forcément, ses statistiques s'en sont ressenties, mais l'essentiel est ailleurs. En remportant ses sixième et septième succès sur les huit derniers matchs, Anadolu Efes termine en trombe cette saison régulière et assure sa place en playoffs.

* Rodrigue Beaubois. (Vitoria). 
- Mardi : victoire à Bamberg, 96-71.
9 points à 3/6 dont 1/3 à 3-points, 1 passe décisive, 1 interception, 2 balles perdues pour 8 d'évaluation en 16 minutes.
- Jeudi : défaite à domicile contre le Panathinaïkos, 63-72.
0 point à 0/5 dont 0/3 à 3-points, 1 rebond, 1 balle perdue pour -5 d'évaluation en 10 minutes. 

Rentable sur de courtes séquences dans la victoire à Bamberg, synonyme de qualification, il a été transparent deux jours plus tard face au Pana. Vitoria aura besoin de son scoreur tricolore pour accrocher la place la plus haute possible avant les playoffs.

Les résultats complets :

27e journée :

Mardi 21 mars :

- Fenerbahçe - Maccabi Tel-Aviv : 79-81
- Zalgiris Kaunas - Anadolu Efes Istanbul : 68-76
- Bamberg - Vitoria : 71-96
- Panathinaïkos Athènes - Milan : 74-61

Mercredi 22 mars :

- CSKA Moscou - Darussafaka Dogus Istanbul : 95-85
- Étoile Rouge de Belgrade - Olympiacos Le Pirée : 64-66 a.p.
- Galatasaray - Unics Kazan : 75-67
- Real Madrid - FC Barcelone : 85-69

28e journée :

Jeudi 23 mars

- Anadolu Efes Istanbul - Fenerbahçe : 80-77
- Maccabi Tel-Aviv - Zalgiris Kaunas : 77-93
- Milan - Bamberg : 76-84
- Vitoria - Panathinaïkos Athènes : 63-72

Vendredi 24 mars

- Unics Kazan - CSKA Moscou : 74-85
- Darussafaka Dogus Istanbul - Galatasaray : 73-67
- Olympiacos Le Pirée - Real Madrid : 73-79
- FC Barcelone - Étoile Rouge de Belgrade : 67-54

Le classement :

le-barometre-des-francais---de-colo-en-mission1490437510.jpeg

  

Les épisodes précédents :

Episode 1                   Épisode 16
Episode 2                  Épisode 17
Episode 3                  Épisode 18 
Épisode 4                  Épisode 19-20
Épisode 5                  Épisode 21
Épisode 6                  Épisode 22
Épisode 7                  Épisode 23
Épisode 8
                  Épisode 24
Épisode 9                  Épisode 25
Épisode 10                Épisode 26
Épisode 11 
Épisode 12
Épisode 13-14
Épisode 15

 

26 mars 2017 à 09:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées