EUROLEAGUE


LE BAROMÈTRE DES FRANÇAIS EN EUROLEAGUE : CAUSEUR ET BAMBERG RETROUVENT LA VICTOIRE

Crédit photo : Euroleague

A défaut de clubs, la France compte sept joueurs pour la représenter en Euroleague cette saison. Chaque semaine, BeBasket dresse le bilan des Tricolores engagés dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Épisode 11.

Ils ont brillé

Comme la semaine dernière, pas de très grosse performance à signaler côté français.

Ils ont fait le job:

* Fabien Causeur (Bamberg), victoire au Maccabi Tel-Aviv, 85-70.
7 points à 3/6 dont 1/4 à 3-points, 6 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception et aucune balle perdue, 4 fautes, 5 fautes provoquées, 16 d'évaluation en 23 minutes.

Après une série de cinq défaites, souvent sur le fil, Bamberg a enfin retrouvé le chemin de la victoire. Et les Bavarois ont pu s'appuyer sur un Causeur une nouvelle fois très propre. Il a joué l'intégralité du quatrième quart-temps (4 points, 2 passes, 2 rebonds offensifs) et mis des paniers importants, à l'image de ce lay-up après une jolie coupe vers le cercle et un service sur-mesure de Daniel Theis (voir vidéo). Derrière un énorme Nicolo Melli (27 points, 14 rebonds, 40 d'éval), il termine deuxième meilleure évaluation de son équipe.

* Thomas Heurtel (Anadolu Efes Istanbul), victoire à domicile contre Barcelone, 72-68.
14 points à 5/9 dont 3/4 à 3-points, 3 passes décisives, 1 interception mais 4 balles perdues, 12 d'évaluation en 31 minutes.

Il a inscrit l'intégralité de ses points après la mi-temps, dont une action à 4-points importante dans le troisième quart-temps (voir vidéo). En fin de rencontre, c'est lui qui envoie Dunston pour le panier de l'égalisation, avec la faute, avant que Granger ne donne la victoire à l'Efes en claquant dedans le lancer franc manqué de Dunston. Attention aux ballons perdus, 4 pour la troisième fois sur les trois dernières rencontres. 

* Rodrigue Beaubois (Vitoria), victoire à domicile contre le Darussafaka, 73-52.
12 points à 5/8 dont 2/4 à 3-points, 4 rebonds, 2 interceptions mais 4 balles perdues, 1 contre, 11 d'évaluation en 23 minutes.

Sur son parquet, Vitoria a corrigé un Darussafaka qui avait laissé son adresse à Istanbul (29% à 2-points, 40% aux lancers). Les Basques ont compté presque 30 points d'avance (60-33) avant de relâcher un tout petit peu leur étouffante défense en fin de rencontre. Chaque joueur a participé à cette démonstration, et Beaubois y est allé de ses 12 points pour terminer deuxième meilleur marqueur de son équipe.

* Kim Tillie
(Vitoria), victoire à domicile contre le Darussafaka, 73-52.
5 points à 2/4 dont 0/1 à 3-points, 9 rebonds, 1 passe décisive, 11 d'évaluation en 22 minutes.

Une semaine après avoir battu son record de rebonds en carrière, il a de nouveau été précieux sous le cercle, se gavant sur les nombreux ratés adverses. On l'a vu à la conclusion d'un joli alley-oop en toute fin de rencontre.

* Adrien Moerman (Darussafaka Dogus Istanbul), défaite à Vitoria, 52-73.
7 points à 3/9 dont 1/3 à 3-points, 9 rebonds, 1 contre, 9 d'évaluation en 28 minutes.

A l'image de son équipe, il s'est montré maladroit. Mais ses rebonds et ses quelques paniers ont permis à son équipe de ne pas complètement sombrer dans le troisième quart-temps. Rien ne va plus pour les Stanbouliotes, qui en sont désormais à quatre défaites d'affilée et une jolie chute au classement.

* Léo Westermann (Kaunas), défaite à Madrid, 91-96. 
6 points à 2/6 dont 2/3 à 3-points, 6 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception mais 4 balles perdues, 4 fautes, 6 d'évaluation en 23 minutes.

Muet jusque dans le dernier quart-temps (un seul tir tenté), il a débloqué son compteur sur une flèche de loin à 5 minutes du buzzer final. Un panier important, au coeur d'un 8-0 qui a permis à son équipe de prendre un temps les devants. Mais Kaunas a ensuite dû s'incliner devant l'insolante jeunesse de Luka Doncic, 17 ans et deux tirs à 3-points décisifs pour faire l'écart dans les dernières secondes (voir vidéo). Westermann va bien lui répondre, avec un nouveau tir primé à 15 secondes de la fin, mais la merveille madrilène a tenu à terminer le travail aux lancers francs.

Ils ont déçu :

Pas de très grosse performance, mais aucun Tricolore n'est passé au travers de son march cette semaine. 

Ils n'ont pas joué :

* Nando de Colo (CSKA Moscou), victoire à Milan, 64-79.

Le MVP de la saison dernière est toujours blessé à la cuisse. Le CSKA, qui était également privé de Teodosic, continue malgré tout de marcher sur l'Euroleague, avec une dixième victoire en onze rencontres. 

Tous les résultats :

- Maccabi Tel-Aviv - Bamberg : 70-85.
- Fenerbahçe - Étoile Rouge de Belgrade : 87-72.
- Milan - CSKA Moscou : 64-79.
- Real Madrid - Zalgiris Kaunas : 96-91.
- Anadolu Efes Istanbul - FC Barcelone : 72-68.
- Panathinaïkos Athènes - Galatasaray : 85-58.
- Olympiacos Le Pirée - Unics Kazan : 88-59
- Vitoria - Darussafaka, 73-52

Le classement :

  le-barometre-des-francais-en-euroleague---causeur-et-bamberg-retrouvent-la-victoire1481323729.jpeg

Les épisodes précédents :

Episode 1.
Episode 2.
Episode 3.
Épisode 4.
Épisode 5. 
Épisode 6.
Épisode 7.
Épisode 8.
Épisode 9.
Épisode 10.

10 décembre 2016 à 11:27
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
10ème journée
17 novembre
Dijon
101
-
81
Boulazac
18 novembre
Châlons-Reims
76
-
85
Nanterre
Chalon-sur-Saône
82
-
67
Hyères-Toulon
Le Mans
77
-
63
Le Portel
Limoges
98
-
80
Antibes
Levallois Metropolitans
55
-
67
Cholet
Pau-Lacq-Orthez
68
-
90
Monaco
19 novembre
Gravelines-Dunkerque
18h00
Bourg-en-Bresse
Strasbourg
18h30
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
PROGRAMME TV
20 novembre - 00h00
Moscou
Fenerbahçe Ülker
20 novembre - 03h45
Strasbourg
Lyon-Villeurbanne
20 novembre - 05h30
Žalgiris Kaunas
Laboral Kutxa
20 novembre - 11h45
Pau-Lacq-Orthez
Monaco
20 novembre - 13h30
Strasbourg
Lyon-Villeurbanne